crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Frais bancaire, agios, commissions, rejet de chèque, fichage (FCC, FICP), épargne, placement, bourse, gestion de patrimoine, assurance-vie, informations, etc.

crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar michelsac » le 16 Jan 2011 19:52

Bonjour,
Sur les conseils d'une entreprise en investissement, j'ai investi dans un logement locatif pour bénéficier de la loi Scellier. On m'a fait souscrire un crédit en francs suisse. Je m'inquiète car mon capital restant du augmente au lieu de diminuer. On me répond que c'est à cause du taux de change. De 80 000€ empruntés, au bout d'un an mon capital restant du est de 99 000€. Est-ce normal une variation aussi importante en si peu de temps ? Que puis-je faire ? Merci
michelsac
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar a-tchoum » le 17 Jan 2011 16:09

Bonjour,

C'est bien possible puisque le Franc suisse (CHF) est en forte hausse par rapport à l'euro (EUR) sur la période que vous indiquez... surtout si vos mensualités sont en euros et n'augmentent pas (cela revient à rembourser de moins en moins de CHF au fur et à mesure que le temps passe !)

Cordialement.
a-tchoum
Membres compétents
Membres compétents
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar DEBEME » le 17 Jan 2011 19:28

Ce n'est pas forcement une arnaqu.e pour peu
Vous soyez payé en CHF avec des remboursements en CHF, dans cette hypothèse, vous n'êtes pas en risque de change et il ne sert à rien de faire des comparaisons libellées en EUR.

Dans les 2 hypothèses inverses, payé en EUR et mensualités en CHF ou paye en CHF avec des mensualités en EUR vous êtes en risque de change et cela peut vous etre défavorable pendant un temps et favorable à d'autres périodes.
Je suppose que vous êtes en in fine, vous saurez qu'au dernier moment si vous avez fait une affaire ou non.
Par contre, il faudrait aller voir avec le prêteur si vous pouvez vous couvrir des risques de change, sur quelle durée et à quel taux.
C'est possible pour des durées courtes, vous acheter du CHF a un cours convenu, à une date future convenue. Il faudra aussi y penser quelques mois (années) avant l'échéance du capital.

Du crédit en CHF quand on est en devises EUR, ca se gère, c'est pas simple, mais quand on se lance dans ce type de produit, il faut en connaitre parfaitement les mécanismes avant de signer. Et en matière financière, ne jamais rien signer qu'on ne comprend pas.
Je ne réponds que sur les thèmes que je connais, ca m'évite de dire des âneries
DEBEME
Membres compétents
Membres compétents
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar TripleBete » le 31 Jan 2011 18:29

L' euro a été justement été instauré, pour éviter le coûts et les varitions de changes entre les monaies européennes.

Bien sur les helvétes et les britaniques, ont gardé leur monaies respectives.

Expliquez donc pourquoi vous avez souscrit un crédit en Francs Suisses?
TripleBete
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar loudarnaga » le 31 Jan 2011 18:51

Bonjour,

Il y a quelques années (20 ans environ) de nombreux Français, surtout frontaliers avaient pris des prêts auprès d'une banque allemande la Bausparkasse qui présentait un mélange de compte épargne logement à alimenter par un prêt consenti à cet effet et reversé en tant que prêt à la construction sur 15 ans.

C'était avant l'Euro, à une époque où le DM s'appréciait beaucoup. Et comme ces gens avaient des revenus en F, mais remboursaient des DM, ils se retrouvaient parfois dans des situations fâcheuses et nombre d'entre elles a préféré arrêter, quitte à payer en sus les pénalités de remboursement anticipé de 3 %.

L'Euro étant arrivé, le risque de change a disparu, mais depuis je n'ai plus vérifié ce qu'il est advenu du système.

