toile d'ULM déchiré - délai expert ?

Toutes les autres assurances.
Risques divers, Bris de machine, assurance relative à un prêt, bateau de plaisance, contrat responsabilité civile chasse...

toile d'ULM déchiré - délai expert ?

Messagepar thiery » Ven 04 Mar, 2005 à 12:48:05

Bonjour
j'ai un petit problème en début d'année une dame a fait tombé sur l'aile de mon ULM un outil qui a déchiré la toile ( elle a fait fonctionner ca RC), le sinistre est du 2 janvier l'expert est passé il y a un mois et je n'ai pas de nouvelle de lui, et l'assurance est dans le même cas, pourtant j'ai laissé des messages pour qu'il me rappelle
en plus l'expert ne connaît rien à l'aéronautique ! il ne savait même pas qu'il y avait des ULM comme le mien pourtant c'est la moitier du parc ULM en France.
Je suis obligé de changer les deux toiles d'aile car quand on en change une il faut changer la 2é pour quelle se retrouve avec le même nombre d'heures
j'avais demandé juste pour une aile ,car je prenais en charge la 2é pour que cela se règle le plus rapidement possible et en fait l'expert n'avance pas
qu'est-il possible de faire pour qu'il bouge ?
Une personne mon parlé de DIR , en indique que je pouvais demander la prise en charge de la 2é aile et une indemnité de non-jouissance du bien
merci pour vos informations
à bientôt Thierry
Modifié en dernier par thiery le Jeu 07 Juil, 2005 à 23:12:03, modifié 1 fois.
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Informations


Besoins de conseils ou d'assistance face à une Arnaque ?
Ce forum n'est plus actif mais le combat continue ailleurs !

Inscrivez-vous sur le forum de Signal-Arnaques


Informations
 

Messagepar JG » Ven 04 Mar, 2005 à 22:21:44

Bonjour,

Nous ne sommes pas expert sur les ULM aussi.

Par contre, l'assurance se doit faire le nécessaire pour vous rembourser au plus vite et si vous contestez l'expertise, vous devrez trouver un expert de votre choix afin de contester la première expertise.
Il se peut que l'assurance ne soit pas d'accord avec l'expertise faite par l'expert et ils se renseignent pour vous rembourser au minimum.

Il se peut que l'expert hésite à dire:
Il faut remplacer les 2 ailes;
Il faut recoudre l'aile...
Non??? :roll:

Par contre, si vous faites les travaux à vos frais, vous aurez du mal à contester le remboursement des réparations prise en compte par l'assurance. Seules les photos faites par l'expert pourront vous donner alors raison.

Envoyez une LRAR à votre assurance pour les prévenir que vous ferez connaître votre histoire à la presse et aux associations si vous ne recevez pas une réponse sous 8 jours. Celà devrait les faire réagir. Vous pouvez aussi les prévenir que vous avez posté sur notre forum.

Cordialement

Joël Guillon
JG
Membre fondateur
Membre fondateur
 
Messages: 1361
Enregistré le: Mer 13 Fév, 2002 à 15:16:28
Localisation: RP nord

Messagepar thiery » Ven 04 Mar, 2005 à 23:39:16

Bonjour
merci pour la réponse
j'ai réussi à avoir l'expert cette après-midi, au départ c'est bien la couture qu'il voulait, mais aucun professionnel ne veut coudre et je les comprends la sécurité n'a pas de prix
et il me dit qu'il ne croit pas trop que la dame a fait tomber un outil sur l'aile et qu'il coupe la poire en deux, et du coup s'il reste sur cette proposition je me trouve avec une aile et la moitier de l'autre à ma charge
je vais faire faire des attestations aux professionnels qu'il est obligatoire de changer les deux toiles et qu'il est pas question de recoudre
j'espère avoir une meilleure nouvelle la prochaine fois
merci à bientôt thierry
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Messagepar nimag1 » Sam 05 Mar, 2005 à 07:34:50

Bonjour,

L'expert déborde de son cadre en doutant de la véracité du sinistre.

Ce qui lui est demandé, c'est un avis technique sur les moyens à mettre en oeuvre pour que vous puissiez retrouver votre ULM à l'identique d'avant ledit sinistre, ainsi que leur chiffrage !

Sans doute que vous vous appuyez sur une réglementation bien établie pour motiver le changement des 2 ailes ?

