[Répondu] accident non résponsable sans contact

Posez toutes vos questions ou exposez le problème qui vous oppose à votre assureur.

[Répondu] accident non résponsable sans contact

Messagepar mitcho » Lun 10 Sep, 2012 à 09:38:17

Bonjour a tous
en voulant venir chez moi, ma copine a eu un accident non responsable et sans contact. En effet, dans une ligne droite, l'autre conducteur venant d'en face a " perdu le contrôle de son véhicule " et s'est déporté au milieu de la route. Ma copine surprise, a essayé d'esquiver la voiture et a terminé dans la chaussée.
L'accident s'est déroulé en bas de chez moi, donc j'ai pu parler a l'autre conducteur qui avait un "camion" de société, et qui travaillé dans le chantier à coté. Il a reconnu sa responsabilité, et il est prêt a remplir le constat. ( heureusement car mes voisins étaient témoins de l'accident ).
La voiture de ma copine a l'aile droite froissée, alors que l'autre véhicule n'a rien eu.
Un voisin m'a conseillé de ne pas faire de déclaration pour l'instant car elle est assurée au tiers et que le conducteur d'en face ne sera pas forcement responsable à 100%.

je voudrai savoir comment sa se passe dans le cas ou le conducteur d'en face se déporte de sa voie et provoque un accident.

merci d'avance.
mitcho
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 
Messages: 16
Enregistré le: Jeu 15 Déc, 2011 à 22:39:08

Informations


Besoins de conseils ou d'assistance face à une Arnaque ?
Ce forum n'est plus actif mais le combat continue ailleurs !

Inscrivez-vous sur le forum de Signal-Arnaques


Informations
 

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar pro de l'assu » Mar 11 Sep, 2012 à 09:56:27

bonjour,

il y a eut des jurisprudence pas si vieille que ça qui précise désormais qu'un véhicule peut être reconnu en tort et responsable d'un sinistre même sans contact.
il faut faire un constat clair dans lequel vous expliquez tout aussi clairement par les croix et le schéma que votre amie n'a pas pu faire autrement afin d'éviter le tiers qui roulait à contresens.
avec un schéma ok, un constat signé du tiers qui reconnait la dangerosité de sa manoeuvre, ça ne devrait pas poser plus de souci qu'un sinistre avec impact.

cordialement,

ps : dans le cas que vous expliquez et avec un constat clair, votre amie ne devrait avoir ni malus ni franchise.
pro de l'assu
Spécialiste anti-arnaque
Spécialiste anti-arnaque
 
Messages: 527
Enregistré le: Ven 15 Jan, 2010 à 17:02:52

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar brother95 » Mar 11 Sep, 2012 à 10:52:30

Bonjour,
Attention, aux termes 'qui roulait à contresens'; à la lecture, on croirait que le véhicule était en effraction du code de la route.

Si j'ai bien compris ce que pro de l'assu voulait dire, cela laisse quand même un défaut d'interprétation par l'assurance possible.
Donc moi j'aurais écrit 'qui venait d'en façe'.

Sinon, je suis tout à fait d'accord avec pro de l'assu.
J'insisterai sur le fait qu'il faut que l'autre conducteur reconnaisse explicitement sur le constat l'ensemble des tords (ou même mieux, mais c'est délicat, envoyer un écrit signé des 2 mais qui n'est pas le constat amiable standard) .

Je m'explique :
Le constat amiable, n'est pas un document obligatoire; il sert seulement aux assurances à déterminer les niveaux de responsabilité de manière automatique.
Or dans notre cas ici, déjà il est difficile de remplir les cases à cocher car cette situation ne correspond à aucune cas sur le constat amiable, mais surtout par principe, du moment qu'on a pas touché votre véhicule, ce type de sinistre est souvent classé par 'défaut de maîtrise du véhicule'.
Donc, seul les témoignages externes et la reconnaissance du chauffeur de l'autre véhicule vont faire pencher la balance (au passage, il est sacrément de bonne foi le conducteur adverse).
Entre autre, le barème de responsabilité des conducteurs en fonction des cases cochées sur le constat amiable ne respecte pas toujours les responsabilités établies par le code de la route; en ce sens, il est un instrument d'enquête (automatique) pour les assurances, mais n'est pas opposable à la loi (code de la route).

Enfin, méfiez-vous quand même ; contrairement à ce que beaucoup croit, votre propre assurance préfère toujours que vous ayez tord dans ce type de sinistre (pas de dommages corporels et montant du sinistre inférieur à une certaine somme); tout simplement par ce que le coût du sinistre lui revient moins cher que si vous avez raison.
Alors, souvent quand il y a ambiguïté, votre propre assurance cherche souvent la petite bête pour vous attribuez une part de responsabilité; d'où le pourquoi, je vous conseille d'être très explicite sur le constat, tant au niveau de vous mêmes, que de la partie adverse, que des témoins.

