Serrurier (modéré)

Questions ou litiges relatifs à la souscription d'un contrat, à un appel de prime, à la gestion d'un sinistre.

Serrurier (modéré)

Messagepar ocinatas » le 23 Mai 2007 14:55

Bonjour,

Ne pouvant plus ouvrir la porte de mon appartement, j'ai dû faire appel à un serrurier qui, après avoir constaté que ma serrure avait été détériorée, a dû forcer ma porte en détruisant la serrure défectueuse.

Prétextant un problème légal, il a remplacé la serrure dans la foulée et a facturé l'opération 918€ (déplacement, serrure de haute sécurité, etc...). Mis au pied du mur, j'ai fait un chèque du montant réclamé, sachant que le serrurier promettait de ne l'encaisser qu'une fois que mon assurance avait pris en charge l'incident.

Finalement, le serrurier a débité le chèque sans attendre quoi que ce soit, et aujourd'hui mon assureur mandate un expert dont l'avis conditionnera le montant du dédommagement auquel j'aurais droit.

En fait, l'expert va déterminer la valeur réelle de l'opération de remplacement de la serrure, et c'est sur cette base que je serais remboursé.

Je crains que le serrurier ait été (modéré) et que du coup le montant de l'indemnisation accordée par mon assurance soit loin de couvrir la dépense de 918€.

J'aurais donc voulu savoir quels pouvaient être les recours dans ce contexte.

Merci à vous pour votre aide.

Nicolas
ocinatas
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Messagepar a-tchoum » le 23 Mai 2007 15:34

Bonjour,

Si l'expertise conclut à une surfacturation, il vous sera possible de dénoncer votre serrurier à la DGCCRF, document "expert" à l'appui.
D'après ce que j'ai lu ici, s'il ne vous a pas établi de devis (obligatoire au dessus de 150€ sauf erreur), l'artisan est aussi en tord sur ce point : ce pourra être pour vous un angle d'attaque mais à part lui faire une mauvaise pub et l'action de l'administration...
a-tchoum
Membres compétents
Membres compétents
 

Messagepar Lola75 » le 23 Mai 2007 23:00

Bonjour,
Je me trouve dans le même état que vous avec une petite différence, arnaquée par un plombier appelé en urgence. Malheureusement en France les prix de ses société sont libres. Il n'y a pas vraiment de recours à faire au niveau des surfacturations des prix. De plus, ils disent que à partir du moment ou on a signer le devis...!!!!!
Avez-vous les détails de la facture? Il a forcément (censuré)rautre chose dessus: comme par exemple mon plombier a appliquer la majoration de 50% pour soir et week-end aussi sur le prix du réservoir qui est illégale. Rien de ce genre pour s'accrocher? Ou bien, pouvez-vous prouver qu'il aurait pu faire autres choses que de forcer la porte et de casser la serrure complêtement qui vous a mis dans l'obligation de changer la serrure.
J'ai essayer de porter plainte:aucun moyen. Le commissariat dit "c'est pas du pénal, mais du civil" et le tribunal d'instence renvoie vers un huissier dont les service sont payant et qui de son côté renvoie vers un avocat (encore pire). Comme vous pouvez constatez " de l'arnaque partout". Chacun essaie de taxer comme il peut.
On dit que le DDCCRF est une bonne sollution, j'ai déjà adresser mon courrier, mais j'ai pas encore de réponse. Ils existent aussi des associations de consommateurs qui s'en occupe. Le policier du commissariat m'a conseillé le UFC avec qui il avait déjà eu affaire avec terminé succès.
Il faut s'accrocher à tout!!!!!!!
Bonne courrage! P.S. a moi aussi, lol
Lola75
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 

Messagepar ocinatas » le 24 Mai 2007 09:36

Bonjour,

Merci à vous pour vos réponses.

Le serrurier n'a établi aucun devis: il a prétexté être obligé d'ouvrir la porte (donc casser la serrure) pour dire à quel coût il estimait le remplacement.

A-tchoum, qu'appelez vous un document "expert"? Vous parlez "d'angle d'attaque", mais qu'entendez vous par là? Je ne coris pas que le serrurier soit effrayé par une mauvaise pub: lorsque je l'ai rappelé pour lui faire part de mon mécontentement, il m'a proposé une réduction sur sa prochaine intervention!!! L'action de l'administration, c'est suite au contact de la DGCRF?

