M.S.A. Pas possible de me faire soigner en A.T.

Toutes vos questions et vos litiges avec une administration : CAF, CPAM, Centre des Impôts, Centre de Sécurité Sociale, trésor public ...

M.S.A. Pas possible de me faire soigner en A.T.

Messagepar GUILLEUX » Jeu 02 Avr, 2015 à 18:38:03

Bonjour,
Suite à un accident de travail datant de 2007, mon état s'aggrave de plus en plus (tendon supra-épineux épaule droite: rupture transfixiante et le reste, bursite, etc). C'est très douloureux et me laisse avec un bras droit impotent sur les périodes "de crise", mes capacités physiques se réduisant de plus en plus.
Or, le 12 mars, je suis allé consulter le médecin qui constate une rechute et remplit l'imprimé prévu à cet effet. Je demeure dans le Calvados, mais l'accident de travail ayant eu lieu dans les Charentes (17), c'est avec la caisse MSA du 17 qu'il me faut traiter et pas celle du 14!
Ayant de très faibles ressources, j'ai absolument besoin de l'imprimé qui me permet de ne pas avancer les frais pour les soins. De plus, par le passé, il m'est arrivé dans différentes occasions d'avancer les frais et de manière étonnante, je ne suis pas parvenu à me faire rembourser...
Ainsi, n'étant pas à ma première rechute, je téléphone ce même jour, à la M S A des Charentes. Pour accélérer les choses, ils sont d'abord d'accords pour me faire parvenir un scan de l'imprimé nécessaire à la prise en charge des soins dans la mesure où je leur fais moi-même parvenir le scan des imprimés remplis par le médecin.
J'effectue les envois par courriel et les heures passant, ne voyant rien venir, je rappelle deux fois dans la journée du 12, pas de solution. Le lendemain, on me fait savoir que finalement la personne traitant le dossier, n'est plus d'accord pour envoyer un tel imprimé par courriel. Je précise alors mon adresse actuelle qui est enregistrée par mon interlocuteur. Je demande à passer par la MSA du 14 pour recevoir l'imprimé, chose qui avait été possible antérieurement... après un nouvel appel, c'est un refus d'intervenir de la part de la même personne chargée du dossier qui prétend m'avoir déjà favorisé d'un "traitement en urgence", elle n'en fera pas d'avantage, me dit-on.
Je continue à supporter mon handicap et mes souffrances, je guette ma boîte aux lettres... Arrivé au 17 mars, je rappelle la MSA du 17. J'apprends que le courrier m'a été envoyé à l'ancienne adresse et qu'on n'a pas rentré dans l'informatique mon changement d'adresse. Le nouvel interlocuteur fait le nécessaire.
Je continue avec mon bras inerte et mes souffrances assez violentes. Ce sera seulement le samedi 21 mars que je recevrai le précieux bordereau qui me permet de me faire soigner sans avancer les frais que je ne suis pas en mesure de payer!
Je précise que j'ai noté les heures des appels et les prénoms indiqués des différents interlocuteurs.
Je suis très étonné qu'UN ORGANISME OFFICIEL DE PROTECTION SOCIALE NON SEULEMENT CUMULE LES DÉCLARATIONS CONTRADICTOIRES AVEC LES ERREURS, MAIS VOUS ABANDONNE DANS LES SOUFFRANCES AU LIEU DE RÉPARER SES FAUTES ET D'ACCOMPLIR SES OBLIGATIONS...
Je demande pour l'avenir, comment contraindre ces braves gens qui sont bien installés dans leurs bureaux douillets à prendre en charge la prochaine rechute et ainsi obtenir les soins et le soulagement auquel j'ai droit.
Bien cordialement.
GUILLEUX
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 
Messages: 2
Enregistré le: Mer 01 Avr, 2015 à 18:45:36

Informations


Vous avez besoin de conseils? Vous souhaitez une médiation avec un professionnel ?
Vous voulez être automatiquement averti des réponses ?

Inscrivez vous au forum lesarnaques.com Cliquez ici pour vous inscrire




Informations
 

Retourner vers Administrations

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 5 invités