credirec

Crédit à la consommation, revolving, auto, immobilier…

Re: credirec

Messagepar breton51 » Jeu 22 Jan, 2009 à 13:19:33

Dernier message de la page précédente :
Devant autant de problemes avec les société de recouvrement la solution qui m'a été donné et qui s'affirme etre la bonne solution d'apres l'émission service maximun sur TF1 du 21 janvier 2009 une société de recouvrement ne peut vous demander de l'argent que si elle détient un document émis par un tribunal sinon ne payer rien sinon vous reconnaissez de fait une dette et dans ce cas vous etes redevable de la somme. Donc une seule solution NE PAYEZ RIEN SANS DECISION DE JUSTICE.
breton51
 

Informations


Besoins de conseils ou d'assistance face à une Arnaque ?
Ce forum n'est plus actif mais le combat continue ailleurs !

Inscrivez-vous sur le forum de Signal-Arnaques


Informations
 

Re: credirec

Messagepar monette77100 » Jeu 22 Jan, 2009 à 14:22:45

Merci pour vos conseils, j'ai raté l'émission sur ce sujet!
Credirec me tel plusieurs fois par jour, et toujours en appel masqué, autant sur le fixe que sur mon portable.
je ne réponds plus!
j'ai envoyé à Credirec deux lettres recommandées avec accusé réception .lettres électroniques (conseil vu sur ce forum) donc pas de contestation possible
j'ai envoyé des lettres types conseillées sur ce forum pour ce genre de problème!
Ce qui n'empêche pas Credirec de continuer les appels tel

J'ai lu quelque part sur ce sujet, que cette société achetait des anciens crédits, ce sont des crédits qui ont été déjà remboursés ou pas?
monette77100
 

Re: credirec

Messagepar Stunt38 » Jeu 22 Jan, 2009 à 14:38:03

tu peux visionner l'émission à cette adresse :http://programmes.france2.fr/service-maximum/ ;)


monette77100 a écrit:J'ai lu quelque part sur ce sujet, que cette société achetait des anciens crédits, ce sont des crédits qui ont été déjà remboursés ou pas?


le job des sociétés de recouvrement c'est justement de racheter des dettes à des créanciers.

après, est ce que ces dettes sont réelles, déja remboursées ou fictives lorsqu'ils vous apellent ? tel est la question.

parfois ce sont d'ancienne dettes jamais réglès mais prescrites, parfois des dettes imaginaires.

les litiges avec ces sociétés portent souvent sur leur méthode de recouvrement (harcèelement) et aussi sur le bien fondé de ces dettes.

cdt
Stunt38
Sage anti-arnaque
Sage anti-arnaque
 
Messages: 2264
Enregistré le: Jeu 20 Nov, 2008 à 11:20:56

Re: credirec

Messagepar monette77100 » Jeu 22 Jan, 2009 à 19:51:19

je vous remercie pour le lien vers l'émission TV, ainsi que pour votre réponse à ma question
monette77100
 

Re: credirec action boomerang !

Messagepar devinelaw » Dim 25 Jan, 2009 à 19:33:30

Pour toutes les parsonnes qui sont (supprimé)ées injustement par les courriers de CREDIREC ou autres Ste de recouvrement, je suggère d'utiliser la même méthode en renvoyant systématiquement leur courrier sur le fax indiqué en entête de leurs lettres .
Ces sociètés ne pourront plus se plaindre de ne pas avoir de retour de leur courrier !......et Ils vont avoir un sacré tas de papier à analyser en regard des plaintes que j'ai pu constater sur le net.....

PS: vous avez plein de sites qui proposent de faxer gratuitement par internet un document scanné avec ce critère de recherche : "fax gratuit internet"
devinelaw
 

Re: credirec

Messagepar izouzou » Ven 06 Fév, 2009 à 14:34:13

Bonjour,

Je viens de recevoir un courrier de LCL qui m'indique que la "créance qu'ils détenaient à mon encontre" a été cédée à Credirec.

En fait il y a 2 dossiers et deux courriers :
- un dossier pour un crédit de 3000 euros contracté en 2002 auprès de LCL
- un dossier pour les sommes dues sur le compte courant suite au prélèvement d'échéance du prêt ci-dessus, alors que le compte n'était pas approvisionné.
(A savoir, les sommes ne sont pas mentionnées sur les courriers, donc je n'ai aucune idée du montant total avec les intérêts, mais ce qui est sûr, c'est que je n'ai pas cet argent ...)

