Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Frais bancaire, agios, commissions, rejet de chèque, fichage (FCC, FICP), épargne, placement, bourse, gestion de patrimoine, assurance-vie, informations, etc.

Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar cybermarcheur » Jeu 18 Déc, 2008 à 20:53:37

Le PERP plan épargne retraite est le plus gros scandale financier français validée par le gouvernement Français pour le bien de tous les banquier.
A ce jour les banques ne peuvent faire face aux sommes versées par les consommateur.
Tous les consommateurs qui ont capitalisés peuvent se prêter au jeu du simple calcul arithmétique.
Les sommes versées depuis le départ du contrat devrait être à minima égales à la somme sur le compte. Il en est rien car les sommes versées sont en faites sous l'empreinte bancaire, et c'est prés de 20 % au minimum de perte sur vos versements.

Retirer votre argent, car systématiquement il dévalue ou arreter votre contrat.

Evidement votre banque n'assurera pas vos revenus plus tard, car la capitalisation de votre retraite n'existe pas.
Le principe est à l'identique aux Etats unis.Les ramifications du scandale Madoff atteignent les épargnants français, mais les banques ne veulent rien garantir et se réfugient derrière votre contrat.
Vous ne pouvez même pas retirer vos fonds et pour cause vos fonds n'existent plus et il n'y a aucune garantie.
Les banques vous diront que ce n'est pas comme aux états unis, mais les faits prouvent le contraire.
Voila je lance le debat
Merci et bon investissement
cybermarcheur
 

Informations


Besoins de conseils ou d'assistance face à une Arnaque ?
Ce forum n'est plus actif mais le combat continue ailleurs !

Inscrivez-vous sur le forum de Signal-Arnaques


Informations
 

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar DEBEME » Jeu 18 Déc, 2008 à 21:31:51

Voila je lance le debat



Rien compris
DEBEME
Membres compétents
Membres compétents
 
Messages: 2067
Enregistré le: Mar 01 Mai, 2007 à 18:39:45

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar Mi » Jeu 18 Déc, 2008 à 21:37:30

Je crois que cybermarcheur dit que les PERP, c'est nul, car si on retire de l'argent maintenant on y perd à cause de la chute de la Bourse, et que si on veut en profiter pour sa retraite, on ne pourrai pas car l'argent a été "cramé" par la crise.

Moi, tout ce que j'ai entendu, c'est "si vous avez un produit de capitalisation, surtout ne bougez pas, laissez remonter". Je n'y connais rien de plus alors... je vous laisse poursuivre le débat :oops:
Mi
 

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar Stunt38 » Jeu 18 Déc, 2008 à 22:06:41

simple coup de gueule ou véritable débat ?

encore faudrait il des preuves pour ettayer ces propos....
Stunt38
Sage anti-arnaque
Sage anti-arnaque
 
Messages: 2264
Enregistré le: Jeu 20 Nov, 2008 à 11:20:56

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar cybermarcheur » Jeu 18 Déc, 2008 à 22:26:35

c'est tres simple il suffit de calculer la somme que vous avez versée depuis le debut de votre contrat et la somme qui vous est attribuée à ce jour sur votre compte.
la somme ne correspond pas au montant versé

exemple : pour 5000 euros versés sur plusieurs mois il ne vous restera que 4200 euros sur votre compte.

Aucune garantie de vos versement n'est assurée et vous n'avez pas le droit de reclamer (sauf cas exeptionnelle).

Donc vous deposez de l'argent mais la banque n'est pas obliger de vous le rendre.

Cette methode est pratiqué aux etats unis, ou les banques se refugient derriére le fait qu'elles n'ont aucune obligation de resultat.
je me repete aucune garantie
Or, on sait parfaitement que les banques ont des difficultés et qu'elles sont incapable de restituer le capital versé car elles n''ont plus les fonds.
cybermarcheur
 

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar a-tchoum » Ven 19 Déc, 2008 à 14:26:46

Bonjour,

Quand on signe un contrat non révocable sauf événement exceptionnel avant l'âge de votre retraite, c'est signe de confiance (sauf si vous avez plus de 55 ans !) dans une solution qui améliore votre lointaine retraite.
Et personne n'est forcé de placer dans le cadre d'un PERP; et personne n'est obligé de placer ses versements sur des supports majoritairement "action" ou "risqués" si on a un PERP et que l'on est allergique au risque.
Généralement, la solution préconisée, vu qu'on ne sait pas trop de quoi l'avenir sera fait, est de diversifier ses placements (donc pas tout dans la même possibilité)... mais sans éparpiller (ce qui augmente proportionnellement le montant des frais).

