Encore une histoire de plombier plutôt cher ... (sans devis)

Les prix et les services liés à l'électricité, à l'eau et au gaz
Travaux : de la décoration au gros-oeuvre...
Mésaventures avec un dépanneur...

Encore une histoire de plombier plutôt cher ... (sans devis)

Messagepar path » Lun 23 Avr, 2007 à 16:17:43

Bonjour,

Je suis nouveau sur ce forum où j'apprécie la qualité des interventions.
Je vous soumets notre différent avec un plombier ... un peu cher (ne serait-ce pas un pléonasme ?).

Pour un appartement neuf, nous avons téléphoné à un plombier pour réaliser le raccordement de notre évier à l'arrivée/évacuation d'eau (1m60 entre l'évier et les tuyaux d'arrivée/évacuation) : l'intervention est simple (l'appartement est neuf, l'évier déjà disposé dans le meuble, le meuble facilement déplaçable pour l'intervention, ...).

etape 1 : Nous lui demandons un prix approximatif par téléphone en lui présentant le détail des travaux à réaliser (par 2 fois : je l'appelle, puis ma femme l'appelle en lui demandant le prix approximatif) : il refuse de nous répondre en arguant de la nécessité de constater sur place.


etape 2 : Ne pouvant être présent sur place et étant relativement pressé (c'est l'erreur initiale), je demande à mon beau-père de nous représenter (mon beau-père a déjà fait intervenir ce plombier chez lui, et était satisfait de ses prestations) : le plombier intervient (avec 2 autres acolytes ...) et réalise les travaux SANS devis (il convainc également mon beau-père de ne pas utiliser le mitigeur que nous avions acheté à 75 € et monte son propre mitigeur : nous ne pourrons pas évidemment contester ce point, mon beau-père ayant accepté ce changement ...).
En outre, je n'avais pas précisé à mon beau-père de demander un devis : cela coulait de source pour moi ... (seconde leçon : toujours préciser ce que l'on attend d'une personne ...)



etape 3 : Une semaine plus tard, nous recevons ce qui ressemble de très loin à une facture :
- Pas de détail (une simple liste des travaux réalisés, sans durée)
- Un seul chiffre : 785 euros TTC ... pour une intervention qui me semblait pourtant simple (un simple raccord d'un évier ... en une 1/2 journée), et un mitigeur à 120 Euros TTC (prix constaté dans un magasin).


etape 4 : Nous lui téléphonons pour obtenir une facture détaillée (MO, fournitures)
(Nous n'obtenons pas directement le plombier par téléphone : nous laissons le message à sa secrétaire)


etape 5 : 2 jours plus tard, le plombier nous rappelle en nous avertissant que s'il nous établissait une facture détaillée, le total serait plus élevé ...
- Il nous signale qu'il compte 10 heures de travail (2 personnes pendant 5 heures) ... alors que mon beau-père avait noté une durée inférieure (3 heures de présence au lieu de 5 heures ...)
- Il nous indique également que 3 plombiers étaient présents, mais qu'il ne fait pas payer le 3ème ... (trop fort, heureusement qu'ils n'étaient pas venus à 4 !! nous ne sommes pas dupes de sa pseudo générosité ... D'autant plus que la petitesse des lieux ne devait pas faciliter le travail collectif)
- Il nous indique également que nous sommes les seuls à lui réclamer une facture détaillée, qu'il n'a pas besoin de faire de devis pour ses autres clients qui lui font toujours confiance, ...

Nous insistons pour obtenir cette facture détaillée (nous ne l'avons pas encore payé ...)

etape 6 : nous attendons sa facture détaillée.



Pour la suite de l'épisode, quelles actions nous conseillez-vous (après avoir reçu la facture détaillée) ?

A- Vérifier les prix des différentes fournitures (a priori, la fourniture la plus élevée est le mitigeur : 123 € constatée dans un magasin de bricolage).

B- Lui téléphoner, contester les différents points (nombre d'heures de présence effectivement constaté : 2 x 3 heures au lieu de 2 x 5 h,
prix du mitigeur a priori supérieur au prix magasin (à vérifier)), lui rappeler l'obligation d'établir un devis pour des travaux supérieurs à 150 €.
.. Et lui demander de nous envoyer une facture honnête (en employant un terme plus diplomatique).
A priori : il refusera et trouvera des arguments bidons (peut-être nous rappelera-t'il qu'il n'a pas compté le 3ème plombier ...).
... et rester calme a téléphone ...

C- Contacter :
1)- Une association de consommateurs
2)- La chambre des métiers ? Si, effectivement, il ne fait pas habituellement de devis ou de facture détaillée comme il nous l'annonce, que risque-t'il ?
3)- La DGCCRF ?
4)- ??

D- Envoyer une lettre LRAR au plombier en lui rappelant les points de constestation et notre intention de contacter la DGCCRF ou la chambre des métiers ... ?

E- Est-il utile de faire réaliser un devis par d'autres plombiers (toujours difficiles à joindre et nous ne pourrons pas faire de visite, les travaux étant réalisés) ... ou faire plutôt appel à un métreur ?

Et avertir mon beau-père de toujours demander un devis avant les travaux (ou plutôt demander 3 devis auprès de plusieurs plombiers !) :
c'est déjà fait (il faisait intervenir ce plombier chez lui et en était satisfait .. sans devis, sans facture détaillée, en toute confiance ...)


Je vous remercie pour vos conseils éclairés.


Dilemne : Si nous entrons en litige avec ce plombier, mon beau-père ne pourra plus l'appeler pour de futurs travaux ... mais, après tout, cela me semble préférable.
path
 

Informations


Besoins de conseils ou d'assistance face à une Arnaque ?
Ce forum n'est plus actif mais le combat continue ailleurs !

Inscrivez-vous sur le forum de Signal-Arnaques


Informations
 

Messagepar Mi » Lun 23 Avr, 2007 à 23:21:45

1. Voyez avec votre beau-père d'abord, le pauvre, lui qui croyait bien faire !

2. Un devis est obligatoire pour tous travaux supérieurs à 150 euros comme l'indique cette chouette fiche de l'INC : contactez-les. Je ne suis pas certaine que cela permette directement d'alléger le prix de vos travaux, mais on ne sait jamais.
Mi
 

Suite

Messagepar alainmillet » Mar 24 Avr, 2007 à 07:11:12

OUi OUi,

Pas de Devis pas de paiement et contactez la DDCCRF, ça devrait le calmer.

C'est cher un robinet aujourd'hui, je vais changer de métier :lol:

Cordialement

Alain
alainmillet
 

Messagepar mpil » Mar 24 Avr, 2007 à 17:33:16

va falloir que je revoie sérieusement mes prix à la hausse ! :roll:
mpil
 

suite

Messagepar alainmillet » Mar 24 Avr, 2007 à 17:43:19

Surtout pas,
Toi, tu y gagne dans le temps !!!!

Amitiés

Alain
alainmillet
 

Messagepar mpil » Mar 24 Avr, 2007 à 17:46:35

it was a joke my friend ! :lol:
mpil
 

Messagepar mpil » Mar 24 Avr, 2007 à 18:16:45

Nous sommes en l'an 2025. Je suis plombier-zingueur.

Comme
j'enviais, lorsque j'étais jeune, ceux qui préparaient leur médecine,
mon père, qui avait du bon sens, me dit: "Mon fils, je sais compter :
il y aura bientôt beaucoups d'appartements avec 2 baignoires, 1 douche,
3 lavabos, 1 évier, 2 bidets, 15 robinets, 5 mélangeurs, 3 mitigeurs, 2
chasses d'eau, 10 radiateurs, des sèche-linges et des climatiseurs, du
gaz, de l'eau froide, de l'eau chaude, de l'eau tiède, 43 coudes, et 96
mètres de tuyauterie et des quantités de siphons!....Mais, il n'y aura
jamais, dans cet appartement, plus de 3 ou 4 paires d'amygdales!

Or,
de nos jours, mon fils, on voit à la ville 500 élèves médecins pour 30
apprentis couvreurs, 300 futurs pharmaciens en face de 12 aspirants
chauffagistes et 800 étudiants en droit devant 25 en sanitaire. Ainsi
examinée, vaccinée, antibiotisée et protégée, l'humanité de demain ne
sera plus souffrante...mais les siphons continuerons à se boucher.
N'embrasse pas une carrière, mon fils, sans réfléchir à ces choses. Deviens plombier-zingueur!"

Mon père avait vu juste. Le temps lui donna raison.
Vers
l'an 2000 il y avait bien encore quelques malades, mais ils étaient
tellement soignés que leur nombre allait en diminuant. Il y avait aussi
de plus en plus d'étudiants dans des voies qui nétaient pas des métiers.

La
loi de l'offre et de la demande joua (c'est la plus vieille loi du
monde) et ce fut la grande grêve de 2005 où les médecins arrachèrent
enfin le droit de faire de la publicité. On vit les chirurgiens
proposant d'opérer avec la garantie décennale, comme jadis dans le
bâtiment.

Dans la plomberie, la loi de l'offre et de la demande
joua aussi. Vers 2010, nous étions si peu nombreux qu'on cessa de
discuter nos prix. Les architectes prirent même usage, au lieu
d'amputer nos mémoires d'un rabais, d'y ajouter un pourcentage pour le
service.
L'âge d'or commençait. Il dura.

En cette bonne année
de 2025, je suis donc plombier-zingueur. C'est rentable : depuis
longtemps, déboucher un siphon coûte deux fois plus cher que déboucher
une oreille. Et si l'on est mécontent du médecin qui ne pourrait pas le
faire dans la journée, moi, on me remercie quand je peux le faire dans
la semaine.
Je travaille en blouse blanche et gants de caoutchouc.
Je ne reçois que sur rendez-vous pris trois semaines à l'avance, sans
exception, sauf pour le représentant de chez Desbordes.
Aux
nombreuses satisfactions financières, s'ajoute la considération que
l'on a désormais de moi. Avant l'on disait : v'là l'plombier. On dit
aujourd'hui : Monsieur le Plombier est arrivé.

Je dicte ce texte
à un journaliste venu m'interviewer à propos de ma réussite à
l'occasion de ma nomination à la Présidence de l'Ordre des
Siphonokurateurs, les pieds bien au chaud sur un tapis qu'un client me
certifia d'origine Persane quand il me l'offrit.

Nous sommes en l'an 2025. Je suis plombier-zingueur. Mon père avait raison!!
mpil
 

sUITE

Messagepar alainmillet » Mar 24 Avr, 2007 à 18:34:10

Mort de rire, tu es de trop en ce moment

:lol: :lol: :lol:


J'ai des travaux de chauffage à faire chez moi (5 radiateurs à poser, les tuyaux sont arrivés !!!!)
Prends deux semaines, je t'offre le gîte, le couvert, du bon pinard, les filles on trouvera et je te garantis des Week End de 5 Jours.

Alain
alainmillet
 


Retourner vers Fourniture d’électricité, de gaz, d’eau – Travaux et dépannages

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 13 invités