(censuré) serrure Compagnons parisiens

Questions ou litiges relatifs à la souscription d'un contrat, à un appel de prime, à la gestion d'un sinistre.

(censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar diva75011 » Ven 04 Juin, 2010 à 16:01:32

Je pense être une nouvelle "victime" de cette compagnie de serrurier Aux compagnons parisiens, situés bd St Germain à Paris.
Coincé devant ma porte car la clé ne s'ouvrait plus dans la serrure, j'appelle cette société, séduite par l'appellation "Compagnons" qui est normalement un gage de qualité.
Après ouverture et démontage de la serrure, l'ouvrier m'affirme que la serrure a été forcée et que "bonne nouvelle pour moi", tout sera couvert par l'assurance, tant qu'il change la serrure à l'identique.
Confiante, je lui laisse changer la serrure. Il me fait signer le devis, après les travaux, en même temps que la facture et la surprise : 1350 euros !! Je lui dis que c'est énorme mais il me rassure en me disant que ça fait 20 ans qu'il fait ce métier, qu'il me garantit que la serrure a été forcée et que temps que le changement de serrure est fait à l'identique, il n'y a aucun souci. Pour gagner encore plus ma confiance, il me fait noter au dos du chèque qu'il ne sera encaissé que lorsque l'assurance nous aura remboursé. Il me laisse même l'ancienne serrure.
L'assurance m'envoie un expert : la serrure n'a jamais été forcée, elle était juste grippée, l'assurance ne couvre rien et clos le dossier.
Entre temps, je contacte le fabricant de la serrure qui me révèle que la serrure vaut en fait 450 euros !!
Je contacte les Compagnons parisiens pour leur faire part du rapport de l'expert et leur demander explication, ils me répondent froidement sans vouloir connaître de détails : envoyez nous un courrier sur papier libre avec rapport de l'expert. Point.
Je leur envoie un courrier et deux jours plus tard, ils me répondent que j'ai signé un devis avant travaux et qu'ils appliquent les tarifs qu'ils veulent. Point barre.
Soit, ils appliquent les tarifs qu'ils veulent et nous, pauvres ignorants du monde de la serrure, on se fait avoir. C'est dégueu mais j'ai l'impression que je n'ai aucun recours de ce côté. Mais n'y a-t-il pas (censuré)erie à faire croire que c'est un acte de vandalisme, garantir une couverture par l'assurance pour empêcher le client de faire jouer la concurrence ? Ne puis-je pas attaquer sur cette fausse déclaration d'acte de vandalisme ? Ne puis-je pas également me défendre sur le fait que le devis m'a été présenté après l'exécution des travaux ?
Merci d'avance pour vos conseils
diva75011
 

Informations


Besoins de conseils ou d'assistance face à une Arnaque ?
Ce forum n'est plus actif mais le combat continue ailleurs !

Inscrivez-vous sur le forum de Signal-Arnaques


Informations
 

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar Ann Page » Ven 04 Juin, 2010 à 16:34:42

Bonjour,

Vous pourriez avancer tout un tas d'argument pour les attaquer, mais au préalable, il y une question à laquelle il faut avoir réponse : possédez vous une preuve formelle que vous avez signé le devis après les travaux, et que le serrurier vous a affirmé que la serrure a été forcée ? Si réponse négative, je ne vois pas trops quoi faire.

Je fais suivre ce message à notre responsable contentieux afin de déterminer si l'association peut tenter quelques chose...

Cdt

Sacha
Ann Page
 

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar rasmus » Sam 05 Juin, 2010 à 12:01:26

Bonjour,
Je suis m'arrive a meme problem que vous yier le 04/06/2009 et quand le personne de ce societe a fait le interventions, il a me facture a peu pres 1000 euro avec une Devis incorrect. Il a nous assure que ma assurance de habitation va couvert ca montant. Avant casses le serreur il a du nous demander pour signer un attestation que nous sommes les locataires.
Est que je peux vous contacter pour discute ca. Est que je peux contest la devis et reclaim ma cheque.

cordialement
rasmus
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 
Messages: 1
Enregistré le: Sam 05 Juin, 2010 à 11:40:08

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar TIA-ROUGE-CERISE » Sam 05 Juin, 2010 à 15:29:21

sans être technicien cela va être dur d'avancer.

vous avez l'ancien barillet c'est déjà bien.

je pense qu'il faut s'appuyer sur l'oeil de techniciens avant de se lancer dans une démarche contentieuse.

parce que 50 euros, 450 euros, 1300 euro cela laisse le profane dans le brouillard.

si le cylindre ( le barrillet ) vaut 450 euros c'est que c'est une serrure genre fichet, bref c'est du lourd.

je serais d'avis de faire faire un devis pour changement de serrure par un autre pro et de porter plainte pour (censuré)erie.
TIA-ROUGE-CERISE
Sage anti-arnaque
Sage anti-arnaque
 
Messages: 2401
Enregistré le: Lun 21 Déc, 2009 à 09:35:27

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar prisca s » Dim 05 Sep, 2010 à 20:44:54

Bonjour,
Victime d'une même (censuré) de cette fameuse ste Compagnons Parisiens le 26/06/2010.
Idem, même technique de procéder un devis que je devais approuver à 18h30 un samedi sous la (censuré) de retirer la serrure si je ne faisait pas le chèque d' un montant de 2063€ !!! A ce jour tte personnes ayant qlq chose avec cette société, vous devez faire le nécessaire auprès de la répression des fraudes .
prisca s
 

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar K-Loo » Lun 18 Oct, 2010 à 18:08:02

Bonjour,

Je ne peux qu'apporter mon témoignage abondant dans le sens des messages précédents;
victime d'un abus le 18/10, je ne découvre ce site qu'après... bien évidemment.
Même pratique: bloqué dehors, mais avec la clé (qui ne peut plus faire un tour complet); première intervention du serrurier: casser la clé dans le barillet, comme ca il sera obligé plus tard de changer la serrure; après quoi il a tout simplement ouvert avec une radio. au bout du compte un devis signé au moment de la facture et un total de 1700euro.
J'ai téléphoné à la société pour poser des questions, ils m'ont répondu tranquillement que je n'avais pas de recours possible puisque j'ai signé un devis.
si quelqu'un souhaite entamer une procédure, nous serions heureux de nous joindre aux témoins.

Bonne journée à tous,
en espérant que la liste des victimes ne s'allonge pas trop
K-Loo
 

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar K-Loo » Lun 18 Oct, 2010 à 18:19:02

petite info, en leur collant des évaluations négatives sur Google, je pense que pas mal de victimes potentielles peuvent être sauvées :-)
K-Loo
 

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar métallier serrurier » Sam 06 Nov, 2010 à 09:55:01

oui la clef est bloqué,l'entraîneur ne peut plus actionné le panneton,
dans ce cas précis pas besion de cassé la clef,car il à ouvert avec une radio entre le dormant et l'ouvrant,celà veut dire que la porte à du claqué par un courant d'air,et que seulement le pène demi-tour est engagé dans la gâche.on aurais plus récupérer le cylindre par l'intérieur,mais celà est pas facile sans voir??? de toute façon la facture est lourde,demandé lui c'est compétences et diplômes officiel,(d'état) article 433-17 du code pénal.et arrêté de serrurier 21/10/2003.
métallier serrurier
Guerrier anti-arnaque
Guerrier anti-arnaque
 
Messages: 53
Enregistré le: Dim 31 Oct, 2010 à 11:01:49
Localisation: france

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar mgp91 » Mar 24 Mai, 2011 à 09:56:40

Bonjour, je voudrais témoigner d'une nouvelle (censuré) de cette société mais côté PLOMBERIE (c'est la même vous allez voir!!!)

Suite à une fuite d'eau sur une canalisation d'eau chaude se situant dans les toilettes, je fais appel aux "compagnons parisiens" trouvés sur internet (le site semble très pro...)
Un "plombier" arrive dans l'heure (ça, question réactivité,y'a pas de problème)
Il regarde pendant 30 min d'où ça peut venir (alors que fuite TRES visible, pas besoin d'être un grand expert)
puis il me dit, bon bah, c'est bon, je vais pouvoir faire la réparation! je demande quand même combien cela va coûter, là, il dit, oui oui, de toute façon on fait un devis avant de commencer
Résultat du devis: 909 euros! Je trouve cela cher mais il m'atteste que les assurances vont rembourser et qu'en mettant au dos du chèque "en attente remboursement assurance", celui ci ne sera pas encaissé avant
Je ne signe rien et décide d'appeler l'assurance dans la foulée: pas de prise en charge pour les réparations hop là!
Du coup, je fais faire un devis par un autre plombier: 428 euros soit moins de la moitié!!!!!!!

En fait, "aux compagnons parisiens" me facturaient le changement du compteur d'eau alors que pas besoin du tout, une recherche de fuite alors qu'il n'y avait aucune recherche à effectuer plus un bon gonflage du tarif de LA pièce qui vaut une misère!

Le pire, c'est que j'ai quand même du payer la recherche de fuite, c'est à dire 170 euros juste pour qu'il regarde les petites gouttes d'eau tomber sur le sol, je suis outrée!

Cette société est réellement à fuir, c'est incroyable le nombre de gens pas honnêtes, heureusement que je ne lui ai pas signé son devis

Je ne sais pas s'il y a des recours possibles pour les empêcher d'avoir de tels agissements parce qu'à mon avis, il y a bon nombre de personnes qui se font avoir tout ça parce qu'on n'y connait rien en plomberie! Je sais désormais désormais que je n'entamerai jamais des travaux sans avoir plusieurs devis au préalable!
mgp91
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 
Messages: 1
Enregistré le: Mar 24 Mai, 2011 à 08:52:56

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar bluebird2011 » Mar 07 Juin, 2011 à 10:44:59

Je me joins aux témoignages précédents pour ce site concernant la compagnie "Aux compagnons parisiens" qui vient de me délester de la somme de 1447,92 euros le 31 mai 2011 pour un problème d'ouverture de porte tout à fait similaire.
Porte fermée, le serrurier me dit que c'est une tentative de cambriolage .. et casse la serrure avec un marteau et un tournevis, puis me facture un cylindre de serrure Ficher 3 points à 989 euros ht (prix catalogue: 450 euros)
même problème de devis signé après l'intervention, même inscription au dos du chèque... c'est incroyable que ce genre de pratique ne soit pas encore à ce jour protégé par une loi (contestation , opposition temporaire sur le chèque en cas de litige par exemple...) que faire ? je suis prêt à me joindre à toute démarche concertée pour faire cesser les pratiques de cette entreprise.
bluebird2011
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 
Messages: 1
Enregistré le: Mar 07 Juin, 2011 à 10:36:25

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar maoul22 » Lun 11 Juil, 2011 à 16:29:36

Bonjour,
Je pense avoir été aussi victime de cette société "Aux Compagnons parisiens" pour la plomberie. J'ai fait appel a eux pour une fuite d'eau au niveau du robinet et je me retrouve avec une facture de 497, €77!! Je trouve cette somme exorbitante : pour changer un joint, le plombier a remplacé le robinet.

Je suis étudiant et colocataire dans la région parisienne. Voyant mon robinet fuir au niveau du joint, j'appelle cette société pour une intervention d'urgence.

Le plombier a fait un diagnostic de 60€ (pour arriver a la même conclusion que moi...) et a remplacé le robinet pour 270 € (je ne lui avais pas demandé de faire ceci et je conserve l'ancien robinet comme preuve) . Il fait les travaux(changer un joint et un robinet et APRES LES TRAVAUX, fait le devis, puis la facture et fait signer les deux en même temps.
Le protocole doit être bien rodé car le plombier dit "de toute façon j'ai décrit pour que ce soit à la charge du propriétaire" (dans certains témoignages, c’était l'assureur...). Puis, ensuite, : "j’écris derrière le chèque, qu'il soit encaissé quand ça sera réglé avec le proprio" . Ainsi, le client est rassuré !!!
Autres dépenses de la facture : un diagnostique (merci la faute d'orthographe) pour 60 € , une mise en eau pour 19,90 €, deux heures de main d'oeuvre comptabilisées alors que la prestation a duré 30 minutes !!

j' ai essayé de contacter le responsable de la société : impossible au téléphone
je vais envoyer une LRAR à la société
le site de la Répression des Fraudes donne des données juridiques intéressantes : lorsque les travaux sont supérieurs à 150 € , il faut que le prestataire fournisse un ordre de réparation PREALABLE à la REALISATION (ce qui a été fait après)
De plus, en situation d'URGENCE , il est impossible de faire jouer la concurrence entre différents professionnels (voir la DGCCRF : direction générale de la CONCURRENCE , de la consommation ...= transformée en DDPP) donc, le client est en position de faiblesse
je les ai contacté ainsi que UFC - Que Choisir ? et je compte utiliser tous les moyens juridiques possibles pour faire rétablir la vérité

merci au site pour les témoignages présentés ; la méthode est rigoureusement la même pour tous ces clients
maoul22
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 
Messages: 1
Enregistré le: Lun 11 Juil, 2011 à 11:32:53

Re: (censuré) serrure Compagnons parisiens

Messagepar PetitChouRave » Jeu 13 Oct, 2011 à 19:12:52

Bonsoir,

J'ai été moi aussi victime d'une (censuré) de la société AUX COMPAGNONS PARISIENS en mars dernier. Leur façon de procéder est toujours la même.

Par un froid soir d'hiver, j'étais fatiguée d'un déplacement professionnel, il était tard, la clé de ma porte d'entrée, non fermée à clé, ne tournait plus dans la serrure, le chat était coincé à l'intérieur depuis 2 jours...

Après près de 3h d'acharnement sur ma porte, deux devis facture très louches signés dans la foulée, il ne restait plus que la plainte pour tentative d'effraction à déposer au commissariat de police pour faire jouer selon eux l'assurance pour rembourser les dégâts.

Même si je n'avais plus que mes yeux pour pleurer d'avoir signé 2 chèques de montant astronomique et de me retrouver avec une porte fracassée, je n'ai heureusement pas fais ça.

Dès le lendemain, après avoir fait le tour de différents commissariats de police pour porter plainte contre cette société, du tribunal d'instance de proximité et de différents services juridiques qui ne pouvaient rien faire pour moi, j'ai pris directement contact avec la Répression des Fraudes. Ils ont très efficaces. J'invite toutes les personnes victimes de ces (censuré) à écrire à cette adresse mail : ddpp@paris.gouv.fr

Ce n'est pas une bouteille à la mer, vous serez écouté sans honte, le petit jeu de cette société étant bien connu de leurs services. C'est le seul moyen de faire cesser ces (supprimé)s dont tout le monde peut être victime, c'est important !

Voici les articles de loi qui nous protège :

PROTECTION ECONOMIQUE DU CONSOMMATEUR
DEPANNAGE A DOMICILE

PUBLICITE DES PRIX.

Les tarifs pratiqués par les sociétés de dépannage à domicile sont fixés librement par leurs dirigeants.Toutefois, en contrepartie de cette liberté des prix, ces entreprises sont tenues d'informer les consommateurs sur les tarifs pratiqués (principe d'information préalable sur les prix) dans les
conditions suivantes:
1) Avant le déplacement du professionnel :
Si vous demandez l'intervention par téléphone ou internet..., le montant des frais de déplacement et les éventuelles majorations doivent vous être indiqués dès la commande.
2) A l'arrivée du professionnel à votre domicile et avant tout engagement de votre part :
??Un devis écrit doit vous être présenté avant l'exécution des travaux si leur montant dépasse 150€ TTC. Le devis constitue l'information préalable sur les prix.
Si vous refusez le devis qui vous est présenté, l'entreprise est en droit de vous faire payer ce dernier. Cette pratique doit toutefois vous avoir été signalée avant l'établissement du devis.
3) En cas d'accord entre vous et le professionnel :
La mention « devis reçu avant exécution des travaux » est alors inscrite de votre propre main sur le devis. En l'écrivant de votre main, vous reconnaissez que le professionnel vous a informé sur les prix avant d'exécuter les travaux.
Le devis est signé. Seule cette signature vous engage vis-à-vis du professionnel.

De façon générale, pour chaque vente ou prestation de service, vous devez au préalable avoir été informé du montant à payer afin de pouvoir décider en connaissance de cause et éventuellement refuser la proposition qui vous est faite. Si le montant du devis ne vous convient pas ou si vous souhaitez attendre pour faire jouer la concurrence vous pouvez évidemment inviter l'entreprise à quitter les lieux.

Lorsqu'il s'agit uniquement de faire cesser un danger immédiat pour la sécurité des personnes ou l'intégrité des locaux (fermer un robinet d'arrêt, couper un circuit électrique...), cette stricte intervention ne donne pas lieu à la rédaction d'un devis mais les tarifs qui vont être pratiqués doivent vous être présentés sur un document écrit. Il en va de même pour des travaux d'un montant inférieur à 150€.

Si, en dehors des situations de danger immédiat, des travaux d'un montant supérieur à 150€ sont exécutés avant signature de votre part d'un devis, cette pratique relève d'une faute de la part de l'entreprise.
Vous ne pouvez être obligé de signer un devis après exécution des travaux. La demande de signature du devis et l'apposition de la mention ci-dessus, sous quelques prétexte que ce soit, après exécution des travaux, doit être refusée par le consommateur.
Les prétendues garanties de remboursement par l'assurance, le syndic, le propriétaire..., tenues par les réparateurs n'engagent en effet que ces derniers.
Dans ce cas, vous pouvez refuser le paiement des prestations et demander l'intervention de la police si vous vous estimez victime de manoeuvres frauduleuses. Il en va de même si, du fait de ce refus de signer le devis ou de payer les travaux réalisés avant signature du devis, vous veniez à faire l'objet de (censuré)s.


DEMARCHAGE A DOMICILE
En dehors de la cessation d'un danger immédiat ou de la résolution du problème précis qui a généré l'appel (ouverture de porte, arrêt d'une fuite...) les prestations complémentaires qui vous sont proposées à votre domicile relèvent également de la section démarchage (L. 121-21 et suivants) du code de la consommation (même si vous êtes à l'origine du déplacement du professionnel à votre domicile). A ce titre vous disposez d'un délai de réflexion de 7 jours. Durant ce délai, le professionnel ne peut exécuter des travaux ni obtenir un paiement.
Le devis signé de votre main équivaut à un contrat. Il doit respecter les dispositions de l'article L. 121-23 du code de la consommation :

« Article L. 121-23 : Les opérations visées à l'article L. 121-21 doivent faire l'objet d'un contrat dont un exemplaire doit être remis au client au moment de la conclusion de ce contrat et comporter, à peine de nullité, les mentions suivantes :
1° Noms du fournisseur et du démarcheur [« technici en »] ;
2° Adresse du fournisseur ;
3° Adresse du lieu de conclusion du contrat ;
4° Désignation précise de la nature et des caractéristiques des biens offerts ou des services proposés ;
5° Conditions d'exécution du contrat, notamment les modalités et le délai de livraison des biens, ou
d'exécution de la prestation de services ;
6° Prix global à payer et modalités de paiement ; e n cas de vente à tempérament ou de vente à crédit, les formes exigées par la réglementation sur la vente à crédit, ainsi que le taux nominal de l'intérêt et le taux effectif global de l'intérêt déterminé dans les conditions prévues à l'article L. 313-1 ;
7° Faculté de renonciation prévue à l'article L. 12 1-25, ainsi que les conditions d'exercice de cette faculté et, de façon apparente, le texte intégral des articles L. 121-23, L. 121-24, L. 121-25 et L. 121-26. »

Les manquements à l'article ci-dessus sur votre contrat, sous réserve de l'appréciation souveraine des tribunaux, sont susceptibles d'entraîner sa nullité devant un tribunal civil.
Si vous vous estimez victime d'un préjudice et/ou souhaitez invoquer la nullité du contrat constitué par le devis joint à votre réclamation, il vous est possible de vous rapprocher du secrétariat du greffe du tribunal d'instance dont dépend votre domicile ou, de préférence, celui dont le siège de l'entreprise dépend.
Dans un arrêt du 24 mai 2002, la Cour d'Appel de Paris a considéré que la présentation à l'encaissement d'un chèque obtenu avant l'expiration du délai de rétractation, lors d'un démarchage à domicile, constitue une utilisation frauduleuse. L'émetteur d'un tel chèque est donc fondé à faire opposition à son paiement, dans les conditions prévues à l'Art. L.131-35 du code monétaire et financier.

Textes de référence :
1. Arrêté du 02/03/1990, pris en application de l'Art. L. 113-3 du code de la consommation relatif à la publicité des prix des prestations de dépannage, de réparations et d'entretien dans le secteur du bâtiment et de l'équipement de la maison (Contravention 5ème classe)
2. Arrêté du 03/12/1987 relatif à l'information des consommateurs sur les prix (Art. 14...)
3. Section démarchage du code de la consommation (Art. L. 121-21 et suivants), délit


DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA PROTECTION DES POPULATIONS DE PARIS
DDPP DE PARIS
8, RUE FROISSART
75153 PARIS CEDEX 3
Téléphone : 01 40 27 16 00
Télécopie ; 01 42 71 09 14
Mèl. : DDPP@paris.gouv.fr
PetitChouRave
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 
Messages: 1
Enregistré le: Jeu 13 Oct, 2011 à 19:07:02


Retourner vers Assurance Habitation

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 7 invités