Cordialement.
a-tchoum
 

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar cybermarcheur » Ven 19 Déc, 2008 à 18:20:13

tout a fait
cela n'enpeche que le gouvenement donne son aval pour des placement non garantie, et valide le fait que la banque ne peut prouver que les sommes sont investies sur des fonds stables

aujourdh'ui rien ne prouve que l'on est pas en presence du meme scandale financier qu'au etat unis puisque personne ne conteste ce mouvement.
Les établissements financiers ont le beau rôle puisqu'ils n'ont aucune prueve à apporter du fondement de leur fons.
D'ailleurs ces fonds ne sont pas garantie voir plus ils n'existent plus.
c'est le principe de la capitalisation à l'americaine.
Enfin ceci est mon analyse, et elle s'est confirmée aux Etat unis auprés des salariés qui avaient optés pour cette solutions d'épargne retraite.
Resultat ils ont tout perdu.
cybermarcheur
 

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar gerard33 » Ven 19 Déc, 2008 à 19:15:41

Bonjour,
vos sujet de discussion necessite quelques explications car il ne s'agit pas d'un contrat d'etat comme le livret A ou les Plans d'Epargne logement ou populaires qui sont garantis par l'etat :
Caracteristiques d'un plan d'epargne retraite :
- Le Perp est avant tout un placement en bourse, avec des actions, qui ont pour but de faire le maximum de benefice quitte à sacrifier des emplois.)
- la bourse a toujours été comme les casinos ou la française des jeux. On peut perdre ou gagner et les mots utilisés pour vendre les Perps sont souvent trompeurs ou faussement rassurants : ex support « dynamique » en fait pour les conseillers financiers avertis cela veut dire support « risqué »
- les salariés pauvres qui ont ouvert un plan epargne retraite il y a une dizaine d’année à l’âge de 50 ans ENTRE 1995 ET 1998 arrivent maintenant à l’heure de leur retraite avec un pecule qui peut avoir fondu jusqu’à 60 % !
- Les associations de consommateurs reconnaissent elles meme que le plan d’epargne retraite, ne correspond pas aux salariés qui gagnent moins de 2000 € net par mois.
- Pourquoi : Epargner peu revient à se priver de pouvoir d’achat souvent minimum, pour des salaires inférieurs à 1500 euros, avec aucun benefice à la clé si vous n’êtes pas imposable en tant que salarié.
- Et même pire : Lors de votre retraite, la faible rente versée ( si elle n’a pas été mal gérée par des traders.. comme on l’a vu ), ne changera rien au niveau de vie de la retraite tant la rente sera minime mais sera imposable. En plus de la privation de cette somme en activité, la faible rente risque de vous faire perdre des droits à prestations de personnes non imposables supérieures à 60 ans.
- Exemple : Un salarié qui gagne 1100 Euros par mois ( avec donc un pouvoir d’achat nul en activité ) épargne 100 Euro chaque mois sur un PERP pendant 10 ans. De 45 a 55 ans. Il se prive de 45 a 55 ans de 100 Euros qu’il n’a pas dans son porte monnaie, et qu’il confie a des traders en bourse. Si son capital a fructué de 5% par an ( il faut l’éspérer ) : A sa retraite il percevra une rente estimée de 24 Euros par mois… à vie et imposable. Cette rente est soumise à retenue de csg rds rsa et ceux qui vont arriver. C’est ridicule.
- Le plan D’epargne retraite est lui même rebaptisé par les conseillers financiers et à juste titre « Plan pour Enc... les Revenus des Pauvres » et c’est peu dire , les banques etant a 100 % gagnantes puisqu’encaissant jusqu’à 5 % de tout versement effectué…. + les frais de gestion etc… Aucun risque pour elles.
- Enfin, ouvrir un plan d’epargne retraite à 20 ans, c’est faire confiance à sa banque pendant 40 ans au moins… et faire confiance à ses traders…. C’est aussi supprimer des emplois ou entrainer des ventes d’immeubles à la découpe comme cela s’est fait en région parisienne il y a 3 ans…. ou les premiers Perp ouverts ont entrainés ce resultat.
-

A titre personnel, j' en ai vendu et je savais tout cela. J'ai honte d'en avoir vendu
gerard33
 

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar Stunt38 » Sam 20 Déc, 2008 à 11:29:22

cybermarcheur a écrit:puisque personne ne conteste ce mouvement.



D'un autre coté les gens ne sont pas vraiment friands de ce placement, le nombre de personnes en possédant est faible...
sur 3 ans de banque j'ai du avoir 3 ou 4 souscriptions.

il faut dire que les gens préfèrent l'assurance vie qui présente bien plus d'avantages, tant en terme de papeormance, de polyvalence que de souplesse.