Je m'attends donc à recevoir très prochainement les délicieux coups fil de nos amis de Credirec, puisqu'ils auront sûrement trouvé un moyen illégal d'accéder à mes nouvelles coordonnées.

Si j'ai bien compris, voilà comment il faut réagir :
- ne pas accepter de payer sur le champ, même avec un échéancier
- ne pas divulguer d'informations personnelles et donc ne pas répondre à leurs questions
- exiger l'envoi du dossier qui justifie la demande de recouvrement
- exiger l'envoi du titre executoire eventuellement délivré par le tribunal dans les 2 ans suivant la dernière échéance réglée.
- garder son sang froid.
- S'il y a effectivement eu un titre executoire, payer directement à l'organisme créancier et non à ces vautours de credirect.


Ai-je bien compris et y-a-t-il d'autres dispositions à prendre ???

Je n'ai jamais eu connaissance d'un titre executoire. Puis-je m'assurer moi-même qu'il n'en existe pas et si oui comment ?
Deuxièmement, malgré le délai de forclusion, Credirec peut-il faire un nouveau recours, sous une autre forme (mandatant un huissier par exemple, ou une action de justice ?)

Merci d'avance !

Hauts les coeurs !

Izouzou
izouzou
 

Re: credirec

Messagepar erival » Lun 09 Fév, 2009 à 18:13:04

Pour info : Y a pas de dimanche chez Credirec .. :mrgreen: ils ont appelé hier à la maison .. :roll: . Croyiez vous que leur salarié sont payés double ??? :mrgreen: :mrgreen:
erival
 

Re: credirec

Messagepar JEANLUC9190 » Mar 24 Fév, 2009 à 22:41:00

bonsoir à toutes et à tous,

je suis moi aussi relançé depuis 15 jours par credirec me demandant une somme de 3800€.
Après 2 appels téléphoniques, une première lettre (style télégramme....)
sur cette deuxième lettre ils me demandent de payer sous 48h la somme de la dite créance de :2583.19€
majorée des intérêts de retard de : 1177.03€.UIls me joignent également la mise en demeure de la société de crédit Cofinoga qui correspondrait à un crédit souscrit chez eux en date du ; 10-12-1984....

Alors pour vous expliquer en novembre 1995, suite à un dossier de surendettement,on m'a conseiller de faire
un redressement judiciaire civil pour épurer mes dettes.Je suis donc passer en jugement avec pour bonne foi de reglements, daisie sur salaire ( que j'ai fait pdt presque 3 années), puis main levée du tribunal precisant
que j'avais tout regler.

Le problème est que pour moi, je suis sur d'avoir payer COFINOGA, mais après plusieurs déménagement
je ne trouve plus mon dossier du tribunal.J'ai appelé le tribunal d'instance de LYON,ce jour, et ils me disent que , comme cela fait presque 14 ans , tout doit se trouver dans les archives et que eux ne peuvent rien faire...en fait je voulais savoir s'il était possible d'avoir un double du jugement.

Voilà si vous pouviez m'aider rapidement je vous en serais vraiment reconnaissant, car j'avoue me retrouver de nouveau dans l'angoisse à ne savoir vers qui me tourner pour avoir des informations.

Merci en tous les cas d'avoir pris le temps de lire mon message....bien à vous tous
JEANLUC9190
 

Re: credirec

Messagepar Toinette » Mer 25 Fév, 2009 à 17:59:39

Aviez vous un Avocat à cette époque ? si oui il doit pouvoir retrouver le jugement meme archivé.
Toinette
 

Re: credirec

Messagepar jenedoisrien » Sam 21 Mar, 2009 à 10:40:54

Bonjour à tous

Après recherche de cette fameuse société je suis tombée sur ce forum qui me confirme bien que je subis une (censuré) actuellement.