Bon courage.
brother95
Major anti-arnaque
Major anti-arnaque
 
Messages: 481
Enregistré le: Mar 10 Juil, 2012 à 18:02:57

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar Murmandamus » Mar 11 Sep, 2012 à 21:36:04

Oui enfin,

Lors d'un sinistre non responsable l'assurance reçoit quand meme une petite franchise de 1200 euros forfaitaire de l'assurance adverse quelque soit le montant des dommages.

Au final, je ne vois pas trop ce que ca change.
Murmandamus
Membres compétents
Membres compétents
 
Messages: 660
Enregistré le: Mer 01 Aoû, 2007 à 17:20:14

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar mitcho » Mar 11 Sep, 2012 à 22:01:36

Ok merci à tous pour votre aide.
Le responsable de l'accident travaille dans le chantier en bas de chez moi, donc il n'avait pas intérêt à mentir. Des témoins étaient présents lors des faits.
De plus, c'est un adulte qui a l'air d'être sérieux , il s'est excusé plusieurs fois et c'est son premier accident depuis 20 ans de conduite ...
On remplira le constat des qu'elle est sûre de ne pas avoir de malus, et il lui signera une attestation dans laquelle il assume sa responsabilité .
Merci encore une fois.
Je posterai un scan du shema pour une ultime confirmation ;)
mitcho
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 
Messages: 16
Enregistré le: Jeu 15 Déc, 2011 à 22:39:08

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar brother95 » Mer 12 Sep, 2012 à 01:50:09

Murmandamus a écrit:Oui enfin,

Lors d'un sinistre non responsable l'assurance reçoit quand meme une petite franchise de 1200 euros forfaitaire de l'assurance adverse quelque soit le montant des dommages.

Au final, je ne vois pas trop ce que ca change.


Bonjour,
Ce que ça change, c'est que si vous avez tords, votre assurance va payer ces 1200 euros mais va se rembourser rapidement sur votre dos avec le malus ; alors que si elle vous donne raison, elle paiera vos réparations et ne pourra pas se faire rembourser sur votre dos.

Exemple fictif : 1 jeune conducteur, bonus 0% qui paye 1 500 euros d’assurance au tiers et qui a fait un accident qui lui coute 3 000 € de réparation.

Cas où votre propre assurance vous donne tord ; elle applique 1 malus de 25% ; cela donne :
Année n+1 : 1500 * 125% = 1 875 €
Année n+2 : 1875 * 95% = 1 782 €
Année n+3 : 1782 * 90% = 1 603 €
Année n+4 : 1603 * 85% = 1 362 €
Année n+5 : 1362 * 80% = 1 090 €
Total cotisions assuré = 7 712 €

Cas où votre propre assurance vous donne raison ; elle applique 1 bonus de 5% ; cela donne :
Année n+1 : 1500 * 95% = 1 425 €
Année n+2 : 1425 * 90% = 1 283 €
Année n+3 : 1283 * 85 % = 1 091 €
Année n+4 : 1091 * 80 % = 873 €
Année n+5 : 873 * 75 % = 655 €
Total cotisions assuré = 5 327 €

Dans le cas 1, où elle a donné tords à son assuré, elle dépense 1200 € (versé à l’assurance adverse) et récupère de la poche de son assuré 7712 €.
De plus, elle ne lui paye pas ses réparations de 3 000 €.

Dans le cas 2, où elle a donné raison à son assuré, elle dépense 1200 € et récupère de la poche de son assuré 5 327 €.
De plus, elle lui paye ses réparations de 3 000 €.

Donc ici, en donnant tord à son propre assuré, non seulement elle se rembourse sur lui, mai en plus fait du bénéfice.

Bilan de l’assurance sur 5 ans si elle vous donne tord :
-1200 € (pour l’assurance adverse) + 7712 € (cotisations) = 6515 € de bénéfice

Bilan de l’assurance sur 5 ans si elle vous donne raison :
+ 1200 € (de l’assurance adverse) + 5327 € (cotisations) - 3000 € (réparation) = 3 527 € de bénéfice;

Appliquer aux millions de sinistres qui se passent chaque année, on se rend compte de la manne financière.
Alors, les assurances aiment bien partager le gâteau entres-elles ; et le meilleur moyen c’est un partage de responsabilité sur les sinistres ; comme cela, chaque assuré à un malus et tout le monde est content….. sauf l’assuré qui pensait que sa compagnie allait le défendre bec et ongles pour lui donner raison.