Désolé pour toutes ces questions qui doivent vous paraître bien naïves, mais je suis absolument inexpérimenté en matière juridique.

Lola75, j'ai la facture détaillée sur laquelle ne sont précisés que la main-d'oeuvre et la serrure de remplacement. Je ne pense pas pouvoir prouver que le serrurier avait la possibilité d'entrer sans forcer la serrure...

Je vais tenter de contacter la DDCCRF, et aussi UFC, merci pour tous ces précieux conseils!

Bon courage à vous aussi donc!
ocinatas
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Messagepar a-tchoum » le 25 Mai 2007 11:25

J'appelle "un document "expert", le document de l'expert qui devrait être établi à la suite de l'expertise dont vous nous parlez.
Effectivement, la DGCCRF est pour moi une émanation de l'administration puisqu'elle dépend directement de plusieurs ministères.
"Angle d'attaque" car il me semble que vous restez mieux placé(e) que moi pour juger de la pertinence d'une action en justice ou non, par huissier ou non, administrative ou non, etc. Mais j'essaie de vous donner toute information "de première urgence" utile...
a-tchoum
Membres compétents
Membres compétents
 

Messagepar ocinatas » le 25 Mai 2007 15:18

Merci beaucoup pour ces éclaircissements.

En fait, j'attends de voir ce que va dire l'expert, et je verrais par la suite avec l'assurance si je peux obtenir une assistance juridique... puis je me tournerais vers la DGCCRF.

Une dernière question: se tourner vers celle-ci implique une action en justice?

Merci encore!
ocinatas
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Messagepar a-tchoum » le 25 Mai 2007 15:22

Non, c'est juste un signalement avec preuve(s) à l'appui : il est clair que cela aidera plus les autres (si l'artisan s'amende) que vous-mêmes qui n'obtiendrez qu'une satisfaction morale...
a-tchoum
Membres compétents
Membres compétents
 

Arnaque de serrurier, plombier et autres artisans (modéré)

Messagepar leon » le 26 Mai 2007 07:22

J'ai parcouru rapidement les doléances ci-dessus concernant une facture de serrurier ( facture surgonflée) et ce que j'en retiens c'est que l'interessé ( le client) ne sait pas vers quel saint se tourner pour assurer sa défense.
Personnellement je conseil à tout un chacun de prendre ( à l'avenir) une " ASSISTANCE JURIDIQUE " ; laquelle Assistance Juridique ", pour une modique somme d'environ une soixantaine d'Euros par an, assurera votre défense tant par la recherche d'un accord amiable, ainsi que devant les tribunaux , qu'ils soient pénals ou civils , en prenant en charge les frais d'avocat.
Dans l'immédiat, après l'expertise de votre assurance permettant de vous indemniser en partie, il faudrait prendre contact avec ce serrurier pour tenter, preuve à l'appui, un accord amiable en insistant sur le poids de la " D.GC.C.R.F. " surtout en ce qui concerne la répression des fraudes.
Bonne chance à vous .
Leon
leon
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Assistance juridique

Messagepar leon » le 26 Mai 2007 07:26

A noter aussi que "L'Assistance Juridique " n'intervient qu'en amont et pas en aval.
C'est à dire qu'elle n'interviendra pas pour un probléme antérieur à la date d'obtention de l'assurance " Assistance Juridique "
leon
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Messagepar Lola75 » le 26 Mai 2007 22:52

Je me suis renseignée pour l'assurance au niveau du remboursement des frais. Il y a toujours un seuil d'intervention, comme ils disent. Votre assurance vous remboursera uniquement la somme qui est prévu par le contrat. Si cette une assurance clasique, près de 200 euros. Apparemment ce genre d'intervention n'est prix en compte par aucune assurance.
Mais c'est vraiment du n'importe quoi!!!!!!
Alors, si on comprend bien: un artisant libre c'est une vraie (censuré). Si une personne fait appel à une société de ce genre en urgence, celle-ci va forcément être arnaquée.
Faudrait faire une manifestation contre les artisants libres. Informer la population. "Vous trouver une publicité dans votre boite aux lettre? A LA POUBELLE! Vous arrivez pas à rentrer chez vous? Dormer dans la rue! Mais frenchement: payer 900 euros pour avoir droit de rentrer chez soi..... C'est un mois de salair quand même.
:lol: Je rigole bien sur.....mais je suis révolée!
Lola75
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 