En ce qui me concerne j'ai reçu un appel de cette société (un certain M. R....) sur le portable de mon mari alors que j'ai un portable personnel. je prends donc la communication car c'était à moi que l'on voulait parler, qu'elle surprise de m'entendre dire que je devais la somme de 2365 euros à la banque sofinco datant de plusieurs années (je n'ai pas la date exact, on a pas pu me répondre) à cette époque j'aurais habité à Paris et à Nice puis partie sans laisser d'adresse (2 villes dans lesquelles je n'ai jamais habité), je leur dis de suite qu'ils font erreur sur la personne et on me répond que ce n'est pas possible l'enquète à été menée à bien et que je dois trouver un arrangement de paiement avec eux pour solder cette dette. je leur demande si ils sont si sur d'eux de me fournir ma date de naissance et mon nom de jeune fille ils n'ont pas été capable de me fournir ces renseignements que de toute manière depuis que ce monsieur R. fait ce travail il ne s'est jamais tromper de personne, je lui réponds que je dois être l'exception de sa carrière, donc il me propose de me rappeler dans 2 jours pour me fournir les renseignements sur mon nom de jeune fille et ma date de naissance car il ne les avait pas c'est sofinco qui détenait ces informations.
N'ayant pas de nouvelle de sa part je pensais qu'il s'était enfin rendu compte qu'il avait fait une erreur, et à ma grande surprise je reçois 5 jours après deux courriers dans la même enveloppe posté le 17 mars 2009 (une lettre datant de décembre et une du 17 mars).
Je rappelle donc cette société et là comme vous je me fais prèsque injurier, que je ne veux pas entendre ce qu'ils me proposent, qu'ils sont là pour m'aider et non pour me créer des problèmes, je leur réponds que je ne vais pas payer une dette qui ne m'appartient pas on me répond que je ne sais pas comment ils procèdent dans leur travail que c'est bien moi la personne concernée donc je dois payer (je tiens à signaler que les courriers sont au nom de Mlle alors que je suis marièe).
je suis allée à la gendarmerie, les gendarmes ont appelés cette personne qui devait les rappeler ce qu'elle n'a pas fait, donc une plainte est déposée contre cette socièté.
déposé tous plainte contre cette socièté leur fera peut être plus réfléchir avant d'(supprimé)er les gens comme nous tous le subissons.
jenedoisrien
 

Re: credirec

Messagepar reallyfun » Lun 23 Mar, 2009 à 12:11:24

:D
J'ai une amie qui a rencontré un problème identique avec credirec , dur-dur pour en trouver le bout !!!
Sinon, comme vous semblez beaucoup à vivre le même problème, je vous donne une astuce qui peut vous fédérer
(il est bien connu que l'union fait la force) : [lien publicitaire sans rapport avec le sujet - Mi]
Ce blog-site devrait vous permettre d'agir plus efficacement sur vos petits ou grands tracas du quotidien, à travers la constitution d'un collectif actif !!! :wink:
reallyfun
 

Re: credirec

Messagepar macda » Mer 25 Mar, 2009 à 21:17:52

CREDIREC m'avait oublié ! du moins il me semblait .... :D
et voila que cet après midi je reçois un sms de leur avocat M.VASARHELYI qui me demande de le contacter en urgence ! MDR et puis quoi encore !! donc je pense que je vais leur balancer un fax pour les calmer
macda
 

Re: credirec

Messagepar elrubio » Ven 27 Mar, 2009 à 08:45:23

Moi aussi j'ai le même souci avec cette société, avec des appels sans cesse depuis decembre 2008 pour une "dette" que même le soit-disant créancier ne peut donner aucune information. Malgré mes demandes pour des informations, détaillées sur le fond et forme de cette dette, cette société ne m'a toujours pas donné aucune information à l'exception de 2 lettres "telegram" (merci de nous contacter de toute urgence pour un affaire vous concernant) et une 3ème lettre soit-disant une "mise en demure" qui, elle-même, ne donne aucune information sauf d'exiger un paiement de quelques milliers d'euros.

Ce qui est le pire, c'est que je ne suis pas Français, et ma résidence principale est à l'étranger et c'est à cette adresse que ces lettres m'ont été envoyées par cette société.

Ils ne traitent rien vraiment concrète par courrier, en préférant de faire des appels téléphoniques (en tout, 29 appels depuis le mois de decembre) sans donner aucune explication?? Je ne comprends pas comment cette mode d'opération peut être tolérée...

ER
elrubio
 

Re: credirec

Messagepar tallion1 » Lun 04 Mai, 2009 à 14:51:33

Bonjour,

Dans l'émission CCC(dimanche soir sur TF1)Combien ça coute "l'hebdo",enfin les journalistes de TF1 on osé appeler un chat un chat,et dénoncer clairement les methodes peut orthodoxes de certaines sociétés de recouvrement.

