La Banque Postale, transfert de comptes, toute une histoire!

Frais bancaire, agios, commissions, rejet de chèque, fichage (FCC, FICP), épargne, placement, bourse, gestion de patrimoine, assurance-vie, informations, etc.

La Banque Postale, transfert de comptes, toute une histoire!

Messagepar mathieu82 » le 30 Jan 2012 09:11

Voici mon histoire (celle de mon épouse) avec la banque postale...

Je suis cliente à La Banque Postale depuis des années, mais votre gestion des virements entre mes comptes (débit immédiat, crédit sous minimum 72h) m’a poussée à changer de banque pour que je puisse effectuer des virements entre mes comptes de façon immédiate.

Ainsi, le 8 novembre 2011, je donne mandat à ma nouvelle banque (Crédit Agricole) de transférer mes comptes d’épargne de la Banque Postale au Crédit Agricole.
Cette demande a été faite pour :
- Livret A : n°07XXXXX
- Livret d’Epargne Populaire : n°708XXXXX
- Plan d’Epargne Logement : n°67XXXXXXX
- Compte Epargne Logement : n°21XXXXXX

Par votre courrier du 2 décembre 2011 (réf : SC VIE DU COMPTE 721XXXXX et SC VIE DU COMPTE / 67XXXXXX de Madame YYYYY), vous m’informez avoir reçu le 17 novembre une demande de transfert pour le Crédit Agricole.
Dans ce courrier, vous me précisez que des frais de 40 € pour chacun (CEL et PEL) me seront prélevés et vous me demandez mon accord ainsi que mon mode de règlement.

Le 7 décembre, je vous retourne les coupons réponse signés avec pour mode de règlement, un prélèvement sur mon compte courant n°49 XXXXXXXX.
Le 16 décembre 2011, mon compte courant est débité de 80€ avec comme intitulé : « 699890 RETRAIT EFFECTUE LE 161211 A LYON CNE ANNEXE ».
N’ayant point fait de retrait d’argent, je suppose que ce « retrait » correspond au prélèvement des frais pour le transfert.
Mais voulant m’en assurer, je suis allée au bureau de la Banque Postale de Lyon Croix Rousse où la conseillère m’a confirmé qu’il s’agissait bien des frais de transfert. Ne trouvant pas cela normal, je lui ai demandé qu’elle change l’intitulé. Celle-ci ne pouvant rien faire, elle me renvoie vers mon Centre Financier.
Suite à mon courrier, j’ai reçu le 19 janvier 2012 une attestation de Madame Michèle ZZZZZZZ qui me confirme qu’il s’agit bien des frais de transfert.
Pourquoi appelez vous « Retrait » des frais ?

Le 29 décembre, mon livret A est transféré dans ma nouvelle banque sans aucun problème.
Cependant, ayant payé les frais de transfert depuis le 16, je m’interroge quant aux transferts de mes autres comptes d’épargne.

J’envoie donc un mail le 3 janvier 2012 via mon espace personnel de la Banque Postale où l’on me « confirme que le transfert de votre PEL et de votre CEL ont bien été traités. L'historique des comptes et leur valeur, ont été transmis ce jour à l'établissement bancaire concerné. En ce qui concerne votre LEP, je vous invite à contacter votre conseiller financier. »

Ce n’est que le 5 janvier, que ces comptes disparaissent de ma console de gestion.
Le 17 janvier, ne voyant toujours pas mes comptes transférés, je vous renvoie un mail via mon espace personnel. Ce mail reste à ce jour sans réponse.
Parallèlement, je relance plusieurs fois le Crédit Agricole qui me confirme qu’ils n’ont pas encore reçu les comptes à cette date là, soit deux mois après votre courrier d’accusé de réception de mon transfert.

Pendant ce temps là, j’ai reçu mon relevé du 6 janvier où n’apparaissent que mon CCP et mon LEP.
Où sont mon CEL, PEL et livret A ? Comment puis- je vérifier mes intérêts acquis en 2011 ?

Le 19 janvier, je m’aperçois que mon compte courant est à zéro avec comme opération datant du 18, une ligne intitulée « Clôture sur demande », or à aucun moment, je n’ai demandé la clôture de mon CCP. Pour information, vous y avez prélevés les frais de gestion 48 heures avant.
Que ce serait il passé, si un chèque ou un prélèvement était survenu ?