Cdt
sourire ne fait travailler que 9 muscles, grimacer 54
loudarnaga
Modérateur
Modérateur
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar Hub » le 31 Jan 2011 19:59

DEBEME a écrit:Ce n'est pas forcement une arnaqu.e pour peu
Vous soyez payé en CHF avec des remboursements en CHF

Ca serait étonnant qu'une location Scellier produise des loyers en CHF, non?
Le dispositif est censé favoriser le parc locatif français, pas suisse...
Hub
Spécialiste anti-arnaque
Spécialiste anti-arnaque
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar TripleBete » le 02 Fév 2011 22:39

Exacte loudarnaga,

le cas c'est encore produit avec les britanique qui profitant d'une £ forte ont acheté leur résidence en France, et quand la £ a dégringolé, revendre à perte..... et maintenant l'€ perd de sa valeur.

faire des investissement dans une monaie non paritaire avec l € est un risque.

Mais une question,

Ne vous a t'on pas apâté en vous laissant croire que le Franc Suisse était paritaire avec le Franc Français?
et de se fait stable avec l'euro?

Aussi répondez pourquoi un crédit en Francs Suisses, et quel organisme vous a financé?
TripleBete
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar DEBEME » le 03 Fév 2011 07:17

S'il est frontalier et qu'il travaille en Suisse, il est payé en Francs Suisse.
Si il a bénéficié du dispositif Sellier, c'est qu'il paie ses impôts en France.

Les prêts en FS sont très courrant chez les frontaliers qui travaillent en Suisse et n'ont pas de risque de change.

Code: Tout sélectionner
Aussi répondez pourquoi un crédit en Francs Suisses, et quel organisme vous a financé?

Toutes les banques françaises le propose.

Ca serait étonnant qu'une location Scellier produise des loyers en CHF, non?
Le dispositif est censé favoriser le parc locatif français, pas suisse

Les loyers sont forcement français, mais les salaires ?
Je ne réponds que sur les thèmes que je connais, ca m'évite de dire des âneries
DEBEME
Membres compétents
Membres compétents
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar veloman » le 24 Mar 2011 13:35

Bonjour,

J'ai un client qui a été confronté à la même situation mais en plus, le prêt, bien que débloqué en totalité n'avait pas été mis en amortissement.

Evidemment, d'après la banque, ce n'est pas elle de conseiller au client la mise en amortissement du prêt !
A quoi sert-elle alors ?

La moins mauvaise solution trouvée a été le rachat du prêt.
veloman
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar CCV » le 24 Oct 2011 07:14

Dans ce type de prêts, le banquier ainsi que le promoteur immobilier ou son agent commercial engagent leur responsabilité contractuelle, s'ils n'ont pas informé, mis en garde l'emprunteur du risque spécifique lié au change.

En ce sens, il s'agit presque d'une arnaque..., mais il s'agit plutôt d'une inexécution contractuelle qui appelle une indemnisation.

Bien à vous.

CCV

http://www.marianne2.fr/Exclusif-quand- ... 11407.html
CCV
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: crédit immobilier en francs suisse arnaque ?

Messagepar dominiqueplais » le 27 Nov 2011 21:47

Il s'agit d'une arnaque complète et je vous conseille de faire racheter, quoi qu'il vous en coûte, votre emprunt par une autre banque dans laquelle vous ouvrirez votre compte. C'est le principe même des emprunts "toxiques" souscrits par les collectivités locales. Quoi qu'il vous en coûte car je vois très mal le franc suisse se déprécier par rapport à l'euro compte tenu des turbulences actuelles qui risquent de durer pas mal d'années sans parler, bien entendu, d'un risque non négligeable d'une disparition de l'euro. Un retour au franc depréciera de facto la devise française par rapport au franc suisse et, par voie de conséquence, augmentera le remboursement du capital souscrit en franc suisse. En effet, le franc suisse est actuellement et le sera toujours une valeur refuge quel que soit les informations que l'on peut savamment nous distiller quant à la traque aux fraudeurs. Quant aux commentaires que je lis sur le sujet liés au devoir d'informations dû par la banque envers son client, il y a fort à parier que les contrats comportent un paragraphe lié à ce devoir d'information, contrat signé par le client au moment de contracter l'emprunt. La preuve que le client n'a pas été informé risque donc d'être difficile à apporter et devra faire l'objet bien entendu d'une procédure très aléatoire avec honoraires d'avocat.
dominiqueplais
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 




Retourner vers Banque, Carte Bancaire et Placements