Messagepar leon » le 27 Mai 2007 09:25

Je comprends votre courroux Lola je suis moi même révolté; mais sagissant de l'assurance : "Asistance Juridique" elle prend tout en charge, comme j'ai tenté de l'expliquer plus haut , y compris les frais d'avocat .
Cette Assistance juridique n'a rien à voir avec votre assurance habitation par exemple et c'est un complément qui s'avère aujourd'hui nécessaire.
Coût annuel d'une assurance "Assistance Juridique" : environ 60 € par an ; donc ça vaut le coup .
De plus le poids de la " Répression des fraudes " est aussi particulièrement dissuasif voire incitatif.
Cordiales salutations Lola
leon
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Messagepar Lola75 » le 27 Mai 2007 19:27

Bien sur il faut prendre des assurances..............!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! surtout ceuxqui prennent tout en charge lors de la souscription mais en cas de nécessité ce n'est jamais le cas pour lequel on est assuré!
C'est parce que vous pensez que les assurances sont mieux que les artisants?
Ah, j'ai une idée d'une nouvelle assurance!
ASSURANCE CONTRE LES ASSURANCES EN CAS DE REFUS D'ASSISTANCE!!!!!! :wink:
Lola75
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 

Messagepar leon » le 27 Mai 2007 22:11

Là encore Lola je vous comprends , mais je voudrais vous convaincre de la nécessité d'une assistance juridique ; le seul probléme avec ces assurances c'est le fait qu'ils chercheront toujours et avant toute chose une solution amiable en évitant tant que possible le recours en justice.
Ces Assistances Juridiques n'interviennent , naturellement , que si vous êtes dans votre droit bien sur et , j'en convient, il y a les bonnes et les moins bonnes Asistantce Juridique ... .
La première à éviter, j'en ai fait l'experience, c'est : " L'Européen d'assistance juridique " dont le service d'accueil qu'ils nomment " la passerelle " fait un maximum pour vous mettre en confiance ... confiance qui se désagrége dès que vous appronfondissez le sujet ... un désastre croyez moi.
Méfiez vous également du " Défense recours " inclus dans l'assurance tous risques de votre véhicule chez " MAAF" ; le simple fait de vous en servir vous coûte un malus sur votre assurance voiture et ce malus et mentionné comme un sinistre.
Alors je m'en suis retourné à mes premiers amour; la plus sérieuse des Assistances Juridiques que je connaisse c'est à dire auprés de la G.M.F. pour ne pas la nommer.
Ceci dit , je reconnais qu'il est difficile aujourd'hui de pouvoir faire confiance à son garagiste, à son serrurier, à son plombier , etc... etc ... les émissions télévisées sont nombreuses et loquaces à ce sujet .
Je vous invite à vous rendre sur le forum où l'on traite de " DOMEO " vous verrez que je me suis défendu, bec et ongles en avant si je puis dire, avec succés .
Dans tous les cas le simple fait de leur parler de la D.G.C.C.R.F. semble leur donner des ailes :wink:
Cordialement leon :wink:
leon
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Messagepar Lola75 » le 29 Mai 2007 23:06

Bonjour Ocinatas
Vous avez des nouvelles de votre sérurrier?
Aparemment la DGCCRF ne sert pas à grand chose. J'ai reçu leur réponse aujourd'hui qui dit:

"L'examin du dossier ne permet pas de releverdes infractions pénales. Adressez-vous aux tribunaux civils."

Tout le monde nous renvoie vers le tribunal l'instence (civil) et ce dernier ne prend pas de plainte.
Qn pourrait m'informer comment réussir à déposer une plainte dans ce pays?

Merci
Lola75
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 

Messagepar katatonia » le 30 Mai 2007 00:47

Lola75 a écrit:Bonjour Ocinatas
Vous avez des nouvelles de votre sérurrier?
Aparemment la DGCCRF ne sert pas à grand chose. J'ai reçu leur réponse aujourd'hui qui dit:

"L'examin du dossier ne permet pas de releverdes infractions pénales. Adressez-vous aux tribunaux civils."