JPP dans son émission ose dire la vérité.

en ce temps de crise les requins peuvent ce cacher.

Quand une société de credit prete à 20% d'interet,à de petites gens ,elle c'est trés bien que la pluspart des dossiers finiront en surendettements,alors quoi de plus facile pour ces sociétés de credit de monter des sociétés de recouvrements qui viendrons vous saisir jusqu'a vos organes.

Ces sociétés de recouvrements ont fleurie depuis les années 90,certaines basées dans des pays ou les lois ne sont pas les memes qu'en Europe,lachant leurs chasseurs de primes à la recherche des mauvais payeurs,à l'instar des séries B americaine ou les chasseurs de primes chasses les (censuré) de grand chemin.

Les véritables coupables sont en fait ces maisons de crédit qui endettent les gens à plus de 102%.

Aujourd'hui quand vous signez un credit il y'a marqué"Un credit doit etre remboursé",mais sachant que pour vendre les sociétés de credit "revolving"trichent vous vous trouvez surendettez rapidement,avec des taux dépassant les 20%.
C'est une Honte!!!
tallion1
Guerrier anti-arnaque
Guerrier anti-arnaque
 
Messages: 79
Enregistré le: Mar 08 Jan, 2008 à 14:51:07
Localisation: bordeaux

Re: credirec

Messagepar chmafata » Lun 25 Mai, 2009 à 15:06:55

Bonjour, mon conjoint vit pour ainsi dire la meme chose que ce que je viens de lire sur les post.
Il y a un an il recoit un appel de credirec mandaté par credinvest qui pour avoir son num de tel avait appelé son employeur ( comment l'ont ils eu ???) .une femme lui reclame une dette de 12 000 euros qui soit disant est pour un credit de voiture fait chez cofinoga (qui aurait été racheté par cetelem) d'il y a 14 ans . elle l'a appelé plusieurs fois, enoyé 2 courriers puis voyant que mon conjoint faisait le sourd on a plus eu de nouvelle, jusqu'a il y a 15 jours, la un homme appelle chez nous en ne donnant que son nom et dit a mon conjoint qu'il doit plus de 25 000 euros ,mon homme parle avec lui cherche a savoir qu'elle est cette dette et de quand elle date, l'homm lui dit qu'il ne peut lui envoyer aucun document, le lendemain je recois un courrier pour cette dette la lettre est a en tete d'un cher huissier de justice de calais (moi j'habite dans le 02),la lettre n'a rien d'officielle, elle ressemble plus a un courrier d'une agence de recouvrement, le lendemain recout de tel la meme personne , mon homme lui demande si c'est bien lui qui fait partie de la scp d'huissier , il lui dit oui, il propose a mon homme de rembourser 120 euros par mois ( tout en achant que sur les 120 il y aura 144 euros d'interet, donc que remboursement de 6 euros sur la dette initiale, (Au faite a l'origine c'etait un credit de 8000 € passer la a 25 000 €). Moi en sachant a en savoir plus j'ai parcouru le net et je suis tombé sur les (censuré) .com , ben je vous dis merci car en parcourant tous les messages, ben je me suis rendu compte qu'on était pas les seuls. donc j'ai envoyé un recommandé en AR en leur demandant un courrier dans les normes et la copie du titre exécutoire, le meme jour de l'envoi , l'interlocuteur rappelle et la je lui di je veux le titre executoire , il me dit non nous ne pouvons pas vous le donner alors je lui reponds ben vous n'aurez pas un centimes, alors j'ai eu le droit au (censuré)s, de saisie de meubles, de saisie sur compte, ......., je lui dit je coupe la conversation en lui disant que je leur ai envoyé un recommandé et que j'attends le titre executoire, il me repond, on ne repondra pas a votre courrier, je lui ai di je m'en fou moi j'aurai la preuve avec l'accusé de réception et j'ai fait une photocopie du courrier que je leur est envoyé .
apres cet appel , j'ai appelé la chambre des huissiers du pas de calais, et la personne tres gentille que j'ai eu au tel a tout de suite compris quel etait l'huissier en question et m'a dit de lui envoyé un courrier avec la photocopie du courrier qu'ils m'avaient envoyé et qu'il allait me repondre et que je n'était pas la seule a me plaindre au pres d'eux et que d'abord ce n'était meme pas l'huissier qui m'appelait mais des teleconseillers et que la seule chose qu'il cherchait a faire c'etait m'intimider . ( c'est vrai j'ai appelé en num caché le num avec lequel il m'appelle ben je tombe sur une centrale d'appel) .
apres avoir raccroché avec la chambre des huissiers, l'autre me rappelle la je ne le laisse pas parlé lui explique que je vient d'appeler la chambre des huissiers et qu'il m'on demandé de leur envoyé un courrier, de la il me dit d'accord madame, et je raccroche .
2 jours passe et la bingo vendredi soir je n'était pas la et une femme appelle chez moi tombe sur ma fille qui a 11 ans et demande a parler a mon conjoint ma fille lui di qu'on est pas la et je ne sais pas ce qu'elle a dit a ma fille mais ma puce (arf elle s'estfait enguirlander) lui a donner mon tel de port, la bien sur elle m'appelle moi je lui dit vous vous etes trompé de num mais elle insiste et rappele 3 fois voyant que je ne repondais pas elle a envoyé un texto ou c'etait ecrit qu'il falait qu' j'appel au num tel (toujours la centrale d'appel) pour parler de la demande que je leur avait faite par courrier, mais j'ai di a mon conjoint de faire le mort et de ne surtout rien payer. j'attends leur prochaine appel car je pense qu'il va y en avoir d'autre alors je les note tous car si cela continue je porte plainte pour (supprimé) tel