Et pour blinder le tout, dans ces mêmes conventions que les assurances ont signé entre elles, elles s'interdisent de prendre l'initiative de s'attaquer entres elles.
C'est pour cela que dans ce cas, vous aurez toutes les peines du monde à faire jouer votre défense/recours qu'elles vous imposent pourtant de payez.

C'est aussi pour cela qu'il faut se méfier des constats amiables; ils sont conçus pour partager au maximum les responsabilités quand c'est possible.
Exemple, la priorité à droite sur le code de la route (et devant les tribunaux), c'est net et clair;
Pour les assurances, tout dépend du point du choc ; et donc pour faire valoir ses droits, il faut parfois allez au tribunal et non compter sur son assurance qui justement va vous dissuader de le faire.

Convaincu ?
Allez A+.

ps : je suis parti du principe que les 5 autres années se passent sans sinistre; mais imaginez s'il y a de nouveaux sinistres qui rentrent dans cette convention...
brother95
Major anti-arnaque
Major anti-arnaque
 
Messages: 481
Enregistré le: Mar 10 Juil, 2012 à 18:02:57

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar pro de l'assu » Mer 12 Sep, 2012 à 09:48:45

bonjour

désolé brother95 mais je trouve que vos arguments sont erronés sur la position des cies et le calcul que vous présentez :

d'une part une cie ne mettra en tort "de manière voulu ou préférable" ses assurés pour une raison bien simple qui annule même votre simulation de calcul (qui elle aussi est erronée) : si une compagnie met en tort un assuré qui ne devrait pas l'être, la réaction de l'assuré ne ne calculera pas sur 5 ans, elle sera immédiate, l'assuré quittera sa cie pour aller voir ailleurs....pas besoin de calculer sur 36 ou 60 mois, le résultat sera inéluctable dans environ 80% des cas.....

de plus, votre simulation de calcul est elle aussi une erreur et je vois deux raisons immédiate à ça :

la première chose est que le calcul d'un tarif n'est pas chose aussi mathématique que vous la présentez, un contrat auto est souvent subdivisé en niche, en gros en cible : ex : une tranche tarifaire pour les jeune, une tranche tarifaire pour les 5% à 20% de bonus, une tranche pour les malus etc etc....un tarif n'évolue pas aussi simplement qu'un calcul mathématique comme vous le présentez.
un jeune conducteur par exemple, va avoir pour sa première année une cotisation majorée (si tarif de base à 1000€, la plupart des cies impute une majo de 30% la première année qui disparait la seconde)
de plus, en reprenant votre exemple et en imaginant que le tarif sans aucune majo était de 1500€ la 1ere année, si on oublie le principe des niches et qu'on cherche juste à faire un calcul très mathématique comme vous l'avez fait, ça donnerai plutot ça avec sinistre 100% resp:
1ere année 1500 * 1.00 = 1500
2eme année 1500 * 1.25 = 1875
3eme année 1500* 1.18 = 1770 (et oui, la cotis de base n'est pas celle obtenue la 2eme année, c'est toujours là même mais multipliée par le coef de la 3e année soit 18 de malus
4eme année : même pas de calcul : sans sinistre on a retour à coef 1.00 donc tarif à 1500
5eme année 1500* 0.95 = 1425

vous voyez, dans ma simulation c'est même pire que dans la votre, mais très honnêtement ma propre simul est fausse sur les chiffres, je ne l'ai écrite que pour vous montrer ce que serait le bon mode de calcul....
en bonus c'est la même chose, ça ne marche pas comme ça, notamment pour les jeunes conducteurs donc la cotisation baisse, dans la plupart des cie, de 30% entre la 1ere année et la seconde (bien qu'il n'y ait que 5% de bonus)

voila, on s'est un peu égaré vis a vis du post principal mais je trouve faux de penser que celà arrange une cie quand elle met son assuré en tort, ça ne marche pas comme ça, une cie préfère recevoir des fonds (1200€ de forfait ou recours intégral au delà de 6200€) et avoir un assuré indemnisé, content de sa cie et qui reste, que de le mettre en tort en espérant récupérer et faire un bénéfice sur 5 ans....
sur ce forum on traite souvent de litige sur les responsabilités, combien de participants vont rester dans leur cie si cette dernière les met en tort à tort....
n'oubliez pas pour finir que la détermination de la responsabilité se fait avant de connaitre le montant des dommages de l'assuré et du tiers...une cie qui se mettrait en tort devrait en effet payer la cie adverse d'un forfait de 1200€ en dessous de 6000 et quelques euros, mais elle devrait payer intégralement le préjudice au delà de ce plafond, donc potentiellement elle peut être amenée à payer 10000, 15000, 20000 ou plus si son assuré est en tort, ça une cie ne le sait pas à la réception du constat....

