Société de recouvrement

Crédit à la consommation, revolving, auto, immobilier…

Société de recouvrement

Messagepar JESUISPERDUE » le 04 Avr 2009 12:54

Bonjour
J'ai besoin de conseil car une société de recouvrement s'est permise de me contacter su mon lieu de travail.
Afin d'éviter leur harcélement j'ai répondu à leur appel pendant ma pose et donner mon numéro de portable.
J'avais contracté un crédit en 1993 et un autre en 2002 ce qui fait un total de 5431 euros.
Afin de finir avec cet indu, je leur ai proposé de verser tous les mois 140 euros.
Aujourd'hui je devais les recontacter pour avoir la réponse pour cet échéancier.
Mais au lieu de 140, ils m'exigent 150 euros /mois bon 10 euros !!! je vais pas chipoter.
Mais la cerise sur le gâteau, il me demande de faire dix chèques de 150 euros !!!
Alors mes questions sont les suivantes :
- est-ce qu'ils ont droits d'appeler sur ton lieu de travail, et surtout je ne sais pas comment ils ont eu l'info que je travaillais là et quelle défense pourrais-je avoir
- est-ce qu'ils ont droits de m'exiger dix chèques ? est-ce légal ?
- et pour finir je n'ai pas reçu de courrier d'eux précisant le montant et les détails de la dette ?
Voilà dans une impasse et j'ai peur que la semaine prochaine ils vont encore me (supprimé)er au téléphone
Et là je sais plus quoi faire !!!!!!!!!!!!!!! AIDEZ moi à voir plus claire
Merci beaucoup bonne journée :(
JESUISPERDUE
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar ptitange2001 » le 04 Avr 2009 13:05

credit de 1993 et 2002 ??nous sommes en 2009 donc a moins davoir un titre executoire du juge ne payer rien ne donnez rien et dites leur que s'il continu a vous (supprimé)er par telephone vous deposerais une plainte contre eux ..
Apres deux ans il ya forclusion si jai bien tout noté ici meme , ce forum est genial on apprends plein de choses et si cela continu je vais finir par devenir juriste lol ..
ptitange2001
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar JUSTME » le 04 Avr 2009 13:55

bonjour, n'envoyez SURTOUT pas de chèques (les chèques postdatés sont illégaux)avant d'avoir le titre exécutoire, si il existe ; lisez bien le forum, vous y trouverez tout ce qu'il vous faut
bon courage

A LIRE credit-consommation-autres/societes-recouvrement-defendre-t5434.html
ce forum vous a aidé ou vous aidera ? pensez à adhérer à l'association, l'union fait la force http://www.lesarnaques.asso.fr/soutien/
JUSTME
Adhérent de l'association
Adhérent de l'association
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar chklovski » le 04 Avr 2009 14:44

Bonjour
Adressz en LR/AR Ce type de courrier
vos-courriers-banque-finance/recouvrement-demande-titre-executoire-t52868.html
Ne payez rien bien evidemment pour le moment!
Cordialement
Avatar de l’utilisateur
chklovski
Adhérent de l'association
Adhérent de l'association
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar Hania » le 06 Avr 2009 14:05

Rien a voir avec vos "droits bancaires " mais etes vous sure que cest bien une societé de recouvrement qui vous contacte et non des des gens mal intentionnés qui ont eu vent de vos credit ...
Hania
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar anonymisé » le 06 Avr 2009 14:15

bonjour,

... et surtout, ne reconnaissez pas par écrit devoir ces sommes, vous relanceriez la machine !!!
anonymisé
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar lolamada » le 24 Avr 2009 11:45

Bonjour,

Je souhaiterais savoir s'il existe un recours contre le (supprimé) téléphonique et postal des organismes de crédit (Cofidis, pour ne pas les citer) ?