Je retourne au bureau de la Banque Postale de Lyon Croix Rousse où la conseillère ne peut rien faire pour moi et me dirige vers le Centre Financier. On peut se demander à quoi servent les conseillers dans les agences ?!

Après plusieurs appels, chacun se renvoyant la balle, je finis par obtenir le nom et les coordonnées de la personne qui a clôturé arbitrairement mon CCP, il s’agit de Madame XXXXXX.

Le 20 janvier, cette personne me rappelle suite à mon message et s’excuse de l’erreur commise. Elle s’empresse de le rouvrir et m’informe que je recevrais le solde par chèque. Ce dernier est arrivé.

Le 20 janvier le Crédit Agricole m’informe que les fonds sont arrivés et qu’ils seront disponibles le 28.

Ce matin, ravie du dénouement de ce très long transfert, je m’aperçois que le montant du PEL n’est pas correct.

En effet, le montant transféré est inférieur à celui du 6 décembre or je devrais disposer (absence du dernier relevé pour le confirmer) du solde du 6 décembre plus les 70€ du prélèvement mensuel effectué le 30 décembre sur mon CCP.
A la suite de ça, j’ai contacté le Centre Financier qui m’informe qu’il s’agirait probablement du montant incluant les frais de clôture (CSG, CRDS). Cette personne ne pouvant m’en dire plus, elle me conseille de rédiger un courrier au service client.
Je suis très étonnée car j’ai demandé un transfert, les frais de celui-ci ont été prélevés bien avant qu’il ne soit réalisé et en plus on me facture des frais de clôture totalement injustifiés et sans m’en informer comme cela a été le cas pour les frais de transfert.

Par conséquent, j’attends de la Banque Postale :

1. Qu’elle réponde à mes questions.
2. Qu’elle me fournisse mes derniers relevés (PEL, CEL, Livret A).
3. Qu’elle me justifie le solde transféré de mon PEL (frais ?) et me rembourse le différentiel.
4. Qu’elle m’explique comment peut-on clôturer un CCP sans demande écrite du client ?

Comme vous pouvez le constater, Madame, Monsieur, vous comprendrez mon très fort mécontentement à l’égard de la Banque Postale.

Bien sur, envoie d'un courrier en RAR pour avoir des réponses.

La banque postale n'est pas une banque... personne ne peut vous aider en agence (pas une petite, celle de Lyon), toujours rediriger vers le centre financier...
Le plus surprenant et le très agaçant, ce sont les vrirements entre ses comptes fait pas internet soi même.

Vous êtes juste sur votre compte chèque, ne voulant pas être à découvert, vous vous faite un virement (compte d'épargne vers compte chèque), eh bien, le compte d'épargne est débité immédiatement, mais celui courant, n'est recrédité que 72H (ouvrés) après, entre temps, les opérations passent.

Vous êtes payés en fin de mois, vous souhaitez en mettre un peu sur votre épargne, mais idem, les délais très longs vous obligent à vous assoir sur la première quinzaine d'intérêt, car votre virement sur le compte d'épargne arrivera le 1 ou le 2... mais le courant a été débité 72H avant.

Au crédit agricole mais aussi dans d'autre banque, les virements entre ses comptes sont immédiats, et 24H vers un autre compte (d'une autre banque).

Je vous épargne la clôture du livret jeune qui s'est fermé au 31/12/2010 (car plus l'age), le compte et l'argent ont disparus pendant 3 semaines avant que le montant soit recrédité sur le livret A.

Bref, La banque postale, il ne faut pas être pressé !! Incompatible avec le monde actuel, je les quitte sans aucun regret, mais leur compétence tout au moins sur mes comptes n'a pas été prouvée, qu'ils en restent au courrier !
mathieu82
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 

Re: La Banque Postale, transfert de comptes, toute une histoire!

Messagepar Stunt38 » le 30 Jan 2012 13:42

Bonjour,

Merci pour ce témoignage, ça reflète assez bien le décalage qu'il y a entre les agences et les conseillers (qui n'ont aucun pouvoirs et se contentent de transmettent des documents) et les centre financiers (+ CNP pour la partie assurance-prévoyance).

Ce que vous racontez est typique d'un cas qui se passe "mal" et ou une opération devant prendre 10 jours en prends le double avec des dommages collatéraux à la clefs...c'est à cause de ceci en partie que je ne suis pas resté chez eux (pour le boulot), marre de passer 50% de mon temps à batailler avec les services pour que les choses rentrent dans l'ordre :roll:
Spécialiste du secteur bancaire et de la banque de réseau, bonne connaissance en téléphonie mobile.