voila, ça fait un peu genre je veux défendre les cies à tout prix mais étant courtier, et gérant plusieurs cie, je n'en connais aucune qui "s'amuse" à mettre en tort ses assurés: si les circonstances vous mettent en tort, alors vous le serez, mais aucune cie (sauf erreur exceptionnelle de gestion- d'ou notre utilité sur ce forum) ne mettra en tort un assuré dont le constat établi clairement qu'il ne l'est pas....

cordialement,
pro de l'assu
Spécialiste anti-arnaque
Spécialiste anti-arnaque
 
Messages: 527
Enregistré le: Ven 15 Jan, 2010 à 17:02:52

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar brother95 » Mer 12 Sep, 2012 à 14:17:14

Bonjour Pro de l’Assurance

Je ne suis pas tout à fait d’accord avec tes calculs ; mais, de toute façon, ce n’était pas un calcul de devis que j’ai présenté mais une démarche.
C’est pour cela que j’ai écrit exemple fictif ; j’aurais plus justement du écrire exemple empirique.

Il n’est pas possible sur un post, de faire ce type de calcul de façon totalement juste ; tant sur ce que tu cherches à démontrer, que sur ce que je cherche à démontrer.
Et la lecture n’intéressera plus les forumeux parce trop technique ou mathématique.
De là à ne pas mettre en garde les membres sur certaines pratiques, il y a pas que je ne franchirai pas, bien au contraire.


Quelques remarques par rapport à ta réponse.

Je ne vois pas pourquoi tu pars sur une base de 1,00 l’année d’après, puisque l’année d’après le sinistre (n+1), il y a bien malus.
Exemple : Un sinistre en avril 2012 (année n), le malus est appliqué sur la cotisation payable en avril 2013 (n+1).

Je n’ai jamais dit que chaque assurance cherchait systématiquement à donner tord à son assuré lorsqu’il a raison ; ce serait du délit;
Ce que j’ai dit, c’est que lorsqu’il y a ambigüité; contrairement à ce que l’on pense, l’assurance préférerait que son assuré ait tout ou partie des responsabilités. C’est toute la différence qu’il y a entre "Abuser" et "Profiter".
J’ai donc conseillé de rendre la lecture du constat vraiment non ambigüe sur le fait que notre ami avec 100% raison, parce que l’imprimé du constat sur lequel à chaque case est associé un barème de responsabilité automatique prend le pas sur les commentaires, ou qui amène ambigüité.

Exemple : la case à cocher "Je sortais d’un créneau", veut dire je roulais (et vous donne 100% tord) et non "J’étais positionné prêt à sortir de mon créneau" (case qui n’existe pas sur le constat et qui vous donnerai 100% raison).
Et combien de personne vont croiter la 1ère parce que ne maitrisant les subtilités du langage des assurances et vont s’emprisonner dans le seul document co-ssigné par les 2 parties ?

Revenons à note problème
Bien sûr qu’un tarif n’évolue pas de façon aussi simple :
Pour exemple, le nombre d’assurés qui sont surpris d’être ‘viré’ par leur assurance après avoir déclaré 3 sinistres « non responsable » dans l’année, et ce après 15 ans sans déclaration d’assurance ?
Cela, tu le trouve en pagaille sur le net : et pour cause, ce type d’assuré ne rapporte pas à l’assuré puisque l’assureur dépense plus que les rentrés d’argent de cet assuré.

Ensuite, tu parles de ton expérience de courtier.
Tu n’es pas agent d’assurance ; ce qui veut dire que tu as toute l’expertise requis (et l’expérience des bonnes et moins bonnes et mauvaises assurances) pour sélectionner l’assurance la meilleure qui convient à ton client ; mais tout le monde ne passe pas par un courtier ; je dirai même que la majorité ne passe pas par un courtier car il s’agit (tant en assurance qu’en recherche de prêt immobilier) d’une profession mal connue (et qui gagne à être connu).

Ensuite pas du tout d’accord avec toi quand tu dis que la réaction de l’assuré, s’il pense que son assurance est injuste avec elle, sera d’aller voir ailleurs.
Déjà cela dépend de ta situation : Pour exemple, je possède un mercedes cls 350 CGI ; je peux t’assurer que même avec plus de 50% de bonus de plus de 10 ans, peu d’assurance assure ce genre de véhicule sinon avec des primes dissuasives.

Ensuite A l’instar des banques, l’individu moyen est très conservateur en matière de banque et assurance (moi en fonction de mon véhicule du moment, je change d’assurance, ce que peu de personnes font).