Produisez-lui les textes dans ce cas.

Cdt
nimag1
 

pas de texte

Messagepar thiery » Jeu 10 Mar, 2005 à 20:32:05

bonjour
pour le changement des deux ailes il n'y a pas de texte c'est le fabricant qui le dit pour des questions de securité

voici ci-dessous la réponse que m'a fait l'importateur

il faut changer la toile de l'autre coté pour ne pas avoir de disyimetrie dans la tension et s'exposer à un vrillage et une souplesse donnant lieu à des comportements divergents

j'ai fais parvenir la copie du mail à l'expert, mais toujours rien à ce jour
à bientôt thierry
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Messagepar Natmoulin » Jeu 07 Juil, 2005 à 09:41:13

Bonjour thiery

Sauf erreur de ma part, vous avez été maintenant indemnisé, de ce sinistre :wink:
Et la compagnie d'assurance vous a certainement remboursé les deux toiles.

Je suis obligé de changer les deux toiles d'aile car quand on en change une il faut changer la 2é pour quelle se retrouve avec le même nombre d'heures


Nous considérons donc ce sujet comme résolu.

:arrow: Edit du titre du sujet.

Cordialement.
Natmoulin
Major anti-arnaque
Major anti-arnaque
 
Messages: 333
Enregistré le: Ven 22 Mar, 2002 à 15:10:52
Localisation: France - Hauts de Seine

Messagepar thiery » Jeu 07 Juil, 2005 à 20:37:07

Bonjour
Et non toujours des problèmes il n'a pris qu'une toile
En plus il a déposé son rapport que le 16 mai, et à cause du retard j'ai perdu mon travail
Vu mon absence sur le terrain je n'ai plus la possibilité de travailler.
le club pour qui je travaillai n'a pas peu attendre
et le jours de l'assemblé ils ont voté pour prendre un autre professionnel
à l'assurance j'ai demandé pour ma perte d'exploitation mais toujours en attente

Dès la réponse de l'assurance si le montant ne me convient pas je vais aller en justice car maintenant je n'ai plus rien à perdre.
En plus si je veux reprendre mon activité je suis obligé d'acheter un terrain avec les aménagements le coût est de 300.000,00€ minimum
Et ça juste à cause d'un expert qui à mis un temps pas possible pour déposer son rapport
j'essai d'avancer par mes propres moyen, car j'avais un expert juridique pour m'aider mais si je veux qu'il prenne l'affaire il faut que je lui donne 1700€ et vu les problème que j'ai maintenant je ne peu plus m'écarter
si vous avez des idées ou qu'elle type de personne peut m'aider je suis preneur surtout que les finances sont proche du rouge
Encore merci et à bientôt j'espère avec de bonne nouvelles
thiery
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Messagepar pink » Jeu 07 Juil, 2005 à 22:20:24

dépassez un certain délai, il ne faut pas hesiter a aller en justice, meme quand vous etes en attente d'une reponse

generalement, ca fait avancer les choses rapidement.

Apres tout, la femme qui a fait la connerie, allez en justice contre elle.
Vous avez un sinistre, la personne avec qui vous devez avoir des informations c'est elle et pas son assurance.

Elle a qu'a payé de sa poche cette femme ...

Est ce que vous avez pas une assistance juridique dans le cadre de votre activité ?
pink
 

Messagepar thiery » Jeu 07 Juil, 2005 à 23:06:19

bonsoir
malheureusement non pour l'assistance juridique à titre professionnel
comme l'appareil etait dans le hangars c'est l'assurance hangars qui doit prendre mais il n'avait pas d'assistance juridique, si mon appareil était à l'exterieur mon assurance aurait fonctionné car je n'était plus sur l'assurance stationnement, bien compliquer les assurances aéro
et mon assistance perso ne veut pas fonctionner
donc pas de chance pour moi
je vais quand même recontacter mon assurance pro pour savoir s'il ne peuve pas faire quelques chose quand même

par contre je ne veut pas faire de cadeau à l'expert, comme c'est l'assurance qui a mandaté l'expert, faut il que je depose une plainte contre l'expert ou l'assurance?
je ne veux déposer plainte contre la dame car elle a fait la betise mais a bien deposé la déclaration à son assurance dans les délais, donc je ne voudrais pas la penaliser car elle n'est pas résponsable du mauvais travail de l'expert
à bientôt thiery
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Messagepar pink » Ven 08 Juil, 2005 à 18:43:23

oui mais au tribunal la personne qui sera designer la cause de votre probleme est la dame, et l'expert risque pas grand chose
pink
 