Soutenez le site en rejoignant l'association
Avatar de l’utilisateur
Stunt38
Adhérent de l'association
Adhérent de l'association
 

Re: La Banque Postale, transfert de comptes, toute une histoire!

Messagepar mathieu82 » le 31 Jan 2012 08:47

Bonjour,

Ça ne me rassure guère, que ça soit si banal... D'ailleurs, le coup des comptes clôturés, une de mes collègues vient d'avoir le coup, ils lui ont renvoyé une carte bancaire, car en clôturant le compte, ils ont aussi clôturé sa carte, le bordel pas si exceptionnel que cela à priori !

Pour ma part, ce n'est pas 10 jours qui en prennent le double, nous en sommes à 2 mois et demi !! Et tout n'est pas réglé ! Bref un scandale !
mathieu82
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 

Re: La Banque Postale, transfert de comptes, toute une histoire!

Messagepar mathieu82 » le 01 Fév 2012 09:12

Ils ont reçu mon recommandé hier, a suivre !
mathieu82
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 

Re: La Banque Postale, transfert de comptes, toute une histoire!

Messagepar andrea68 » le 01 Fév 2012 15:41

TIens, une petite histoire de compte fermé arbitrairement par la banque postale. Hier matin, en consulatant mes comptes en ligne, je m'aperçois que mon LEP est à 0, compte cloturé. Pensant immédiatement à un piratage de mon compte, j'appelle dans la minute (en tremblant) mon centre financier et tombe sur un conseiller qui me "rassure": "mais non, ma petite dame, on vous a pas volé votre argent, on l'a juste mis à la caisse des dépôts et consignations!"

Le conseiller assure que je n'ai pas dû donner mon avis d'imposition nécessaire chaque année, pour que le compte reste ouvert. Je promet que si, mais je ne retrouve pas le double de la preuve du dépôt. Je cours à ma poste, il faut aller à une autre, qui regroupe les conseillers finaciers et les dossiers des clients et voir avec eux.
Je tombe sur un gentil conseiller qui m'assure que je n'ai pas dû donner l'avis d'imposition (de non imposition dans mon cas) et va dans les archives retrouver mon dossier. Quelques minutes, le revoilà...et il a compris. Il a retrouvé le double du dépôt de ma feuille d'impôt et la guichetière, au lieu d'enregistrer mon revenu fiscal de référence...à noter que c'était le montant des impôts que je payais!!! :mrgreen: ). Perso, j'adorerai payer 20 000 euros d'impôts/an mais bon...

Résultat des courses: sans le savoir, mon compte a été fermé le jour même (en juin 2011) avec effet le 30 janvier 2012. L'argent a disparu mais contrairement à ce qu'a dit l'agent du centre financier, il sera rapatrié sur mon compte chéque et la banque postale va recalculer mes intérêts pour tout le mois de janvier. Il faut refaire les demarches pour rouvrir un LEP et prendre un cachet pour la migraine :lol: .
Ah, je précise, le conseiller financier n'a jamais vu une telle faute dans toute sa carrière!

Pour moi, tout se termine bien et rapidement, mais dans mon cas, c'était aussi de l'erreur humaine.
andrea68
 

Re: La Banque Postale, transfert de comptes, toute une histoire!

Messagepar mathieu82 » le 08 Fév 2012 12:55

Votre histoire me confirme une fois de plus que LBP n'est pas très fiable...

Pour notre cas, recommandé réceptionné depuis 8 jours, mais pas de news... LBP ferrait elle la sourde oreille?

A suivre...
mathieu82
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 

Re: La Banque Postale, transfert de comptes, toute une histoire!

Messagepar mathieu82 » le 12 Fév 2012 16:31

Nous avons une courte réponse :

L'intitulé retrait pour des frais, ils nous remercient pour cette remarque...

Pour le mail sans réponse, c'est normal pour eux puisque nos comptes ont été transférés donc aucun intérêt d'y répondre.

Pour la clôture arbitraire, ils s'excusent.

Ils nous détaillent le montant transféré.

Par contre aucune trace de nos relevés de comptes depuis décembre 2011...

Adieu la banque postale...

PS : je ne clôture pas de suite ce topic au cas ou un rebondissement...
mathieu82
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 




Retourner vers Banque, Carte Bancaire et Placements