Tout le monde nous renvoie vers le tribunal l'instence (civil) et ce dernier ne prend pas de plainte.
Qn pourrait m'informer comment réussir à déposer une plainte dans ce pays?

Merci


je me demande pour quoi nous nous fatiguons à vous donner les démarches à appliquer : http://forum.lesarnaques.com/viewto ... ht=#162114

vous semblez ne pas vouloir écouter nos conseils.
katatonia
Spécialiste anti-arnaque
Spécialiste anti-arnaque
 

Messagepar Lola75 » le 30 Mai 2007 09:56

Merci de vos réponses, mais si cela vous em(censuré) (de donner des conseils) vous pouvez ne pas le faire. Vous n'y êtes pas obligé, bien évidemment. Merci de l’attention que vous avez porté vers moi.

P.S. Les gents ont l’habitude d’écrire ce qu’ils savent, tout court, qui ne correspond pas toujours à la question posée. J’ai lu procédure, mais moi je demandais comment faire pour réussir !!!!! si le service concerné le refuse pour s’en débarrasser tout court.
Maintenant je comprends comment le taux de la délinquance a baissé ! C’est normal si on refuse d’enregistrer la plainte…………
Lola75
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 

Messagepar katatonia » le 30 Mai 2007 15:40

La loi c'est la loi. Vous ne pouvez pas déposer plainte pour un fait qui n'a pas de fondement pénal. Je vous paye une chupa chups si vous me trouvez dans votre affaire tous les éléments constitutifs d'une infraction pénale.

Prenez un avocat spécialisé dans les litiges civils. Mais bon, comme on l'a déjà dit en France les prix sont libres et la naïveté/l'ignorance des gens est un fond de commerce inépuisable.

J'ose espérer que vous avez au moins adressé un courrier à votre artisan indélicat pour lui signaler les faits et demander un arrangement.

Les procédures à appliquer dans votre cas sont ici : http://www.votreargent.fr/consommation/ ... asp?ida=20

P.S : il y a 10 ou 20 ans, on aurait refusé votre plainte de la même manière alors la baisse de la délinquance elle a bon dos....

De plus, ça nous "em(censuré)" pas de donner de conseils mais moi ça "m'em(censuré)" quand on ne les écoute pas.
katatonia
Spécialiste anti-arnaque
Spécialiste anti-arnaque
 

Messagepar leon » le 31 Mai 2007 07:33

Oui katatonia a raison Lola et personnellement j'insiste sur la nécessité de contracter une " Assistance Juridique " qui couvrira les frais de justice y compris les honoraires d'avocat.
Cordiales salutations
leon
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Messagepar ocinatas » le 08 Juin 2007 14:00

Bonjour à tous,

L'expert de l'assurance est passé, et il estime que le coût de l'opération effectuée par notre serrurier aurait dû s'élever à la moitié de ce qui nous a été facturé.

J'ai appelé le serrurier qui m'a rappelé que les prix en France étaient libres, et que ce n'était pas contre lui que je devais me retourner mais contre mon assurance qui, d'après lui, devrait se baser sur la facturation de l'opération et non sur une estimation d'expert qu'il considère lui-même (le serrurier) comme farfelue.

Pensez-vous que je puisse plaider ma cause auprès de mon assurance?

Merci encore à tous pour vos réponses.

Cordialement,

Nicolas
ocinatas
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 

Messagepar Mi » le 09 Juin 2007 12:01

Tentez-le, de toutes façons qui ne tente rien n'a rien.

De mon côté je pense aussi que la plainte sera difficile à porter car, comme le dit l'artisan, les prix sont libres et, comme le dit l'assureur, ils doivent être raisonnables pour être pris en charge par lui... c'est le serpent qui se mord la queue.

Votre seul argument réside dans l'absence de devis préalable à l'intervention : parlez-en au serrurier, dites-lui que cela pourrait être un argument annulant sa "vente", et voyez si ça le fait réagir. Mais la loi est souvent mal faite : comme aucune sanction précise n'est prévue, ça pourrait aussi être un coup d'épée dans l'eau...
Mi
Dieu anti-arnaque
Dieu anti-arnaque
 

Suivante



Retourner vers Assurance Habitation