Ensuite tu oublies de prendre en compte dans ce cas là, que changer d’assurance juste au moment où on vient d’avoir un malus, c’est le pire moment pour avoir un bon tarif à cause du relevé d’information qu’on est obligé de fournir aux nouvelles assurances ;

La majoration de 30% sur les jeunes conducteurs disparait à la fin de la 1ère année.
Pas du tout d’accord ; c’est souvent au bout de la 3ènne année (c’est d’ailleurs calqué à peu près sur l’attribution des 12 points du permis de conduire).
Ce n’est pas une loi, mais une stratégie ; et l’assurance qui semble la moins chère la 1ère année pourra au bout du compte se révéler plus chère au bout de 3 ans.
Tu travailles peut être avec une majorité d’assurances comme cela, mais ce n’est pasla majorité des assurances qui le font.

Tout à fait d’accord avec toi, qu’on retourne à un tarif de 1,00 au bout de 3 ans sans sinistre
Mais :
1) mon exemple aurait pu s’arrêter sur 3 ans et il serait resté percutant sur le fait que le profit va dans le sens où je le dis ;
2) un différentiel important existe toujours avec la situation où l’assuré n’avait pas été déclaré « Responsable »; et là encore, mon calcul tient encore toujours la route.

Tu dis qu’une assurance préfère recevoir 1200€ (et qu’elle en dépense 6000 € de réparation), Donc faire une marge négative, et avoir un assuré content de sa compagnie.
Il faut arrêter de faire croire que les assurances on un esprit d’association de loi 1901.
Une assurance est là pour faire du fric (commerce = finalité de marge financière) et non pour rendre des gens heureux ; et la seule lecture du forum sur les problèmes avec les assurances automobiles le démontre (et je ne parle pas de la lecture du Web).
Donc l’assurance préfère la situation qui lui rapporte le plus de marge financière.

Ton dernier point qui explique qu’une compagnie doit payer intégralement le préjudice à la partie adverse si le sinistre dépasse les 6000 €.
Ceci est tout à fait vrai mais ne contredit en rien ma démonstration puisque j’ai bien parlé des sinistres qui rentrent dans la convention (inférieur à un montant maxi et absence de dommages corporels).
Ce que tu oublies de dire, c’est que 80% des sinistres déclarés rentre dans cette convention ; et les grandes entreprises (y compris assurances), travaillent sur des volumes, projections, statistiques et probabilités, et non au cas pas cas.
Donc, l’assurance n’a pas besoin de vérifier à chaque fois si le sinistre rentre dans la convention, puisqu’elle sait que globalement dans l’année, 80% des sinistres y rentreront.

Ma Conclusion
Une assurance a une réalité d’existence commerciale (même les mutuelles) ; ce qui veut dire qu’elle est là pour faire du bénéfice ; et donc entre 2 situations possibles, elle choisit celle qui lui rapporte le plus et non celle qui plait le plus à son assuré.
Et contrairement à ce que la plupart des gens pensent ; la situation qui lui rapporte le plus de marge est celle où son assuré à tord.

A l’instar des banques qui s’occupent ‘gentiment de notre argent, c’est souvent quand on est dans la panade que l’on s’aperçoit que Banques et Assurances (qui ont d’ailleurs des participations croisées, donc des intérêts communs) ne sont pas des associations d’aide aux cotisants, de type loi 1901.

Voilà, mon but n’était pas d’apprendre aux membres du forum les méthodes de calcul détaillées d’un contrat d’assurance automobile, mais de sensibiliser les personnes concernées sur la logique des assurances, logique qui impacte nos différentes relations avec elles, donc le constat amiable d’accident (et la manière de le rédiger).
.
- Un peu à l’image des assurances décès qui font toutes les difficultés du monde à rembourser quand il y a un décès,
- Un peu comme les banques qui enfoncent encore plus avec des frais et agios démentiels quand on est en situation délicate,

- Un peu comme les assurances qui vendaient des contrats d’assurance-vie en spécifiant (à juste raison) de ne pas le dire aux bénéficiaires, mais qui se gardaient bien de le leur dire aux au décès de l’assuré et qui gardaient la manne financière (si bien qu’une loi a été promulgué pour réglementer cela),

- Un peu comme les assurances décès qui ponctionnent du fric et le gardent de manière illégale sur les cotisations des assurés et que la justice leur a récemment demandé de rembourser :
http://www.latribune.fr/entreprises-fin ... ures-.html

Il y a aussi les assurances automobiles, ou contrairement à ceux que beaucoup pensent, n’ont pas la même logique en matière de protection.
Le plus bel exemple en est le barème de responsabilité automatique des feuilles de constat amiable des accidents qui sont sur certains points, en totale contraction avec le code de la route et qui ne sont d’ailleurs (contrairement à ce que pensent beaucoup d’assurés) pas opposables (c'est-à-dire pas retenus par les juges en cas de procédure).