Un membre de ma famille a demandé une réserve d'argent l'année dernière, elle a commencé à payer et a rapidement eu des pbs financiers, d'autant qu'elle avait déjà un prêt (rachat de crédit par sa banque), ce qu'elle avait signalé à cofidis au moment de sa demande. Ils ont donc, soit dit en passant, sciemment augmenté sa dette ! Aujourd'hi, elle ne peut pas les payer, et comme il s'agit d'une réserve d'argent etnon d'un prêt, les intérêts de 20% et des poussières courrent de plus en plus et le capital de départ à rembourser augment un peu plus chaque mois... Elle ne sait plus que faire !

Ils ont refusé en décembre dernier d'accorder un délai de paiement ou de baisser les mensualités en allongeant le temps de remboursement. Ils appellent régulièrement et dès que la personne décroche pour répondre, ils sont agressifs, la traitent de menteuse quand elle dit qu'elle a des pbs financiers, la (censuré)nt de lui envoyer des huissiers...

Nous avons donc répondu à l'un de leurs mails en disant qu'elle essayait de trouver des solutions, qu'ils seraient prévenus les 1ers si une solution était trouvée, mais qu'ils avaient sciemment augmenté sa dette en acceptant de la financer, et que ce n'est pas en la (supprimé)ant qu'ils seraient payés plus vite (réponse par mail). Le (supprimé) s'est un peu calmé depuis.

Y a-t-il des solutions (un rachat de crédit est à l'étude, des demandes sont faites à divers organismes) ?

Merci d'avance.
lolamada
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar Stunt38 » le 24 Avr 2009 14:52

Bonjour,

déja le fait de reprocher à cofidis d'avoir augmenté sa dette est un argument un peu osé...

c'est cette personne qui a exprimé la volonté de faire un nouvel emprunt, pas cofidis.
devant un juge ou une comission ce genre de propos ne tient pas.

aujourd'hui il faut plutôt se concentrer sur cette dette à rembourser afin d'en limiter la casse.

pour cela le fait d'avoir chercher à obtenir un rachat de crédit est une bonne solution, attendons de voir ce que ça donne.

il faut en parallèle privilégier la négociation avec cofidis, demandez à changer d'interlocuteur.
vous pouvez aussi passer par votre banque pour obtenir un rachat de crédit, c'est la première entité à privilégier car ils vous connaissent.

si jamais çà ne marchait pas il faudra se tourner vers la commission de surendettement si les charges de cette personne ne lui permette plus de faire face aux dépenses courantes, c'est en dernier recours, uniquement à utiliser si les autres solutions ne marchent pas.

enfin, cofidis n'a en aucun cas le droit de tenir des propos injurieux envers cette personne, et ce quelque soit sa situation.
vous pouvez (censuré)r de porter plainte et/ou d'en parler aux associations de consomateur s'ils continuent, ça devrait les calmer rapidement.

Cdt
Spécialiste du secteur bancaire et de la banque de réseau, bonne connaissance en téléphonie mobile.

Soutenez le site en rejoignant l'association
Avatar de l’utilisateur
Stunt38
Adhérent de l'association
Adhérent de l'association
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar darie29 » le 04 Mai 2009 08:29

Bonjour,
Ne vous laissez pas faire, la loi encadre l'activité du recouvrement - des appels sur votre lieu de travail dites vous ? cela constitue une atteinte faites un courrier recommandé enjoignant la SOCIETE EN QUESTION de cesser ses appels téléphoniques sur votre lieu de travail (et ailleurs aussi d'ailleurs) sous peine de poursuites pénales pour (supprimé) moral (art. 222-33-2)
Il y a jurisprudence la STE C a été condamné par le TGI de RENNES suite à appels téléphoniques intempestifs entre autres .... en 1999.
On peut devoir, avoir des soucis pour faire face, cela n'empêche qu'il n'est pas acceptable d'être importunée sans cesse par téléphone, le courrier existe encore (!) .... si l'on vous appelle dites que vous n'échangerez que par courrier (c'est bien mieux d'ailleurs .... les paroles s'envolent et les écrits restent).
Bon courage
darie29
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar lolamada » le 07 Mai 2009 11:39

Bonjour,

Merci de vos réponses !

