MAAF / Expertise délirante / situation bloquée

Questions ou litiges relatifs à la souscription d'un contrat, à un appel de prime, à la gestion d'un sinistre.

MAAF / Expertise délirante / situation bloquée

Messagepar sylem » Mar 13 Jan, 2015 à 11:41:30

Bonjour,

ayant constaté qu'un modérateur MAAF est parfois présent sur ce forum, pris dans une situation qui ne bouge pas, je tente de déposer mon message ici vu que mes autres démarches n'ont pas résolu un problème qui n'avance pas.

1 - Début 2011, je signe un bail pour un appartement 3 pièces. Lors des deux visites, je remarque la présence de buée sur la fenêtre d'une des chambres. Le papier peint du mur sur lequel se trouve cette fenêtre est décollé par endroits.

2 - Après remise des clefs, je change les papiers peints et je constate que pour le mur concerné le papier s'enlève très facilement et que l'enduit de celui-ci est grisé par endroits.

3 - Par la suite, Je constate que la buée est persistante sur la fenêtre de la chambre quelle que soit la saison ou les conditions climatiques.

4 - Début 2012 je remarque que le nouveau papier peint se décolle à différents endroits du mur.

5 - Début 2013 je demande à l'agence immobilière de m'envoyer quelqu'un pour ce problème. Un artisan constate que la fenêtre est totalement vétuste – ce qui saute effectivement aux yeux - et indique que l'humidité est due à celle-ci.

6 - Automne 2013, les fenêtre antiques sont remplacées par modèles neufs à doubles-vitrages. Il y a dès lors un peu moins de buée sur les carreaux, mais le papier peint commence à moisir.

7 - début 2014 j'effectue un nouveau signalement à l'agence. Des problèmes de personnel font que rien ne se passe pendant plusieurs mois. Je reçois finalement la visite d'un artisan qui indique que selon lui, l'humidité serait due à un problème structurel dans le bâtiment – mur non étanche, infiltration, bref, un défaut qui tombe dans le périmètre du Syndic.

8 - L'agence m'indique alors que je dois faire une déclaration de dégâts des eaux auprès de mon assurance afin qu'une expertise détermine si le problème vient de l'immeuble où si les travaux à effectuer concernent le propriétaire de l'appartement.

9 - Mi-décembre 2014, ma compagnie d'assurance (MAAF) m’envoie un expert et organise un rendez-vous avec une personne du Syndic à mon domicile. Lors de la visite, l'expert constate une taux élevé d'humidité sur le mur et m'explique les points suivants :

- Il y a un problème de pont thermique qui provoque une accumulation d'humidité sur le mur.
- Le changement de fenêtre a, selon elle, aggravé le problème en dégradant les conditions d'aération de la chambre.
- L'experte m'indique que la vapeur d'eau vient aussi du fait que nous dormons à 3 dans la chambre (ma femme, ma fille de 3 ans et moi même).
- Enfin, l'experte remarque la présence d'un appareil qu'elle qualifie de chauffage d'appoint. Je rectifie immédiatement ce point en lui indiquant qu'il s'agit d'un ventilateur de type tour, utilisé durant les jours de grande chaleur d'été.

10 - En conclusion, l'experte et moi sommes d'accord sur le fait que la MAAF ne prendra pas en charge les travaux à effectuer sur le mur. Ces derniers seront donc vraisemblablement à la charge de mon propriétaire sur la base du compte rendu qu'elle m'enverra rapidement.

11 - Une semaine après, je reçois le compte-rendu de l'experte qui indique que l'humidité est due :

- à un pont thermique
- à l'utilisation d'un chauffage d'appoint
- à un défaut d'aération
- à une utilisation inappropriée des locaux

Comme indiqué ci-dessus, j'ai bien spécifiée à l'experte que ce qu'elle prenait pour un chauffage d'appoint est un ventilateur. Quand au jugement de valeur nébuleux « d'utilisation inappropriée des locaux », celui-ci bloque la procédure puisque si je me réfère aux paroles de l'experte, cela fait référence au fait que nous respirons trop dans cette chambre mais dans la forme peut aussi bien vouloir dire que j'ai un atelier de repassage clandestin dans ma chambre ou un élevage de kangourous, pourquoi pas. Et comble de l'agacement, la MAAF trouve pertinent de m'envoyer ce compte rendu 5 fois, dans 5 enveloppes différentes. Extrêmement irrité, je contacte le centre d'expertise qui me répond que le nécessaire sera fait afin de me remettre un compte-rendu qui ne me mettes pas en porte-à-faux avec mon propriétaire. Puis j'ai rappelé la MAAF ne voyant rien venir. Puis j'ai une troisième fois rappelé la MAAF, ne voyant TOUJOURS rien venir. Tout cela sur une durée d'un mois.

A présent, je dois donc réfléchir aux suites à donner à cette situation délirante. Le premier point sera bien sur de quitter la MAAF chez qui je ne suis que depuis 6 mois. Pour le reste, j'ai besoin de conseils et dans l'idéal, d'un échange avec le modérateur MAAF.

Bonne journée,

Sylvain
sylem
Apprenti anti-arnaque
Apprenti anti-arnaque
 
Messages: 1
Enregistré le: Mar 13 Jan, 2015 à 11:23:33

Informations


Besoins de conseils ou d'assistance face à une Arnaque ?
Ce forum n'est plus actif mais le combat continue ailleurs !

Inscrivez-vous sur le forum de Signal-Arnaques


Informations
 

Re: MAAF / Expertise délirante / situation bloquée

Messagepar vinny92 » Mer 18 Fév, 2015 à 11:38:20

Lis mon histoire...
1. Vois ta Responsable d'agence MAAF (recommandé)
2. Appelles le Service Réclamation et déposes une Réclamation
3. Appelles et envoies des mails au Centre d'Expertise au Responsable de ton Expert...
Bon courage, il en faut... Tous ses interlocuteurs se renvoient la balle et essaient de se défausser...
vinny92
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 
Messages: 18
Enregistré le: Ven 15 Aoû, 2014 à 14:49:13

Re: MAAF / Expertise délirante / situation bloquée

Messagepar Courtagexpertises » Jeu 26 Mar, 2015 à 10:47:55

Bonjour,

Vous avez signé un bail pour des locaux mal ventilés, humides et vous n'étiez pas informé. Effectivement l’utilisation d'un chauffage d'appoint n'améliore pas la situation mais ça ne vous est pas imputable puisque si le logement était aux normes l'humidité ne poserait pas de problème. Vous fenêtres sont elles équipées d’aérateurs (grille de ventilation), y'a t il une VMC dans l'appartement?
Vous avez deux solutions, la première est de vous dire que si l'appartement était libre c'est peut être à cause de ça, retrouver l'ancien locataire et voir si on vous a délibérément caché ce problème, puis vous retourner contre le propriétaire.
La seconde, si vous voulez rester, faire réaliser une expertise technique indépendante par un expert en pathologies de bâtiment (visiblement le problème est plus profond qu'une simple ventilation) et réparer le désordre. Comme vous êtes locataire ce n'est pas à vous de prendre cette expertise en charge mais bien à la copropriété ou au propriétaire (car au final c'est lui qui est embêté autant que vous je pense).

Il existe de multiples méthodes pour résoudre ce genre de litiges (amiables ou juridiques) et si vous me donnez un peu plus de détails je pourrais vous orienter plus précisément.

Cdt
Courtagexpertises
Élève anti-arnaque
Élève anti-arnaque
 
Messages: 18
Enregistré le: Mer 25 Mar, 2015 à 15:05:10


Retourner vers Assurance Habitation

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 4 invités