Voilà ; chaque fois qu’il y a non-transparence, ce n’est jamais au profit de l’assuré ou du consommateur.
C’est la loi du marché et l’existence même d’un forum comme celui-ci est là pour le démontrer
.

Bon courage à tous.
Modifié en dernier par brother95 le Ven 14 Sep, 2012 à 01:50:34, modifié 2 fois.
brother95
Major anti-arnaque
Major anti-arnaque
 
Messages: 481
Enregistré le: Mar 10 Juil, 2012 à 18:02:57

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar pro de l'assu » Mer 12 Sep, 2012 à 15:41:55

rebonjour brother95

je cite "Je ne vois pas pourquoi tu pars sur une base de 1,00 l’année d’après, puisque l’année d’après le sinistre (n+1), il y a bien malus.
Exemple : Un sinistre en avril 2012 (année n), le malus est appliqué sur la cotisation payable en avril 2013 (n+1)."

oui, on est d'accord, je n'avais pas fait attention, ton calcul est parti de la seconde année d'assurance (avec le sinistre), j'ai commencé à la première année (celle du sinistre), ça ne change pas grand chose sur les chiffres qui vont d'ailleurs dans ton sens, comme tu l'as bien compris, j'ai surtout voulut montrer ce que serait la méthode de calcul, si les choses étaient aussi simples....

ensuite on se rejoint totalement sur le but même de notre présence ici, mettre en garde les internautes sur les erreurs qu'ils peuvent commettre mais aussi les défendre lorsque c'est la cie qui déconne ;-)

je cite "J’ai donc conseillé de rendre la lecture du constat vraiment non ambigüe sur le fait que notre ami avec 100% raison, parce que l’imprimé du constat sur lequel à chaque case est associé un barème de responsabilité automatique prend le pas sur les commentaires, ou qui amène ambigüité." (désolé, je ne sais pas comment répondre directement point par point sur ton message ;-(

je suis entièrement d'accord, c'est d'ailleurs ce que j'explique à mes clients, il faut toujours se dire que le constat va être traité par un petit mec dans un bureau, qu'il ne prendra pas son tel pour obtenir des renseignements complémentaires et que donc il faut qu'à la première lecture, presque au premier regard, il puisse comprendre parfaitement les manoeuvres de chacun et donc bien appréhender la situation. un constat pas clair, une affirmation du tiers non contredite et hop, on tombe dans le 50/50 voir pire.....

je cite :"Tu n’es pas agent d’assurance ; ce qui veut dire que tu as toute l’expertise requis (et l’expérience des bonnes et moins bonnes et mauvaises assurances) pour sélectionner l’assurance la meilleure qui convient à ton client ; mais tout le monde ne passe pas par un courtier ; je dirai même que la majorité ne passe pas par un courtier car il s’agit (tant en assurance qu’en recherche de prêt immobilier) d’une profession mal connue (et qui gagne à être connu)."
et bien oui et non, ma présence sur ce forum depuis des années pour aider les gens sembleraient prouver que je suis quelqu'un d'honnête, je suis je l'espère un bon pro, pas magicien mais toujours pret a s'engueuler avec une cie, meme partenaire, si j'estime qu'ils sont dans l'erreur...
et bien le résultat n'en vaut pas souvent la chandelle, je pourrais citer de tête 35 cas de clients en tort que j'ai tiré d'affaire, autant de cas de sinistre sur lequel je suis intervenu contre les responsabilités retenues etc etc que ça ne changerait pas une chose triste à reconnaitre : les assurés n'ont, pour 95% d'entre eux, aucun sentiments de reconnaissance envers leur courtier...ça reste un assureur (et oui, g beau l'expliqué bcp ne comprennent pas la différence agent/courtier), je me souviens d'un gars que j'assure après qu'il ait été viré de sa cie pour un sinistre corpo resp en alcoolémie, suspension de permis bien sur, un petit malus pour la route, la totale quoi, je lui trouve une solution sans le braquer, un peu plus tard resil non paiement;.... Je le contacte, il régularise les mois impayés, je demande a la cie de le remettre en cours, j'appuie la demande, ils acceptent (désolé, ça commence à faire long comme petit exemple...) tout ça pour quoi, 6 mois après je reçois resil loi chatel....
le mec tu l'assure qd personne n'en veux, tu lui trouve un taro respectable, tu le sauve d'une resil ctx, et pour te remercier il fait quoi...il se barre !!!
elle est là la réalité, tu as raison de dire qu'un courtier est une profession et une façon de faire de l'assurance très intéressante pour les gens, mais la réalité est aussi que quoique tu fasses pour un client, même si tu l'as sortit du caca 32 fois, 95% des gens ne feront preuve d'aucune gratitude ou reconnaissance pour ton job...
Pour la blague, on me remercie plus souvent sur ce forum qu'au bureau, alors qu'en masse de travail, c'est pas la même.....(je ferme la parenthèse ;-) )