Cdt
Stunt38
Sage anti-arnaque
Sage anti-arnaque
 
Messages: 2264
Enregistré le: Jeu 20 Nov, 2008 à 11:20:56

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar cybermarcheur » Sam 20 Déc, 2008 à 18:28:16

apres une rapide statistique au bureau 3 sur 10 personnes interrogée ont PERP; mais les gens ont honte de leurs catastrophiques placements (de toute facon il est conseille par le gouverment). De plus les futurs retraites compte bien sur l'avenir et sur la remontee de la bourse, car les banquiers les ont bien conditionnés on est pas loin de la scientologie bien sous tous rapport, admis par la societe mais pas de vague.
Personne ne se rebelle fasse a cet proposition bancaire qui fait le bonheur des banquier.
Pas de controle pas de retour et pas de garantie.
cybermarcheur
 

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar Feedback2045 » Mer 21 Jan, 2009 à 17:03:25

Je pense qu'il y a confusion entre contrat PERP et PEE :
- un contrat PERP est un contrat où vous cotisez pour votre retraite. Les sommes que vous versez sont transformés en points. La valeur de service du point retraite est définie chaque année (au 1er janvier). La nouvelle valeur du point ne peut pas être revue à la baisse et est communiquée dans les bulletin de situation annuel adressé à l'adhérent.
Vous ne cotisez pas à perte, puisque si vous devez racheter votre contrat pour cas de force majeur (expiration de vos droits au chômage, cessation d'activité suite à liquidation judiciaire, invalidité de l'adhérent) l'organisme d'assurance chez qui vous avez pris le contrat PERP doit vous reverser le capital correspondant au nombre de points acquis au jour de la demande de rachat multiplié par la valeur d'acquisition du point au moment du rachat, et divisé par le coefficient d'âge applicable aux cotisations. En gros, vous avez seulement une pénalité de rachat anticipé car le but d'un contrat PERP n'est pas de mettre de l'argent de côté, mais bien de préparer sa retraite. D'ailleurs, si vous demandez à votre conseiller le jour de souscription, il pourra vous faire une simulation sur les sommes que vous pourrez toucher une fois à la retraite avec ce que vous versez actuellement.
- PEE, ou Plan d'Epargne Entreprise, est un contrat proposé par votre entreprise. Généralement, vous placez de l'argent et votre boss abonde ou non ce que vous avez versé. Ensuite, vous avez plusieurs profil de placement : sécuritaire, dynamique, etc. Normalement on doit expliquer exactement ce qu'il y a dedans. Mais forcemment, si vous placez sur du dynamique et que vous comptez récupérer votre argent actuellement (en période crise), vous allez avoir des surprise.

Ensuite, pour ne pas faire l'amalgame entre toutes les banques, sachez que toutes ne font pas d'investissement à l'international et certaine n'ont meme pas de filière étrangère, donc ne sont pas forcemment touchées pour l'affaire Madoff.

PS : la banque se doit d'assurer le paiement une fois arrivé à la retraite, puisque c'est dans les termes du contrat...
Feedback2045
 

Re: Le scandale du Plan epargne retraite PERP à fond perdu

Messagepar icem » Ven 23 Jan, 2009 à 10:33:59

cybermarcheur a écrit:c'est tres simple il suffit de calculer la somme que vous avez versée depuis le debut de votre contrat et la somme qui vous est attribuée à ce jour sur votre compte.
la somme ne correspond pas au montant versé

exemple : pour 5000 euros versés sur plusieurs mois il ne vous restera que 4200 euros sur votre compte.

Aucune garantie de vos versement n'est assurée et vous n'avez pas le droit de reclamer (sauf cas exeptionnelle).

Donc vous deposez de l'argent mais la banque n'est pas obliger de vous le rendre.

Cette methode est pratiqué aux etats unis, ou les banques se refugient derriére le fait qu'elles n'ont aucune obligation de resultat.
je me repete aucune garantie
Or, on sait parfaitement que les banques ont des difficultés et qu'elles sont incapable de restituer le capital versé car elles n''ont plus les fonds.


ca depend du contrat initial que vous avez signé.

car il y avait 3 categorie de contrat.

1) remuniration 5% obligation de resultat quelque soit l'etat de la bourse
2) remuneration 10% action en bourse fait par les employes de la banque
3) remuneration 50% en bourse fait par vous meme sans aucunes garantie
icem
 


Retourner vers Banque, Carte Bancaire et Placements

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 15 invités