Voilà j'espere que vous m'avez compris
chmafata
 

Re: credirec

Messagepar G3nome » Sam 30 Mai, 2009 à 13:09:47

Bonjour,

Voilà comme beaucoup d'entre vous j'ai reçu un appel Vendredi soir par téléphone de cette société Crédirec qui me demande le remboursement du reste d'un crédit à la consommation (achat de vélo), vieux de 9 ans, donc un crédit contracter en 2000.

Dès les premières minutes au téléphone avec cette personne je me suis posé des questions sur leurs droit d'action juridique, etc ...

Mis connaissant pas du tout en terme de lois, j'ai décidé de faire des recherche sur internet pour m'informer des différente lois et mesure possible pour demander à une personne le recouvrement de son crédit, mais surtout jusqu'à combien d'années peuvent t'il encore agir ?

Pour vous donnée des précision, lors de mon entretien téléphonique avec cette personne je lui ai demandez en premier lieu de m'envoyais par courrier le dossier me concernant.

Cette personne que je vais nommé monsieur L ma formellement dit qu'il ne pouvais en aucun cas me fournir une copie du dossier pour la simple raison que d'après c'est dire mon dossier serais informatisé et bloqué informatiquement et que sa leurs couterais de l'argent et du temps de le faire débloqué, donc qu'il n'ont aucun moyen de m'en envoyé une copie !

Je lui dit que sans preuve écrire et détaillé de c'est propos je ne pouvais rien faire !
Il ma donc dit qu'il m'enverrais une lettre avec mon numéro de dossier et la somme dû. (Numéro de dossier qu'il ma transmis par téléphone d'ailleurs).

Ma question est donc: - Quel droit légal ont-il ?
- Peuvent-il réclamé le reste du somme dû 9 ans auparavant ?

Tout en sachant qu'aucun titre exécutoire éventuellement délivré par le tribunal dans les 2 ans suivant la dernière échéance réglée n'a été faite.

Je lui est donc demander pourquoi Cetelm ne fessait pas leurs démarche eux même, et il ma répondue que mon dossier à été (Pris ou racheter, j'ai pas tout compris) par un organisme du Fond commun de titrisation.

- Qu'es que sait ça Fond commun de titrisation ? (Dossier Foncred).

Ensuite je lui est dit que j'irais voir au tribunal un avocat juridique gratuit une fois que j'aurais leurs fameuse lettre afin de voir si il on le droit 9 ans après de me demander cette somme.

Il ma répondu, que je pouvais faire toute les démarche que je voulais, cette sommes me resteras dû à vie, et que un avocat ou autre ne pouvais rien y faire !

Donc voilà j'aurais besoin de vos réaction à leurs sujet, des informations sur leurs droits, et surtout en premier lieu, j'suis obligé de payé le reste de mon crédit vieux de 9 ans à cette société qui na rien à voir avec Cetelm ?.

Voilà merci de m'aider, et sinon bravo pour votre forum qui à dû surement en aidé plus d'un :wink:

Amicalement: G3nome.

P.s: Je pense avoir trouver ma réponse tout seul !

==> CREDIREC UTILISE LE HARCÈLEMENT POUR RECEVOIR UN PAIEMENT ET REMETTRE LA PERIODE DE FORCLUSION A ZERO(2ANS).

PS: NE PRENDRE EN COMPTE QUE LA LOI, NE PAS SE LAISSER FAIRE PAR LES SCENES DE THEATRE PARLANT DE SAISIE ET AUTRE DRAME.... AUSSI CERTAIN MESSAGE SUR DES FORUMS SONT FAIT PAR CREDIREC POUR METTRE LE DOUTE DANS LA TETE DES PERSONNES QUI NON PAS ACCES AU DROIT ET AUTRE CONSEIL JURIDIQUE.


Source: http://forum.aufeminin.com/forum/pratiq ... iance.html

Je me permet de rajouter ci dessous différent articles trouver sur la toile afin et je l'espère d'aider les autres personnes qui sont dans mon cas, ou qui un jour aurons besoin de c'est différent conseil.

- L’avis de l’avocat

Sauf s’il entend régler une dette qui existerait, en aucun cas un débiteur ne doit céder à des lettres de (censuré)s, et tant qu’une décision de justice ne lui a pas été notifiée par un Huissier de Justice.
L’Huissier de Justice est le seul professionnel du Droit en France habilité à exécuter une décision de cette nature.
• Par des saisies sur les rémunérations.
• Par des saisies mobilières.
• Par des saisies immobilières.

En conséquence de ce premier point, il n’y a pas lieu de répondre à des courriers simples de (censuré)s d’un quelconque organisme de recouvrement.
En revanche, il ne faut pas laisser en souffrance un courrier envoyé en recommandé avec accusé de réception.
On a tort de ne pas le retirer, car il constitue souvent un premier acte officiel pouvant faire courir un délai de recours péremptoire.
À ce stade, la consultation d’un avocat, ou d’une Antenne de Justice est conseillée.
Comprendre la méthodologie d’un organisme de recouvrement :
Premier cas

La banque ou l’organisme financier délègue par mandat un organisme de recouvrement pour exécuter sa créance.
Si cette créance est valable et résulte d’un titre exécutoire, toute démarche juridique de l’organisme de recouvrement via un Huissier de Justice demeure légitime.
Deuxième cas

Les banques sachant pertinemment :
- Soit que leur créance est irrécouvrable pour insolvabilité du débiteur.
- Soit que leur créance est prescrite ou largement contestable, cèdent alors souvent et à vil prix ces créances douteuses aux sociétés de recouvrement.
Une créance contestée devant un Tribunal et cédée en cours de procédure permet même au débiteur d’éteindre sa dette en payant le seul prix payé par le cessionnaire au cédant de la créance.
Dès lors, le débiteur ne doit :

Ni répondre par téléphone à toutes sollicitations ou pressions visant au recouvrement de la dette.
Ni répondre aux courriers simples poursuivants les mêmes fins.

Il est recommandé de saisir immédiatement un conseil juridique dès la réception d’une lettre recommandée avec accusé de réception.

Il faut savoir que toutes les tentatives de recouvrer une créance qui n’est pas définitivement jugée par un Tribunal peuvent être considérées comme un délit pénal.

Source: padarnak.com/archives/lavis-de-lavocat/

- Fil d’Ariane

COMMUNIQUE DE PRESSE :
Credirec, spécialiste français de la gestion de créances bancaires, renforce sa capacité de développement en réorganisant son tour de table
Paris, le 4 mai 2006
CREDIREC, créé en 1993 par ACOFI, est devenu un des leaders français reconnu dans le domaine de l’acquisition et la gestion de créances compromises d’origine principalement bancaire.
Le management de CREDIREC a organisé en association avec les fonds d’investissementCapzanine, Axa Private Equity et Ofi Private Equity la reprise du groupe CREDIREC auprès de ses actionnaires ACOFI et le fonds d’investissement BBS CAPITAL.
A l’issue de cette opération, le management détient près de 20% du capital.
Afin de renforcer les moyens financiers et opérationnels de l’entreprise et accompagner la croissance de l’activité d’acquisition et de titrisation de créances, la banque KBC met à la disposition de l’entreprise une ligne de crédit revolving de près de 20 M€.
CREDIREC, conduit par Nathalie LAMEYRE (Président) et Matthieu DELAVENNE
(Directeur Général), conforte ainsi sa position d’acteur indépendant sur le marché.
Répartis sur 3 sites (Paris, Nantes et Pau), les 220 salariés du Groupe, traitent chaque année un volume en valeur faciale de plus de 500 M€ de créances et réalisent un chiffre d’affaires de près de 25 M €.

Source: padarnak.com

- Les chasseurs chassés

Lorsque l’on reçoit un appel téléphonique d’une officine de recouvrement, le plus sage est d’écourter cette intrusion désagréable en quelques secondes, en raccrochant… tout simplement et en l’oubliant aussitôt.
Aucun dossier de ce type ne peut et ne doit se régler par téléphone.
Si la créance est réelle, le débiteur a toujours le loisir de traiter le règlement de sa dette directement avec le créancier sans passer par l’intermédiaire parasite qu’est la Société de Recouvrement.

L’intervention téléphonique est toujours une tentative de manipulation visant à obtenir volontairement de la part de la personne visée un engagement ou des informations qu’elle ne donnerait pas si elle prenait le temps de s’informer de ses droits comme de ses devoirs et d’y réfléchir sereinement.
Ces raids téléphoniques, les lettres simples et les télégrammes téléphonés qui l’accompagnent n’ont rien d’une « démarche amiable » comme le prétend en général le mielleux téléopérateur qui passera rapidement de la tonalité faussement conciliante et bonhomme à la (censuré) explicite, mais cousue de fils blancs.
Il n’y a aucune amabilité, ni volonté d’arrondir les angles dans ces procédés où la fin justifie toujours les moyens employés.
N’en doutez jamais.

L’autre posture - plus sportive - que l’on peut avoir face à ces agressions, est de chasser le chasseur et avoir l’insigne satisfaction de le prendre en flagrant délit de mensonges, c’est-à-dire dans le plein exercice de sa besogne cynique et détestable…

Comment ?… Et bien en enregistrant la conversation ! :wink:

Source: padarnak.com
G3nome
 

Re: credirec

Messagepar finance92 » Sam 13 Fév, 2010 à 20:24:42

bonsoir,

j'ai reçus aujourd'hui un courrier de credirec pour cofidis d'une dette de 2003 ou il me demande la somme 3889 euros. Que dois-je faire, c'est marquer "avis de cession et de titrisation de créance". Je sais pas quoi faire merci.
finance92
 

Re: credirec

Messagepar Stunt38 » Sam 13 Fév, 2010 à 23:54:19

topic clos.

merci à chacun d'ouvrir son propre sujet de discussion pour pouvoir traiter les litiges au cas par cas Image
Stunt38
Sage anti-arnaque
Sage anti-arnaque
 
Messages: 2264
Enregistré le: Jeu 20 Nov, 2008 à 11:20:56

Précédente

Retourner vers Crédit, Surendettement

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message
  • CREDIREC
    1, 2, 3par ozie » Sam 25 Sep, 2004 à 12:34:47
    48 Réponses
    20738 Vus
    Dernier message par dentex-dentex Voir le dernier message
    Lun 23 Fév, 2009 à 17:14:32
  • crédirec
    par heline » Jeu 17 Mar, 2005 à 17:07:22
    4 Réponses
    2490 Vus
    Dernier message par heline Voir le dernier message
    Jeu 17 Mar, 2005 à 18:10:07
  • CREDIREC
    par Taburet » Sam 08 Juil, 2006 à 15:47:10
    2 Réponses
    1880 Vus
    Dernier message par frescoule119 Voir le dernier message
    Sam 08 Juil, 2006 à 19:13:34
  • credirec
    par persan » Jeu 27 Juil, 2006 à 16:35:38
    7 Réponses
    2226 Vus
    Dernier message par Ann Page Voir le dernier message
    Lun 31 Juil, 2006 à 13:31:34
  • credirec
    par persan » Jeu 27 Juil, 2006 à 16:45:29
    4 Réponses
    1503 Vus
    Dernier message par frsfs Voir le dernier message
    Jeu 27 Juil, 2006 à 20:32:31

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 12 invités