Le (supprimé) téléphonique semble s'être calmé.

Aujourd'hui je ne sais pas si je dois lui conseiller de répondre aux courriers de relance de COFIDIS ou non. UN jour cette personne reçoit un courrier lui disant qu'elle va être déclarée en incident de paiement à la banque de France, le lendemin un autre courrier lui dit qu'elle peut appeler afin d'étudier d'éventuelles solutions. Ils soufflent le chaud et le froid d'un jour sur l'autre...

Doit-elle les rappeler ou non, sachant que des solutions ont été demandées en fin d'année dernières suivies d'un refus catégorique ?

Merci d'avance de vos réponses.
lolamada
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar ptitange2001 » le 07 Mai 2009 13:49

les courriers parlant darrangement ne servent qu'a demander de l'argent a la personne et rien dautres ..la personne peut toujours contacter cofidis en leur demandant un arrangement (cest toujours possible !rare mais possible ) en leur disant bien que si elle n'a aucunes aides d'eux qu'elle ne pourra plus que faire une demande de surendettement pour regler le probleme (sans le faire sauf en cas de necessité) peut etre qu'en attendant cela lorganisme acceptera une propositon a l'amiable de recouvrement ..
Dans la vie faut tous essayer pour s'en sortir (avec ces organismes sans scrupule )meme le chantage :)
ptitange2001
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar precog85 » le 11 Mai 2009 19:59

Bonjour,

Ayant eu quelques expériences professionnelles dans différent services de recouvrement, je serais peut-être à même de vous éclairer sur les appels sur le lieu de travail.

L'appel chez l'employeur est tout a fait autorisé dès lors que le conseiller commercial en recouvrement n'indique que son nom . Dites-vous bien que si la société en question vous appelle sur votre lieu de travail car vous n'avez ni répondu sur votre tel fixe, tel portable ou pas de rappel de votre part après un message vocal laissé sur un répondeur.

Qu'appellez-vous (supprimé) téléphonique ??? 3 appels par jour ??

Comprenez aussi qu'un service recouvrement est là pour vous éviter que votre dossier monte au service recouvrement avec tout ce qui s'en suit!
precog85
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar precog85 » le 11 Mai 2009 20:02

ptitange2001 a écrit:les courriers parlant darrangement ne servent qu'a demander de l'argent a la personne et rien dautres ..la personne peut toujours contacter cofidis en leur demandant un arrangement (cest toujours possible !rare mais possible ) en leur disant bien que si elle n'a aucunes aides d'eux qu'elle ne pourra plus que faire une demande de surendettement pour regler le probleme (sans le faire sauf en cas de necessité) peut etre qu'en attendant cela lorganisme acceptera une propositon a l'amiable de recouvrement ..
Dans la vie faut tous essayer pour s'en sortir (avec ces organismes sans scrupule )meme le chantage :)


Dès que votre demande de surendettement à été déposé, une personne du service recouvrement vous demandera toujours votre numéro de dossier ainsi que la ville ou le dossier à été déposé pour vérifier l'exactitude de ces informations. Même après cette demande, vous devrez toujours régler les mensualités en attendant la réponse concernant votre dossier de surendettement
precog85
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar piergil » le 24 Mai 2009 00:52