je cite :"La majoration de 30% sur les jeunes conducteurs disparait à la fin de la 1ère année.
Pas du tout d’accord ; c’est souvent au bout de la 3ènne année (c’est d’ailleurs calqué à peu près sur l’attribution des 12 points du permis de conduire).
Ce n’est pas une loi, mais une stratégie ; et l’assurance qui semble la moins chère la 1ère année pourra au bout du compte se révéler plus chère au bout de 3 ans.
Tu travailles peut être avec une majorité d’assurances comme cela, mais ce n’est pasla majorité des assurances qui le font.

en effet, ce n'est pas une règle absolue, charge au courtier de savoir ou aller pour en profiter ;-)))

je cite :"Il faut arrêter de faire croire que les assurances on un esprit d’association de loi 1901."
je ne pourrais pas être plus d'accord, je ne cesse de le dire, bien sur qu'une société d'assurance est là pour faire du fric, c'est une entreprise, et à part l'état français qui aime dépenser plus qu'il ne gagne, un boite d'assu est là pour gagner de l'argent, très clairement pour ça

après je ne te rejoins pas sur l'analyse que tu fais de ça : un actuaire fait gaffe au rendement, un inspecteur cie fait gaffe au rendement, le pdg fait gaffe au rendement, le gestionnaire sinistre, qui lui décide des responsabilités doit juste être juste : il n'est pas là pour tout payer, il n'est pas là pour tout refuser....honnêtement, en travaillant avec plusieurs cie je me suis bien rendu compte que certaine essaie des choses que d'autre ne tente pas (j'en ai même une a une époque qui refusait de payer un incendie de véhicule pour un assuré en tiers + incendie au motif que comme c'était quelqu'un qui avait mis le feu, c'est du vandalisme et donc dépendait de la DTA.....du grand n'importe quoi !!! ) mais le resultat, d'ou l'intéret d'avoir un courtier c'est d'avoir fait remonter dossier médiateur, obtenu gain de cause, et cesser de bosser avec cette cie de suite....

bon allez, j'ai du boulot et on s'éloigne du fil de la discussion, je maintiens que les considération d'ordre "bénéfice de la cie", n'entre pas en ligne de compte dans la détermination d'une responsabilité, cette dernière, sauf mauvaise interprétation car l'erreur est humaine, n'est dictée que par les circonstances du sinistre, on ne se retrouve pas en tort quand on a un constat bien rempli et qu'on ne l'est pas ;-))

sur ce bonne fin de journée et au plaisir de débattre a nouveau ;-)
pro de l'assu
Spécialiste anti-arnaque
Spécialiste anti-arnaque
 
Messages: 527
Enregistré le: Ven 15 Jan, 2010 à 17:02:52

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar brother95 » Mer 12 Sep, 2012 à 16:21:44

Je cite :

« et bien oui et non, ma présence sur ce forum depuis des années pour aider les gens sembleraient prouver que je suis quelqu'un d'honnête, je suis je l'espère un bon pro, pas magicien mais toujours pret a s'engueuler avec une cie, meme partenaire, si j'estime qu'ils sont dans l'erreur... »

Sur ce point, je pense qu'on s'est mal compris.
Moi les courtiers m'ont apporté beaucoup, tant au niveau des prix que des choses à faire, à ne pas faire, et perso, je recommande à tous mes amis de passer par des courtiers, d'autant plus qu'on ne paie pas s'il n'y a pas de résultats (et qu’on ne peut pas maitriser et gérer le 1/10 de ce qu’ils font puisque c’est leur spécialité).

Si j'ai pris la peine de te répondre (30 mn, quand même, sourire), c'est bien dans le cadre d'une discussion avec quelqu’un qui va dans le sens des gens sur ce forum ; loin, très loin pour moi, l'idée de penser que tu es quelqu'un de (modéré) ou intéressé; ton dernier post le démontre encore à nouveau.

Alors désolé si cela a été mal interprété; mais si tu relis bien le passage, je ne critique ni les courtiers, ni tes compétences; bien au contraire.

C'est vrai qu'on s'est un peu éloigné du sujet, mais le sujet est passionnant, et il faut savoir qu'une majorité des personnes sur le forum, ne post pas forcément ou ne viennent pas que quand il y a problème, mais vient aussi pour s'informer.

De plus, il me parait plus profitable pour ceux qui viennent poster pour des problèmes, de bien comprendre du pourquoi d'un conseil sur telle ou telle chose.

Et dans notre cas, je pense que notre échange a bien éclairé le posteur initial sur des réalités qu'il ne connaissait pas forcément et qui vont l'aider à bien gérer son sinistre, et je l'espère aussi de bien comprendre des avantages de passer par un courtier.

Allez, faut que j'aille bosser aussi; malheureusement, mon boss ne me paie pas pour être membre actif d'une association de loi 1901; rires.
Bon courage.
brother95
Major anti-arnaque
Major anti-arnaque
 
Messages: 481
Enregistré le: Mar 10 Juil, 2012 à 18:02:57

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar pro de l'assu » Mer 12 Sep, 2012 à 16:44:13

non non, on s'est bien compris, j'avais juste argumenté un peu ds le sens qu'on peu être performant et ne pas avoir de reconnaissance pour autant...
mais je n'ai pas pris mal tes propos, nous allons dans le meme sens, je me suis peut être un peu égaré :-)

bonne soirée
pro de l'assu
Spécialiste anti-arnaque
Spécialiste anti-arnaque
 
Messages: 527
Enregistré le: Ven 15 Jan, 2010 à 17:02:52

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar mitcho » Jeu 13 Sep, 2012 à 15:46:28

salut
ca ne me dérange pas d'avoir quelques HS sur mon topic, car on se renseigne aussi ;)
sinon j'ai fais un scan rapide de ce que je vais proposer à l'autre conducteur. Vous pensez que c'est bon ?

http://www.hostingpics.net/viewer.php?i ... cident.jpg
mitcho
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 
Messages: 16
Enregistré le: Jeu 15 Déc, 2011 à 22:39:08

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar pro de l'assu » Jeu 13 Sep, 2012 à 16:10:36

bonjour,

pour moi votre constat me parait nickel sur les circonstances, les croix sont ok, le schéma est clair, ça me parait impeccable

cordialement,
pro de l'assu
Spécialiste anti-arnaque
Spécialiste anti-arnaque
 
Messages: 527
Enregistré le: Ven 15 Jan, 2010 à 17:02:52

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar mitcho » Jeu 13 Sep, 2012 à 16:38:58

ok merci pour votre avis.
Une dernière confirmation svp ? comme ca il sera envoyé demain.
mitcho
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 
Messages: 16
Enregistré le: Jeu 15 Déc, 2011 à 22:39:08

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar neo33 » Jeu 13 Sep, 2012 à 19:47:04

mitcho a écrit:ok merci pour votre avis.
Une dernière confirmation svp ? comme ca il sera envoyé demain.


Je confirme ;) Aucun souci, constat très clair ... Si il pouvait tous être comme ça :mrgreen:
neo33
Chef anti-arnaque
Chef anti-arnaque
 
Messages: 233
Enregistré le: Ven 30 Déc, 2011 à 20:45:45

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar mitcho » Jeu 13 Sep, 2012 à 19:51:36

Ok merci ;)
Je vous tiens au courant.
mitcho
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 
Messages: 16
Enregistré le: Jeu 15 Déc, 2011 à 22:39:08

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar brother95 » Jeu 13 Sep, 2012 à 21:35:11

Avec retard, je confirme aussi; bravo pour l’honnêteté de l'autre partie; c'est assez rare pour être souligné; car s'il était de mauvaise foi, cela aurait été beaucoup beaucoup plus dur.
Bon courage.
brother95
Major anti-arnaque
Major anti-arnaque
 
Messages: 481
Enregistré le: Mar 10 Juil, 2012 à 18:02:57

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar Nicolas900 » Jeu 13 Sep, 2012 à 22:21:45

Pour moi celui qui se déporte engagé sa responsabilité à 100%. Une manœuvre d évitement dans ce cas de figure n est pas une faute.
Nicolas900
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 34
Enregistré le: Mar 11 Sep, 2007 à 10:42:58
Localisation: Toul 54

Re: accident non résponsable sans contact

Messagepar mitcho » Jeu 13 Sep, 2012 à 22:41:42

on verra bien ;)
mitcho
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 
Messages: 16
Enregistré le: Jeu 15 Déc, 2011 à 22:39:08

Vous avez répondu à mes questions

Messagepar Résolu [BOT] » Jeu 28 Nov, 2013 à 23:53:04

Bonjour mitcho

Nous sommes ravis que nos réponses aient pu vous aider. Nous remercions l'ensemble des personnes qui ont pris le temps de répondre.

L'association vit en partie grâce à vos cotisations.

Si vous souhaitez nous aider à vous aider : :arrow: http://www.lesarnaques.asso.fr/soutien/

N'hésitez pas à parler de ce site autour de vous !

Merci pour votre soutien.
Résolu [BOT]
Robot
 
Messages: 6002
Enregistré le: Dim 06 Juin, 2010 à 22:04:37


Retourner vers Assurance Automobile

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités