Page 1 sur 2

dossier assurance le continent

MessagePosté: Dim 30 Sep, 2012 à 17:32:55
par a.r
Madame Monsieur
voici mon histoire d'accident de voiture qui s'est déroulée en 1983 et je paie encore aujourd'hui voici mon histoire
En 1983 le soir je rentrais chez moi sur le parking de mon domicile quand une moto m'a percutée violemment en me rentrant dedans il était environ de 22hH40. Il faut dire que le Motocycliste a démarré d'un seul coup sans feu allumé et m'a rentré dedans. De là la Police et Gendarmerie ont fait une enquête préliminaire et le lendemain je fus convoqué à la Gendarmerie Nationale pour évoquer les Faits. Le père du jeune était là m' serré très vite la main et est parti très vite. Le Gendarme l'a trouvé "louche" après la déposition il a pris des photos du véhicule soulignant au passage " refus de priorité sortie de parking sans respect du code de la route feux éteints etc etc ... il va payer bon bon" Comme dans mon contrat j'avais la protection juridique on me désigna un Avocat et un Inspecteur s'occupa de l'enquête interne. Sauf qu'il était (supprimé)ait Gendarmerie et aussi mon employeur où j'exerçais en qualité de loisirs pour me faire un peu d'argent de poche. Plus tard il envoyait ses conclusions et la Compagnie d'assurance "Le Continent" m'envoya un courrier recommandé avec A.R pour résiliation de contrat dû au sinistre. Je précise que la même année je recevais les Félicitations du Président pour "Bonne Conduite" avec une vignette à coller à l'arrière du véhicule "Bon Conducteur de l'année j'avais 20% de bonus" puis plus rien on me reniait il est vrai que cette Cie d'assurance était au bord de la Faillite et tant pis pour les sinsitres les assurés devaient se dé(censuré)r
Donc je pris un autre avocat et là c'est la descente aux enfers comme j'étais au chômage et que l'avocat était réglé avec l'aide judiciare cela ne lui plaisait guère alors il travaillat pour mon adversaire qui lui payait bien même très bien à ses dires et là les reproche sont commençés "vous n'êtes pas de taille lui il travaille il a de l'argent il va vous massacrer" ou encore "qu'attendez-vous mettez-vous une balle dans le caisson et on en parle plus" " je sais que vous avez raison mais vous n'avez pas les moyens de le prouver alors prenez un calibre mettez-vous quelques balles dans le caisson comme ça vous lui donez raison et à moi aussi" Lors du jugement de la Cour d'Appel d'Aix-en-Provence il me dit " accepter vos torts et on en parle plus on s'en fout que vous ayez raison acceptez les torts sinon je vous colle le Fonds de Garantie au(censuré)et là vous allez plus rire" je lui demandais de faire pourvoi en Cassation où j'ai eu gain de cause mais il s'est refusé et a même nié cette victoire et a laisser l'affaire il a travaillé visiblement pour mon adversaire car plus tard j'ai appris par les Gendarmes et Policiers que ce jeune Homme avait eu déjà des Contraventions et qu'il était connu des Services de Police à cause de "larçins" en 2008 je revoyais ce même avocat qui m'avoua cette affaire non terminée et qu'il fallait la finir mais encore une fois il s'y est refusé et me demada ma situation je lui répondis que j'étais marié avec un enfant avec un appart à crédit sur 25 ans il me répondit " c'est bien comme ça lorsque vous aurez fini de lepayer je donnerais des instructions pour saisir votre appart et ainsi régler le FGAO" voilà mon histoire j'espère et souhaite que vous ferez quelque chose car je n'en peut plus de cette histoire et je paie toujours par saisie sur salaire pour rien encore GRAND MERCI cet avocat est M******************* il exerce encore à Marseille mais il change souvent de Cabinet et pour cause

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Dim 30 Sep, 2012 à 18:32:08
par jcv43
Bonjour AR.
On a le sentiment que quelqu'un vous a roulé dans la farine. Mais votre histoire est très confuse.
Si je résume ce que j'ai compris: Une moto vous rentre dedans. Le motard serait votre patron, ou son fils. L'avocat commis d'office joue contre vous, car votre adversaire le paye. Et vous êtes condamné a payer Dieu sait quoi.
Cette dernière remarque est étonnante. Car même si vous étiez en tort, vous étiez assuré au moment des faits, et c’était donc a votre assurance de payer.

Pourriez vous éclairer notre lanterne de façon a ce qu'on puisse vous aider un peu plus efficacement?

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Lun 01 Oct, 2012 à 00:09:00
par brother95
Il y a d’autres choses à préciser :

Il est difficile de porter un jugement amenant à vous orienter sans les différents jugements ; Vous parlez effectivement de cour d’appel, de cassation (mais pas du jugement initial), mais pas des motifs actés..

Concernant votre avocat, vous auriez pu, signaler ses agissements à l’ordre des bâtonniers ; ils sont très pointus sur l’objectivité des avocats.

Ensuite vous parliez des constats de police après l’accident ; il est étonnant que aucun des jugements n’ai retenu au moins un partage de responsabilité alors que les gendarmes ont des éléments prouvant qu’il était en délit (était-ce consigné sur leur rapport ?).

A priori ce n’est pas un avocat commis d’office que vous aviez, mais l’avocat de l’assurance.
On vous désigne un avocat de la compagnie, qui d’après votre post n’intervient à aucun moment ; puis l’assurance vous résilie suite au simple rapport d’un inspecteur ; on ne résilie pas de la sorte, mais à échéance ; sauf si il y a délit grave (style, vous étiez en alcoolémie, ou autre délit grave).

Sinon, c’est la 1ère fois que j’entends qu’une compagnie d’assurance distribue des autocollants de bon conducteurs, d’autant plus que plus de 80% des assurés n’ont pas de malus.

Ensuite les assurances ont des couvertures de garantie en cas de défaillance (en général des banques), sans compter le phénomène de ré-assurance (les compagnies d’assurances diluent les risques en les réassurant ailleurs, etc.).
La cour de cassation, vous l’avez fait et gagner, mais lui il l’a refusé ; comment avez vous fait puisque l’avocat est obligatoire à ce stade ? et pourquoi vous payer si la cour de cassation vous a donné raison ?

Comment se fait-il que ce sont les gendarmes qui vous disent que l’affaire n’est pas terminée alors que la cour de cassation s’est prononcée ?

Enfin, et je n’ai pas tout repris, mais une chose m’interpelle grandement : Qu’est-ce que vous payer depuis 29 ans pour un simple sinistre (vous ne parlez aucunement de dommage corporels, de toutes façons pris en charge par l’assurance ; mais qui peut se retourner contre vous si déchéance d’assurance pour faute lourde (délit d’alcoolémie, drogue, etc.).

Bref, votre post est très confus, voire incompréhensible ; il est vrai qu’il est difficile de résumer en ½ page 27 ans de procédures.

Vous aidez ? Essayez de formaliser exactement ce que vous voulez comme aide : Refaire une procédure ? Arrêter de payer ? Demander des délais de paiement ? Faire une procédure à votre avocat que vous décrivez comme indigne ? Faire intervenir les gendarmes sur la base de leur déclaration ?, etc.

Et surtout essayez si possible de présenter les faits de manière chronologiques avec des dates mêmes approximatives.

Bon courage.

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Lun 01 Oct, 2012 à 17:43:57
par a.r
Madame Monsieur
Je vous remercie pour vos témoignages car étant seul ces années je trouve enfin un écho encore mille merci
Concernant mon affaire je n'ai pas tous les documents car comme j'ai précisé j'étais au Chômage et j'ai dû me déplacer pour trouver quelques petits boulots mes dossiers étaient à la maison et par inadvertance de la mère une grande partie a été malheureusement jetée c'est bien regrettable. J'ai quand même réussi à en reconstituer une toute petite partie et c'est là qu'en 2008 je suis retournée voir mon avocat qui avait encore entre-temps changé de cabinet. Nous en avons discuté et m'a clairement fait comprendre que cette affaire n'était pas finie. Il m'a redemandé de repasser pour faire le point et là les choses avaient encore changées c'est une course perpétuelle contre lui. Quant à saisir le Bâtonnier il ne faut pas oublier que j'habite Marseille et que les affaires sont vraiment compliquées. je suis même allé voir des confrères pour leur expliquer le cas mais c'est n'est plus du Corporatisme mais de la Confrérie m'indiquant même s'il avait triché sur quelques dossiers qu'il avait pignon sur rue. Je l'ai appelé pour avoir mon dossier complet il s'y est complètement refusé. Et même des Confrères et Consœurs lui ont donnés raison et bien vous voyez dans quelle mélasse je suis pour prouver mon Innocence
Il est resté buté sur un raisonnement plutôt Une protection car le Père de la Victime avait bien Payé.
Quant au FGAO il ne veut rien savoir pour eux il faut que je paie. Maître ****** a tout fait pour cadenasser le dossier pour me faire payer pour quelles raisons je l'ignore mais il veut que je paie
pourtant par la suite lorsque je lui ai démontré qu'il avait tort par des documents bien précis il m'a répondu qu'il s'en foutait et que j'allais payer. Mais c'est même là qu'il m'a demandé ma situation de famille et que je lui ait répondu que j'étais marié avec un fils et que j'avais acheté en copropriété mon appartement la réponse fût : "c'est très bien comme ça lorsque vous aurez fini de la payer je donnerais des instructions au FGAO pour que l'on vous saisisse votre appartement et vous réglerez ainsi votre dette au FGAO" je n'en croyais pas mes oreilles et il me raccompagnât à la sortie de son Bureau. C'est véridique comme lorsqu'il me disait de prendre un calibre et de me tirer dans le caisson et bien d'autres choses horribles et je puis vous affirmer qu'il est apprécié de ses Confrères et Consœurs.Alors que puis-je faire contre lui il a nié et continue de nier mais lui est avocat et moi simple citoyen et en plus c'est MARSEILLE ...

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Mar 02 Oct, 2012 à 13:36:29
par pro de l'assu
bonjour,

comme les autres intervenants, j'ai du mal à bien appréhender votre situation :

pourquoi votre dossier a t il finit au tribunal ? pourquoi n'a t il pas été géré directement entre cie d'assurance ?
si vous étiez assuré au moment des faits, comment se fait il que le FGA soit intervenu, ça le les concerne pas ?

merci de nous donner de plus amples renseignements, ce que vous avez écrit jusque là soulève plus de questions que de réponses...

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Mar 02 Oct, 2012 à 17:47:49
par a.r
Madame Monsieur
encore mille merci pour vos témoignages qui me vont droit au coeur car depuis toutes ces années je me sentais seul et isolé merci
Pour répondre à vos questions :
Bien sûr cette affaire est passée Tribunal au TGI de Marseille dont je n'ai pas le jugement car je le réclame encore à "mon avocat" qui ne veut rien me donner.
En outre mon adversaire a été indemnisé bien avant par la Sécurité sociale c'est l'avocat mandaté par la Cie Le continent qui me l'a révélé ensuite la Compagnie d'Assurance a eu beaucoup de problèmes de Finances a déposé bilan et ensuite s'est fait racheté par la Cie GENERALI qui dépend du Consortium EL TORO. Cette Cie d'assurance Le Continent était réputée pour mensonges mauvaise foi etc...
mais avec la Résiliation de mon contrat d'assurance elle a même enlevée le mandat de mon précédent avocat qui lui travaillait bien je l'ai revu un peu plus tard et il m'a révélé que dans cette affaire rien n'était normal il n'a pas voulu m'en dire plus que dans sa profession d'avocat il en avait vu mais pas comme mon affaire
Ensuite j'ai été obligé de chercher un autre avocat pour défendre mes droits en vue d'obtenir réparations et comme je ne pouvais pas le régler à part l'aide judiciaire il s'est retourné contre moi et a travaillé pour mon adversaire qui lui je cite "payait bien" Je souligne au passage que le cyclomotoriste avaient déjà des antécédents de justice et qu'il était connu de certains services mais en payant bien mon avocat pourri et véreux c'est comme s'il avait nettoyé son petit passé et c'est donc moi qu'il a réussi à tout mettre sur le dos. Bien sûr à plusieurs reprises j'ai demandé mon dossier mais il s'y est opposé et s'y oppose encore car ce dossier révèle toutes les imperfections de ses plaidoiries et la manipulation des jugements Je me demande si mon avocat ne m'en voulait pas personnellement ou pour quelles raisons il a agit de la sorte
Lorsque j'ai reçu le jugement de la Cour de Cassation qui rejetait le pourvoi de mon adversaire pour me donner raison il était vert de rage et insistait que cela ne voulait rien dire et pourtant en allant dans une autre cour d'appel il cassait et annulait le jugement de la cour d'appel d’Aix-en-Provence me dégageant ainsi de toute responsabilité et de tout paiement et bien non il a laissé le dossier stagner pour me faire payer et voilà où j'en suis aujourd'hui malheureusement et de continuer à me battre ...

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Jeu 04 Oct, 2012 à 17:19:04
par a.r
Mesdames et Messieurs
suite à plusieurs mails à mon avocat lui expliquant que je me suis fait avoir et que sa gestion du dossier est vraiment constestable car je n'aurai jamais dû me retrouver dans cette situation en n'employant des termes assez vifs enfin ce que j'avais sur le coeur je puis vous dire que "ce cher avocat n'a pas du tout apprécié" et m'a même dit que je tenais des propos assez particulier" je puis vous affirmer que je n'ai jamais tenu de tels propos malgré la colère en moi mais j'ai quand même pu le faire sortir de sa bulle et il n'a pas apprécié.
Bref cette affaire lui aussi se rend compte qu'il a géré ce dossier dans un sens unique le sien qu'il voulait sa tranquilité et que moi je paie sans mot dire je pense que comme il est avocat il se sent au dessus des lois et les manie à sa manière il a répondu qu'il avait géré cette affaire en professionnel et qu'il n'a rien sur sa conscience ce qui est totalement faux
Aussi entre autre il s'est permis de déformer encore cette vérité que j'attends pour ne plus payer cette charge cette dette au FGAO qui ne me concerne pas je vous tiendrai informé de la suite des événements
merci à toutes et tous

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Jeu 04 Oct, 2012 à 17:29:19
par brother95
Bonjour,

J'ai l'impression que ton problème est focalisé sur un différend avec cet avocat.
Tu devrais plus efficacement t'adresser au Conseil de l'ordre des avocats.
Il le convoqueront obligatoirement pour avoir ses explications et organiseront une confrontation.
Cela aura au moins le mérite que se sachant surveillé par sa hiérarchie, il te laissera tranquille.

Si tu veux nous tenir au courant et nous donner les moyens de t'aider, focalises toi sur cette dette que tu payes depuis 25 ans; dis-nous ce qu'il en est exactement : motif, montant, qui t'a donné un échéancier sur 25 ans, etc.

Cordialement.

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Jeu 04 Oct, 2012 à 19:43:22
par a.r
Mesdames et Messieurs
En effet mon problème réside chez mon avocat qui m'a répondu tout à l'heure me disant que si je continuais il porterai plainte auprès du Procureur de la République et je l'ai encouragé car je pense c'est une possibilité pour continuer mon dossier je le dis et répète c'est lui qui a crée ce différend moi je voulais simplement qu'il me défende mais à présent je vais écrire un courrier Recommandé avec A.R au Bâtonnier au Conseil de l'Ordre pour des explications ensuite je pense qu'il y aura une issue favorable à moins que ....
En tous les cas mille merci pour vos avis éclairés et conseils et surtout je ne me sens plus seul face à ce combat. Ce problème n'aurait jamais dû prendre une telle ampleur mais en jouant sur les règles de droits et en favorisant l'argent au détriment de la Défense j'en arrive à cette extrémité que je ne voulais pas et que je subis
Entre cette Compagnie d'assurance Le Continent racheté par Générali les fausses plaidoiries etc... j'en arrive là
je vous tiendrais bien sûr informé de la suite et j'espère et souhaite que cette affaire soit définitivement résolu chaque jour je me connecte sur le forum pour regarder les messages et cela me fait grand bien de vous lire encore merci et aussi je regarde d'autres affaires d'assurance et je m'aperçois que de nombreuses affaires tiennent encore à ces Cies d'assurance quand tout va bien pas de sinistres tout va et malheureusement un sinistre et ces Cies d'assurance cherchent le moindre défaut la moindre faille pour ne pas payer et pourtant chacune et chacun paie pour être assuré car c'est obligatoire et elles en profitent au maximum alors qu'elles devraient plutôt aider leurs(es) assurés(es) à faire face aux problèmes
je vous tiendrai informé encore merci

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Ven 05 Oct, 2012 à 07:45:41
par jcv43
Je ne comprend toujours pas comment un simple accident de la circulation dans lequel vous n’êtes pas même pas en tort s'est transformé en affaire juridique dans laquelle on vous réclame de l'argent.
Si vous devez aller devant un tribunal, je vous conseille vivement de prendre un avocat, en espérant qu'il comprendra un peu mieux que nous cette mystérieuse affaire .

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Ven 05 Oct, 2012 à 17:17:15
par a.r
Mesdames et Messieurs
Bien sûr cette affaire aurait se cantonner au TGI de Marseille pour les responsabilités et ensuite les indemnisations et stop des accidents malheureusement il y en a tous les jours et ces accidents ne prennent pas le chemin du mien. Mais mon avocat a voulu joué à je ne sais quoi il voulait faire éterniser cette affaire pour se prouver que j'avais tort il fallait bien justifier du côté de mon adversaire c'est pour cela que je dis qu'il a joué avec les règles du droit il voulait m'endormir avec des pseudo procédures et surtout me faire payer et ça il a bien réussi
Malgré mes maintes demandes réclamations il est toujours resté sourd et par contre il vérifie bien que je paie ça c'est très important pour lui à croire qu'il doit en avoir une partie car suivre un dossier de si près il doit avoir un intérêt particulier
en tous les cas hier il m'a répondu que j'avais noté des propos assez vifs je lui ai réponduque j'attendais que ça d'aller devant le Procureur de la République pour qu'il s'explique une fois pour toute sue ce dossier et moi savoir ce qui s'est passé pour que cela en arrive là ce qui n'est vraiment pas normal je le concède volontiers
Vous savez même moi je trouve ahurissant et débile que ce dossier ait pris tout ce chemin de procédures mais lorsque je l'ai revu en 2008 il m'avait affirmé je cite" je sais cette affaire n'est pas terminée il faut vraiment la finir" quelques jours plus tard je retourne le voir avec des documents là il m'affirme je cite " je ne suis pas très optmiste mais on va voir..." et à peu près 15 jours plus tard retournement de situation il me renvoie ma correspondance disant qu'il lui était impossible de traiter cette affaire je n'y comprenais plus rien ou il devait protéger qui quoi je n'en sais rien mais un revirement de situation et cela a été comme ça durant la procédure que des revirements
maintenant que j'ai répondu à son mail j'attends de voir s'il va prendre unefois pour toute ses responsabilités tout en sachant que je vais adresser un courrier recommandé avec a.r au Bâtonnier pour finir une fois pourtoute et surtout que j'arrète de payer pour rien
je vous tiendrai bien sûr informé car votre soutien m'est très précieux et vous dit encore mille merci pour tous vos messages
à très bientôt

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Sam 06 Oct, 2012 à 09:07:40
par pro de l'assu
bonjour,

a.r a écrit:Bien sûr cette affaire aurait se cantonner au TGI de Marseille pour les responsabilités


pouvez vous nous dire pourqoi ? vous ne nous avez toujours pas expliqué pourquoi un simple a accident de circulation s'est retrouvé géré au tribunal...il sera difficile de vous conseiller sans comprendre cela....pourquoi votre dossier n'a t il pas été géré entre cie d'assurance ? pourquoi a t il attérrit au tribunal ? (et quelque soit le tribunal, proximité, grande instance etc etc...) un dossier sinistre n'arrive pas devant le tribunal sans raison....ce n'est pas une gestion habituelle...

cordialement

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Sam 06 Oct, 2012 à 09:23:04
par Tagazou83
a.r a écrit: surtout que j'arrète de payer pour rien


Mais vous payer quoi, à qui, pourquoi et combien ?

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Lun 15 Oct, 2012 à 17:41:52
par a.r
Mesdames Messieurs
suite aux différents mails envoyés à cet avocat j'ai suivi les conseils de quelques uns et j'ai constitué un dossier de correspondance et de mails au Bâtonnier des avocats de Marseille bien sûr je l'ai envoyé en Recommandé avec A.R maintenant j'attends les réactions surtout celle de cet avocat voir comment il va bien pouvoir se défendre devant les pairs de sa profession et surtout comment justifier les (censuré)eries à ce dossier. Parallement j'ai déposé deux plaintes au Procureur de la république de marseille dont une en référé concernant aussi cette affaire comme s'il nie d'un côté il ne pourra nier de l'autre j'espère et souhaite que la profession judiciaire fera correctement son travail et surtout me dégagera de toute cette affaire et que l'on me donne raison. Que cela arrète le cauchemar que je vis depuis des années et enfin que l'on arrète de tirer par saisie sur salaire depuis tant d'années
pour l'instant j'en suis là et dès que j'aurai des réponses j'espère significative je puis vous assurer que vous serez prévenu et surtout le soutien que vous m'apportez à chaque message avec vos conseils et avis très éclairés c'est grâce à ceux-ci que j'ai entamé ces démarches que je croyais impossible il y a encore quelques temps mais il fallait que je le fasse car cet avocat a pourri une période de ma vie pour une poignée de francs et d'euros
maintenant il ne me reste plus qu'à espérer qu'enfin toutes les responsabilités jusqu'à là cachées par cet avocat qui a su jouer avec le droit et m'enfoncer dans les procédures remontent à la surface et que le condamné soit ce motocycliste et l'innocent moi mais avec ces années je crains que les responsabilités se diluent
Voilà où j'en suis actuellement en attendant les réponses

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Mar 16 Oct, 2012 à 07:57:58
par jcv43
a.r a écrit:Lorsque j'ai reçu le jugement de la Cour de Cassation qui rejetait le pourvoi de mon adversaire pour me donner raison il était vert de rage et insistait que cela ne voulait rien dire et pourtant en allant dans une autre cour d'appel il cassait et annulait le jugement de la cour d'appel d’Aix-en-Provence me dégageant ainsi de toute responsabilité et de tout paiement et bien non il a laissé le dossier stagner pour me faire payer et voilà où j'en suis aujourd'hui malheureusement et de continuer à me battre ...


Ou a t-on vu un avocat tenter de contester 'une décision de la cour de cassation favorable a son client?

De plus, je constate que vous n'avez répondu a aucune question posée par des personnes qui voulaient vous aider. Elles sont pourtant claires

Alors, soit vous êtes un troll qui cherche a s'amuser avec nous, soit vous avez un autre probleme de comprehension en plus de celui de votre histoire abracadabrantesque .
Tant que vous ne nous aurez pas expliqué tres exactement votre affaire ( si toutefois elle est véridique), personne ne pourra rien faire pour vous.

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Mar 16 Oct, 2012 à 16:22:07
par a.r
Madame Monsieur
Je réponds à jcv43 que je ne m'amuse pas du tout effectivement cette affaire est assez compliquée car on me l'a compliquée pour que je n'y comprenne rien et depuis des années on me pompe sur saisie sur salaire et je te prie de croire que cela ne m'amuse pas du tout ce sont pour ces raisons que je contacte ce forum pour y voir plus clair et savoir comment je peux m'y prendre pour régler cette histoire une fois pour toute. Tu croies que cela me fait vraiment plaisir de voir sur ma fiche de paie la retenue et en plus sur mes primes. Je vais préciser une chose je me suis battu contre cet avocat mais en allant en consulter d'autres tous et toutes se cachaient derrière une forme de corporatisme et même de confrérie car pour chacun et chacune d'entre eux les dossiers ne sont pas aussi bien gérés et ce forum en est le témoin direct à la télé aussi ils parlent de ces (censuré)s aux assurances mais maintenant va prouver qu'un avocat t'a blousé même avec les preuves tu verras comme il te tournera les choses
dans cette affaire mis à part les dépositions prises par les forces de l'ordre tout le reste est maquillé magouillé mais il faut le prouver tu te vois aller devant un procureur de la République et dire "tiens cet avocat m'a blousé il faut le condamner" tu croies que les choses se font comme cela je te précise que j'habite Marseille et l'actualité n'est pas très ragoutante alors comment on fait jvc43 on retourne devant un Tribunal et malgré les preuves ce pourri s'en tirera encore et s-v-p avec les honneurs et toi comme on dit ici "une main devant et une derrière" ce sont pour ces raisons que je m'applique à faire étape par étape comme ça lorsqu'on me demandera là il va falloir que je sois prêt pour le démonter judiciairement parlant et après qu'on m'innocente
jvc43 je n'ai pas pour habitude de me moquer des autres il y a déjà trop de graves problèmes en ce bas monde pour le permettre alors gardons notre sang froid pour pouvoir agir tu croies que je ne suis pas en colère contre tout ça mais comment me défendre alors que lui l'avocat a cadenassé ce dossier pour justement en cas de recours ça lui permet aussi de toucher sur mon compte et oui quand on me prélève beaucoup de personnes mangent et perçoivent il ne veut surtout pas perdre cette rentrée d'argent donc il fait tout pour égarer disperser etc..
et cela fait des années que je lutte et qu'aucun avocat ne veut prendre ou reprendre ce dossier mais en laissant plusieurs annonces à l'ordre des avocats
alors toi qui est si malin comment ferait-tu
j'attends ta réponse avec impatience
en tous les cas tous vos témoignages d'encouragements d'avis de conseils me sont très précieux mais je ne tiens pas à passer pour un "troll" dont je ne connais même pas la signification c'est trop sérieux pour en avoir de l'humour

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Mar 16 Oct, 2012 à 16:41:08
par loudarnaga
Bonjour a.r.

Tant que vous ne nous aurez pas expliqué tres exactement votre affaire ( si toutefois elle est véridique), personne ne pourra rien faire pour vous.

Voici exactement les termes utilisés par jcv43 et qui reflètent la situation à ce jour. Il est donc inutile de répondre par des proses hors sujet.

Je comprends votre désarroi, si votre sujet est effectivement véridique, mais personne ne pourra vous aider avec ces éléments.

Donc, pour être définitivement clair : vous donnez les éléments indispensables (et uniquement ceux ci) réclamés, sans entrer dans des considérations personnelles ou nous déclarons forfait et verrouillerons ce sujet.

Cordialement
Loudarnaga

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Mer 17 Oct, 2012 à 17:08:54
par a.r
Mesdames Messieurs
donc voici mon affaire que je vais essayer de ne pas oublier des détails :
un soir d'août 1983 je rentrais chez moi et en rentrant sur mon parking un cyclomotoriste est venu me percuté de plein fouet en face de mon véhicule je fus d'autant plus surpris qu'il roulait les feux éteints et roulait à vive allure. Il s'en est suivi que la Police et la gendarmerie sont venus pour les premières constatations et enclencher une enquête pour déterminer les responsabilités
Le lendemain je fus convoqué par la Gendarmerie Nationale pour y faire ma déposition. Et là je pense que les problèmes commençaient car les gendarmes ne cessaient de me mettre en garde contre le papa du jeune homme mineur à l'époque de l'accident. déjà le soir de l'accident il avait pris tout son temps pour venir et avait bien pris soin de fermer sa voiture avant de constater l'accident Le lendemain on se croisait mais ne me regarda à peine et s'en allait Je faisais ma déposition et ensuite le gendarme prit des photos pour l'instruction et là il me déclara : " c'est bon bon pour lui refus de priorité refus du code de la route etc... vous allez passer au TGI pour déterminer les responsabilités cela n'ira pas plus loin"
Ensuite la Cie Le Continent avait dépêché un inspecteur pour mener aussi une enquête tout le monde avait bien coopérer sauf que cet inspecteur faisait un peu trop de zèle et qu'il a fait un rapport accablant sur l'accident. La Cie Le continent dans le cadre de ma Protection Juridique m'avait mandaté un Avocat je l'ai vu une ou deux fois mais quant il a appris qu'on lui retirait son mandat il a voulu faire scandale et demander des explications rien ne lui a été dit ou confirmer. Il m'a téléphoné me disant que cela sentait mauvais et qu'il avait insisté pour continuer dans ce dossier. En septembre 1983 je recevais un courrier recommandé avec a.r du Continent me disant qui résiliait mon contrat car le sinistre était important et qu'ils me mettait l'article 113-3 et 113-8 du code des assurance ce qui ne tenait en aucun
mais elle me résiliait le contrat je devais aller chercher un autre avocat et je suis tombé sur ce pourri Au départ cela pouvait aller mais dès la réception du Jugement du TGI cela a commencé à tourner
bien sûr j'ai eu un entretien officieux avec mon ancien avocat qui me précisait que mon adversaire me réservait des coups très louches et qu'au grand dam des procédures il avait déjà reçu une provision de la CPAM d'ailleurs lui même cet avocat qui est à la retraite aujourd'hui me disait comment cela se fait aucune négociation entre Cies d'Assurance le TGI est au milieu pour régler cette affaire franchement je n'y comprends plus rien et il m'a demandé si j'avais des contacts des entretiens de négociations rien lui dis-je il restait très perplexe
Le nouvel avocat traitait donc cette affaire en me donnant l'assurance que cela aller se régler "questions de formalités " mais cela a été plus loin JE PRÉCISE QUE JE N'AI REÇU AUCUNE EXPLICATION ET QUE LE TORRENT JUDICIAIRE CONTINUAIT SANS QUE JE NE DISE QUOI QUE CE SOIT ensuite le Jugement de la Cour d'Appel et là ça été le bouquet mon avocat me disait sans cesse "couchez-vous vous n'êtes pas de taille lui il travaille il paie bien même très bien vous vous êtes au chômage et vous me réglez qu'avec l'aide judiciaire totale arrêtez-vous acceptez ce jugement car je peux aller plus loin que vous ayez tort ou raison peu importe acceptez ce jugement" je lui répondit que non que je voulais avoir raison que c'était mon droit et là il me prononçait " je vous jure que je vais vous coller le FGAO au(censuré)et que vous ne pourrez plus rien faire mais dites-moi vous êtes au chômage vous savez quoi faites comme le client dont vous savez une bonne fois pour toute vous vous mettez une balle ou plusieurs balles dans le caisson et on en parle plus" ET OUI VOUS AVEZ BIEN LU IL M'ENCOURAGEAIT A ME SUICIDER bien sûr il reniera mais il me l'a dit à plusieurs reprises c"était sa manière de m'humilier je lui demandais alors d'aller voir un autre avocat même commis d'office il me le refusait je vais m'en occuper jusqu'au bout et comme vous avez refusé je vais vous coller le FGAO au(censuré)vous n'êtes pas de taille je vous l'ai dit lui il travaille que vous vous êtes au chômage avec vos maigres allocations voilà une partie de l'affaire et encore aujourd'hui il me refuse le dossier mais avec le temps j'ai compris pourquoi il en tire un profit convenable se faisant payer de tous les côtés il s'assure de revenus complémentaires comme j'ai précisé j'habite Marseille il est de monnaie courante ici de voir et d'entendre toutes ces choses on s'y habitue ou alors fataliste résigné on se dit "c'est comme ça" à Marseille celui ou celle qui a du pognon peut faire beaucoup celui ou celle qui n'en a pas et qui a raison du moment que tu n'en as pas et que l'autre oui tu as d'office tort
voilà je ne voulais pas révéler certains de ces aspects qui me restent encore dans le ventre mais il est protégé et marche à fond dans la (censuré) car il avait des ambitions d'être élu au Conseil Municipal de Marseille et oui Mr l'avocat faisait des pieds et des mains pour se faire élire comme la bonne majorité des avocats au barreau qui tentent leurs chances en Politique
Voilà l'affaire est encore longue d'explications car il y a encore d'autres péripéties mais la place me manquent pour les développer vous vouliez savoir maintenant vous savez

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Mer 17 Oct, 2012 à 19:26:14
par brother95
Bonjour,

Nul besoin du détail des autres péripéties.

La seule information importante que vous avez donnée est qui nous permet de commencer à cerner le sujet, est que vous avez été résilié septembre 1983 par votre assurance pour fausse déclaration (article 113-8, si je ne me trompe pas).

Maintenant, je vais vous poser un ensemble de questions numérotées et je vous remercie d’y répondre une par une en 2 phrases maximum ; faute de quoi, à titre personnel, je ne suivrais plus ce post.

L’assurance
1) Quelle a été la date de votre dernier sinistre avant ce sinistre de mars 1983 ? (20% de bonus vu votre âge supposé, ne correspond pas à une très longue période sans accident responsable, vous seriez sinon à 50%) :
2) Combien de mois entre le sinistre et la lettre recommandé A/R de l’assurance ? Si je compte bien 6 mois (mars 193 à septembre 1983) ; est-ce exact ?
3) L’assurance vous a-t-elle amené au tribunal suite à cette résiliation ?
4) Vous êtes vous fait réassuré ensuite dans une autre compagnie ? Si oui, laquelle et combien de temps après ?


Ce que vous payez suite à votre sinistre de 1983
5) Qu’est-ce que vous payer exactement ?
6) A qui payez-vous exactement ?
7) Depuis combien de temps exactement ?
8 Quel instance ou organisme vous a donné l’ordre de payer ?
9) Qui vous a fait l’échéancier de paiement ?
10) Sur combien d’années a été fait l’échéancier de paiement ?
11) Jusqu'à quand devez vous payer ?
12) Si déchéance assurance, votre assurance s'est-elle retournée contre vous (au tribunal) pour vous faire payer ce qu’elle a payé à la partie adverse ?

L’accident
13) Possédez-vous le rapport des services de l’ordre sur cet accident ?
14) La partie adverse a-t-elle subit des dégâts corporels ? Si oui, de quelles importances ?

Le Tribunal
15) Qui vous a fait citer au Tribunal (ou est-ce vous qui avez fait citer ?) ?
16) Pour quel motif ?
17) Quel avocat vous a assisté (pas de noms, juste avocat de la compagnie, ou aide judicaire, ou choisi par moi, etc.) ?
18) Quel est l’année du jugement initial ?
19) Quel a été exactement ce premier jugement ?
20) A priori vous avez fait appel ; Quel avocat vous a assisté ?
21) Quel a été le exactement le jugement de la cour d’appel ?
22) A priori vous avez été en cassation ; Quel avocat vous a assisté ?
23) Quel a été le exactement le jugement de la cour de cassation (gain de cause ne suffit pas à nous éclairer) ?

Votre différend avec l’avocat
24) Vous avez a priori été en ligne avec plusieurs avocats : Quel est celui avec qui le différent perdure (ne citez pas de nom) ?
25) Avez-vous écrit au Conseil de l'ordre des avocats en A/R ?
26) Si oui à quelle date ?

Divers
27) Quel est la position de vos proches quant à ces procédures (votre enfant et votre épouse) ?
28) Vous aident-ils dans vos démarches ?


Merci de collaborer en répondant exactement aux questions posées, [b]en quelques mots ou en une phrase. Et surtout, répondez à toutes les questions avec leur numéro, et ne citer pas de noms de personnes physiques, et ne parler plus de votre avocat, hors ce que l'on vous demande.[/b]
Toute autre manière de répondre, notamment en citant d’autres éléments ou un ensemble de détails non demandé sera considéré comme une absence de volonté de vous faire réellement aider ;

Il faut faire l’effort de décomposer, synthétiser, dater, élaguer des détails non demandés et rester factuel…. .
J’ai fait l’effort d’essayer de décomposer ; montrez-moi que cet effort n’a pas été inutile.

Quand vous reviendrez avec l’ensemble de ces réponses quite à répondre « je ne sais pas », nous décanterons ensuite les pistes pouvant être exploitées pour votre problématique.

Bon courage.

Re: dossier assurance le continent

MessagePosté: Jeu 18 Oct, 2012 à 11:37:17
par a.r
merci Brother 95 je vais répondre
1) l'assurance j'avais 20% de bonus et aucun sinistre auparavant
2) l'accident en août 1983 le courrier de résiliation fin septembre 1983 environ 2 mois je suis resté même étonné de ce délai
3) là je ne sais pas puisqu'après j'ai appelé le siège social et m'ont répondu que je n'existais plus sur leur fichier car le sinistre avait un coût
4) comme je ne comprenais pas j'ai essayé avec eux cela a été refusé puis par connaissance je me suis rassuré en janvier 2004 car il laissait planer un doute sur la résiliation
ensuite suite à cet accident j'ai perdu un emploi et suis resté prés de 3 ou 4 ans sans assurance auto et sans avoir bien sûr de véhicule
l'Accident
13) hélas non car entre temps de 1989 à 1992 je suis parti pour aller travailler ailleurs et tous mes documents ont été égarés ou jetés je ne possède donc pas les rapports mais les Officiers de gendarmerie et de Police ont été formels à ce sujet j'avais raison à 100% mais malheureusement je n'ai pu avoir aucun double ou photocopie de ces rapports
14) oui la partie adverse a été sérieusement blessée quelques mois d'hôpitaux et de la rééducation et je me suis laissé entendre dire sérieusement qu'il avait un certains taux d'alcoolémie moi aps car on m'a fait le test le soir de l'accident
Le Tribunal
15) je ne dispose pas du jugement du TGI de Marseille bien que j'ai fait 2 demandes par courrier et 3 demandes par internet sur le site du ministère de la Justice sur "copie d'une décision de justice" à ce jour je n'ai rien reçu donc je me base sur le jugement de la cour d'appel d'aix-en-provence du 5 mai 1988 dans laquelle je suis partie contre mon adversaire et contre La Cie le Continent et contre Le FGAO
c'est mon adversaire qui m'a fait cité pour établir l'indemnisation et au vu de ce jugement les déclarations et dépositions ont été interprétées à l'inverse c'est-à-dire qu'au que ce soit lui qui me rentre dedans d'après ce jugement il circulait sur la route tranquillement quand je lui aurait coupé la route et rentré dedans ce qui est totalement faux le jugement est complètement erroné ainsi que sur l'adresse
17) c'est un avoué qui m'a représenté représentant lui mon avocat avec encore là aussi l'aide judiciaire totale
18) l'année du jugement initial a été le 24 octobre 1985 par la 8e chambre du TGI de marseille
20) oui j'ai fait appel et c'est un avoué travaillant pour mon avocat qui me représentait
21) le jugement est que j'ai été condamné au dépens et en conséquence à lui payer l'ensemble des préjudices et qu'il a été déclaré nul et non effet le contrat d'assurance auprès du Continent
22) oui en regardant le jugement de cette C.A d'aix j'ai voulu faire pourvoi mais mon avocat s'y est opposé mais le pourvoi a été fait par mon adversaire satisfaisant ainsi mon avocat
23) le pourvoi de mon adversaire a été rejeté par les motifs je cite "D'où il suit que le moyen n'est pas fondé ; PAR CES MOTIFS REJETTE LE POURVOI condamne "mon adversaire envers les défendeurs le comptable direct du Trésor pour M.Rossini, aux dépens et aux frais d’exécution du présent arrêt Ainsi fait et jugé par la Cour de Cassation 2e chambre civile le 13 Février 1991" et là mon avocat était vert de rage car la vérité lui éclatait au nez il a refusé de poursuivre
24) le différend qui perdure c'est celui qui a mené cette affaire en 2008 je l'ai revu 2 fois sans R-V il m'a bien affirmé que cette affaire n'était pas terminée et qu'il allait s'y atteler qqes plus tard je le revois et là changement de ton il ne veut plus rien faire si me vendre mon appartement que j'achète à crédit je cite " c'est bien comme ça quand vous aurez terminé de payer votre appartementje donnerais les instructions précises au FGAO pour que l'on vous saissise votre appart cela remboursera votre dette"
25) oui j'ai écrit au Conseil de l'ordre par courrier recommandé avec A.R le 8 Octobre 2012 expliquant cette affaire
27) la position de mon épouse est que cet avocat m'a (censuré)é car j'étais jeune à l'époque des faits mais mon avocat a compris que j'avais raison et il bloque le dossier
28) oui elle m'aide en me soutenant dans mes démarches car c'est à moi de chercher et trouver les solutions d'ou mon appel désespéré
Aussi Brother95 je teins à te remercier vivement pour le temps passé pour ce questionnaire et je me suis attaché à y répondre avec vérité avec les documents que je dispose que j'ai dû aller chercher maintenant j'espère et souhaite que l'on me croira
j'ajoute aussi que cette affaire a pris une ampleur que je n'ai jamais maîtrisée dans ce tourbillon judiciaire et l'on m'empêche encore aujourd'hui pour établir la vérité
Aussi sur cette affaire j'ai déposé 2 plaintes auprès du procureur de la République avec le cachet du parquet l'une normale du 2 Septembre 2011 et une autre plainte en Référé du 18 juin 2012
pour l'instant aucune réponse
j'espère et souhaite qu'avec tout ça je me sortirai de ce guêpier et qu'on arrêtera de m'em(censuré)r
Merci et encore Merci Brother95