JESUISPERDUE a écrit:Bonjour
J'ai besoin de conseil car une société de recouvrement s'est permise de me contacter su mon lieu de travail.
Afin d'éviter leur harcélement j'ai répondu à leur appel pendant ma pose et donner mon numéro de portable.
J'avais contracté un crédit en 1993 et un autre en 2002 ce qui fait un total de 5431 euros.
Afin de finir avec cet indu, je leur ai proposé de verser tous les mois 140 euros.
Aujourd'hui je devais les recontacter pour avoir la réponse pour cet échéancier.
Mais au lieu de 140, ils m'exigent 150 euros /mois bon 10 euros !!! je vais pas chipoter.
Mais la cerise sur le gâteau, il me demande de faire dix chèques de 150 euros !!!
Alors mes questions sont les suivantes :
- est-ce qu'ils ont droits d'appeler sur ton lieu de travail, et surtout je ne sais pas comment ils ont eu l'info que je travaillais là et quelle défense pourrais-je avoir
- est-ce qu'ils ont droits de m'exiger dix chèques ? est-ce légal ?
- et pour finir je n'ai pas reçu de courrier d'eux précisant le montant et les détails de la dette ?
Voilà dans une impasse et j'ai peur que la semaine prochaine ils vont encore me (censuré) au téléphone
Et là je sais plus quoi faire !!!!!!!!!!!!!!! AIDEZ moi à voir plus claire
Merci beaucoup bonne journée :(


Je ne sais pas si mon dernier message vous est parvenu.

En tout état de cause :

- La demande de règlement en dix chèques est parfaitement illégale ( un chèque est un moyen de paiement assimilé à un versement en espèces - ce n'est en aucun cas un moyen de crédit).

- Votre créance est peut-être forclose - c'est à dire que vous ne devez plus rien - art.L.311-37 du code de la consommation (délai de deux ans atteint à compter du premier impayé).

- En tout état de cause, ne répondez à aucun appel et ne vous engagez pas : Une société de recouvrement ne possède aucun moyen légal de vous faire payer quoique ce soit,

- Seuls les Huissiers de Justice ont ce pouvoir ds un cadre défini par la loi.

Bien à vous
piergil
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar Bidille » le 24 Mai 2009 10:30

precog85 a écrit:Bonjour,

Ayant eu quelques expériences professionnelles dans différent services de recouvrement, je serais peut-être à même de vous éclairer sur les appels sur le lieu de travail.

L'appel chez l'employeur est tout a fait autorisé dès lors que le conseiller commercial en recouvrement n'indique que son nom . Dites-vous bien que si la société en question vous appelle sur votre lieu de travail car vous n'avez ni répondu sur votre tel fixe, tel portable ou pas de rappel de votre part après un message vocal laissé sur un répondeur.

Qu'appellez-vous (censuré) téléphonique ??? 3 appels par jour ??

Comprenez aussi qu'un service recouvrement est là pour vous éviter que votre dossier monte au service recouvrement avec tout ce qui s'en suit!



Hummmmmmmmmm vous racontez des choses inexactes et limites, je ne cite pas votre 2 ème post .... inutile.

Un service recouvrement au service recouvrement ???????

Oui 3 appels par jours ( 3 sur le fixe, 3 sur le portable, c'est du H......
Appeler les voisins ou la famille ? c'est légal ça aussi ?

Vous dites qu'il faut continuer à payer les mensualités pendant la mise en œuvre du dossier de surendettement ?

Et bien moi je dis non
Vous ne payez que ce que vous pouvez.

N'oubliez pas cher Monsieur que d'être employé au service recouvrement, ne vous donne pas tous les droits
et surtout pas celui de déstabiliser les débiteurs.
Un bon avocat, vous expliquerait cela très bien.
Cordialement.
Bidille
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar DarkAngel2019 » le 24 Mai 2009 14:06

Bonjour,

Pour commencer, avant d'envoyer le moindre centime, réclamez les "preuves" de votre dette (titre exécutoire, mise en demeure avec LRAR...) que votre créancier sera obligé de vous fournir en vertu de l'art. 1315 du code civile.
Cette article les oblige à vous fournir les documents qui vous condamnent au paiement de la dette. En l'absence de ces docs. et comme dis sur un autre poste, la forclusion biennale s'applique donc plus de dette.

S'ils sont en règle, payez ce que vous avez convenu dans le cadre d'un échéancier mais refusez tout paiement avant d'avoir l'échéancier en main.

D'autre part, ils ne peuvent pas vous obliger à leur fournir 10 chèques d'un coups. Veillez aussi à ce qu'ils ne vous force pas à antidater un chèque, ce qui constitue un délit.

[modéré - stunt]
DarkAngel2019
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar compte supprimé » le 24 Mai 2009 19:37

- est-ce qu'ils ont droits d'appeler sur ton lieu de travail, et surtout je ne sais pas comment ils ont eu l'info que je travaillais là et quelle défense pourrais-je avoir.

Il n'existe pas d'interdiction absolue de vous appeler sur votre lieu de travail, simplement ils sont tenus au secret professionnel et au respect de votre vie privée. Alors la question est : sont-ils restés discret?

- est-ce qu'ils ont droits de m'exiger dix chèques ? est-ce légal ?

La véritable prohibition vous concerne : vous n'avez pas le droit d'antidater une de vos formules de chèque. Par contre, l'envoie de 10 chèques datés du même jour n'est pas interdite, mais qu'ils soient antidatés où non, vous devez savoir qu'ils seraient tout à fait dans leur droit de les encaisser le même jour...

De plus, effectivement ils peuvent vous le demander, mais ils ne peuvent en aucun cas vous y contraindre. Vous êtes libre :)

- et pour finir je n'ai pas reçu de courrier d'eux précisant le montant et les détails de la dette ?

Ils sont tenus de vous envoyer un tel courrier en RAR effectivement et devraient avoir à en justifier, mais que vous ne l'ayez pas reçu ne veux pas dire qu'ils ne l'aient pas envoyé ( bon c'est peu probable je suis d’accord ). En toute hypothèse ils ne feraient qu’engager leur responsabilité pénale vis-à-vis de la société, voire leur responsabilité civile à hauteur du préjudice subit par vous, mais en aucun cas cela n’effacerait votre dette.

Vous pouvez toutefois exiger qu'ils vous envoient un décompte actualisé des créances en principal, frais, intérêt, vous seriez totalement dans vos droits et ils sont tenus d’accéder à votre demande.

Quand à savoir s'ils disposent d'un titre exécutoire ou pas, c'est à vous de voir parce que la première personne susceptible de le savoir c'est vous. Après au risque de se répéter il est fort peu probable, même si c'est possible, qu'un titre exécutoire ait été délivré sans que vous vous en doutiez…

Il n’existe pas d’obligation, pour un créancier, de vous présenter un titre exécutoire préalablement au paiement… L’article 1315 du code civil constitue une règle de preuve éventuellement pertinente devant un tribunal, mais fort heureusement les rapports humains, agréables ou non, ne sont pas régis par l’article 1315 du code civil… l’article 503 du code de procédure civile exigeant toutefois qu’il vous soit signifié préalablement à l’exécution.

Cependant rien ne vous interdit de subordonner tout paiement à l’amiable à sa présentation amiable aussi. Si on vous répond que seul un avocat peut vous l’obtenir, n’y prêtez attention que pour renforcer votre conviction qu’ils ne disposent pas de titre exécutoire.

De plus compte tenu des règles de caducité pouvant frapper les ordonnances en injonction de payer, et certains jugements, en l’absence de signification vous avez tout intérêt à subordonner tout paiement à la présentation, non seulement du titre exécutoire, mais également de son acte de signification.

Enfin il ne me semble pas inutile de vous rappeler qu’il n’est pas interdit de vous demander de payer une créance après le terme du délai de forclusion, même si beaucoup ici ne seront pas d’accord avec moi, par ignorance je pense. Ce qui est interdit c’est de vous y contraindre, que ce soit par le biais d’une exécution forcée (impossible à mettre en œuvre), ou par d’autres moyens, au risque de voir apparaître le mot « (censuré) » si je les évoquais. :)
compte supprimé
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar Bidille » le 24 Mai 2009 21:48

[hors sujet - Mi]
Bidille
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar piergil » le 24 Mai 2009 23:55

[hors sujet - Mi]
piergil
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 

Re: Société de recouvrement

Messagepar piergil » le 25 Mai 2009 02:54

[hors sujet - Mi]
piergil
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 

Suivante



Retourner vers Crédit, Surendettement