Messagepar pink » Ven 08 Juil, 2005 à 18:44:12

en fait c la responsabilité civile de la dame qui doit prendre en charge
pink
 

Messagepar thiery » Ven 08 Juil, 2005 à 19:58:00

bonjour
oui la RC de la dame a fonctionné, le problème c'est que l'expert qui n'a pas fait son travail
la dame n'est pas responsable du retard de l'expert
donc c'est bien contre soit l'assurance ou l'expert que je dois me retourner
la dame a fait la déclaration avec sa RC dans les règles
donc pour quel motif je pourrais porter plainte contre elle ?
car c'est pas elle qui n'a pas fait le travail c'est bien l'expert
donc je pense plutôt soit directement contre l'expert ou contre l'assurance qui a mandaté l'expert
à bientôt thiery
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Messagepar pink » Ven 08 Juil, 2005 à 22:31:07

je comprends pas vous parler de votre assurane hanger et la responsabilité de la dame.

La dame est bien gentille mais elle est quand meme responsable de ce qui vous arrive. C'est à elle de faire pression sur son assurance.
pink
 

Messagepar thiery » Ven 08 Juil, 2005 à 23:18:51

Bonsoir
pour le hangar c'était pour l'assistance juridique et non la RC de la dame qui a abîmé l'appareil

Pour faire simple le 2 janvier la dame à abîme l'appareil, dans la semaine elle fait la déclaration à son assurance ( RC)
l'assurance mandate un expert
Après l'expert déposé le rapport que le 16 mai du coup sur le retard je perds mon activité
l'expert ne prend que 50% de la réparation, l'assurance verse les 50%
par contre l'expert ne calcul pas ma perte d'exploitation le temps de l'immobilisation, mais maintenant ce n'est plus une immobilisation mais une perte d'activité sans possibilité de reprendre sauf si je crée une base soit minimum 300.000,00€

Comment la dame peut elle faire pression à son assurance comme elle a fait ce qu'il fallait ?

Le problème vient de l'expert qui est fautif de ce qui arrive
donc du coup je ne veux pas laisser ça là et ma question était contre lequel je dois lancer une procédure, directement contre l'expert ou contre l'assurance qui est donneur d'ordre ?
à bientôt thierry
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Messagepar nimag1 » Sam 09 Juil, 2005 à 07:00:11

Bonjour,

Il faut nous "éclairer" davantage si vous voulez des réponses précises, d'autant que pour beaucoup d'entre nous les ULM....

Si je comprends bien, vous possédez un ULM qui est votre outil de travail. Vous mettiez à disposition votre appareil et vous-même auprès d'une société ? Vous étiez donc prestataire de services ? Quel est (était) votre statut, y avait-il un contrat avec votre "partenaire" ? Si oui, quelle en était la nature ?

Vous dites que le sinistre est survenu dans un hangar. Est-il ouvert au public, privé ?

Que faisait la "dame" dans ce hangar ? A quel titre ?

A qui appartient ce hangar, qui en a la responsabilité ?

Ce n'est pas de l'inquisition, juste une demande de précisions, et la liste n'est pas exhaustive...

Nous partions d'un "banal" problème de prise en charge de 2 ailes au lieu d'une, et nous finissons avec une perte d'exploitation et un coût présumé atteignant les 300 K€ :shock:

Je n'ai pas de conseils à vous donner mais je crois qu'il serait opportun de prendre un avocat spécialisé. Le paiement des honoraires peut sans doute s'échelonner.
nimag1
 

Messagepar thiery » Lun 11 Juil, 2005 à 10:31:54

Bonjour.

L'Ulm c'est mon outil de travail, je suis inscrit comme artisan commerçant (RC et RM) en photographie aérienne, je fais aussi de la formation de pilotage.

Je travaillais pour le club d'Ulm comme instructeur indépendant, je louais un emplacement dans un hangar privé.

Pour le hangar, il n'est pas spécialement ouvert au public, mais n'import qui peut y rentrer, il n'y a pas de panneau interdit au public.

La dame est rentrée dans le hangar pour déposer un outil avec lequel des enfants s'amusaient.

Donc la dame veut ranger l'outil en hauteur et le fait tomber sur l'aile.
Ceci le 2 janvier.le lendemain le dossier est à l'assurance, l'expert est mandaté 3 jours après puis l'expert passe que le 3 février et donne le rapport que le 16 mai
entre temps début mai le club ne peut attendre pour la formation de futur pilote donc il m'indique que je ne suis plus l'instructeur du club et qu'il n'y à plus d'emplacement car il faut une place pour héberger le nouvel instructeur

Si l'expert avait déposé le rapport sans attendre je n'aurais pas eu le problème, car mon activité aurait repris rapidement.

du coup j'ai une perte d'exploitation depuis le 2 janvier l'ulm sera en fonction que le 22 juillet, et je n'ai plus de terrain
Si je veux reprendre mon activité, je suis obligé de créer une base le coût et de minimum 300.000€, car dans la région, il n’a pas une place de hangar pour l'hébergement de mon ulm

Voilà l'explication de l'enchaînement d'un petit sinistre jusqu'à une situation complètement surréaliste.

à bientôt thiery
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Messagepar pink » Lun 11 Juil, 2005 à 21:34:45

consultez un avocat car il y a bcp de sous a clé la :roll:
pink
 

Messagepar nimag1 » Mar 12 Juil, 2005 à 05:54:28

Bonjour,

Avant tout merci pour la clarté de vos explications.

Je rejoins totalement pink, compte tenu de la tournure des évènements et des conséquences vitales en chaîne, il faut vous faire conseiller par un spécialiste.

Votre ULM était "gentiment" garé bien au chaud dans un hangar appartenant à votre bailleur. 1ère interrogation, pourquoi ledit bailleur n'a t-il pas fait intervenir sa propre assurance, laquelle se serait ensuite retournée vers celle de la dame pour un éventuel recours ?

Quand le club (bailleur de l'emplacement par ailleurs ?) vous a prévenu de l'urgence, début mai si j'ai bien lu, avez-vous répercuté cette information et tout ce qu'elle laissait supposer auprès de votre assureur et/ou celui de la dame ? Entre nous, si la mise en garde initiale du club date de début mai, le délai me paraît extrèmement court jusqu'au moment où le club décide de se passer de vos services, est-ce contractuel ? Est-il également logique que le club puisse vous "expulser" du jour au lendemain de votre lieu de garage, que prévoyait le bail de location ?

Voilà sans doute quelques questions qu'un pro en droit se posera (mais lui saura y répondre :) ) et surtout vous orientera pour une procédure inévitable et qui devrait d'abord déterminer les responsabilités des différentes parties, à savoir :

- Vous, aucune, mais tous les inconvénients de cette cascade de dysfonctionnements.
- La dame pour sa maladresse. Son assureur et son expert pour leur laxisme.
- Le bailleur qui s'éxonère bien vite alors qu'il avait la garde de votre appareil.
- Le club qui semble plus que rapide à rompre ses relations, surtout si il est le bailleur.
- Votre assureur qui n'a sans doute pas suivi "de près" ce dossier et pesé les conséquences énormes qui pouvaient découler d'un dysfonctionnement.

Bon courage, vous avez raison, c'est surréaliste.

Bien cordialement,
nimag1
 

Messagepar thiery » Mer 13 Juil, 2005 à 09:33:52

bonjour
merci pour vos informations
je vais prendre rendez vous avec un avocat
dès que j'ai des nouvelles je dépose les informations que j'ai reçu

encore merci à bientôt
thiery
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Messagepar thiery » Jeu 29 Sep, 2005 à 15:16:15

bonjour
voici la suite de l'affaire
j'ai demandé le rapport mais impossible d'avoir le rapport de l'expert (secret professionnel) réponse de l'assureur
en plus ils viennent de m'envoyer un courrier qu'il ne donne pas un cts pour la perte d'exploitation
donc je crois que c'est le tribunal qui tranchera
pour information, je dois attaquer directement le siège qui est dans le 28, je suis du 45 faut il que je passe par le tribunal et avocat dans le 28 ou dans mon département
merci d'avance
thierry
thiery
Initié anti-arnaque
Initié anti-arnaque
 
Messages: 23
Enregistré le: Mer 27 Nov, 2002 à 23:31:09

Suivante

Retourner vers Autres assurances pour particuliers.

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités