Page 1 sur 1

Probleme avec mercedes finacement, aidez moi!

MessagePosté: Jeu 15 Juin, 2006 à 17:50:14
par nadia_s
bonjour a tous et merci aux createurs de ce genre de sites pour aider les personnes abuses!!!

voilà mon probleme,

j'ai souscris a un pret auto (plus exctement une location avec option d'achat) il y a un an, tout se passait tres bien jusqu'au jour ou j'ai ete dans l'obligation de fermer mon compte bancaire. j'ai envoyer mon nouveau rib a mercedes financement et tout etait parfait

Or deux mois apres je me suis apercu que les prelevements ne passaient pas sur mon nouveau compte, je les ai contacter et ils m'ont dit que mon contrat etait resilie car je n'avais pas payer, ce que j'ai fort compris

Je me deplace jusqu'a eux et je leur ai donne le cheque des deux mensualites! (c'etait debut fevrier 06)

Entre temps mercedes m'a mis au FICP. Je leur ai demander de m'enlever mais a ce jour je suis encore inscrit malgre les promesse de mon interlocuteur;

mes questions sont les suivantes:

Ont ils le droit de me garder ficher alors que je n'ai aucune dette envers eux?

Aussi depuis ce temps je leur paye par cheque les mensualites, et ils m'ont dit qu'a ce jour je devais etre obligatoirement preleve or les dates de prelevemet ne m'arrange pas du tout (le 25 de chaque mois), moi je leur envoi un cheque tous les 10 du mois. n'ai je pas le droit ne payer comme bon me semble??

merci de repondre a mes questions qui me prennent la tete

cordialement

sebastien

MessagePosté: Jeu 15 Juin, 2006 à 18:45:44
par serval
Mercedes Financements et BMW Financements ont une excellente réputation de serieux.

Vous leur avez envoyé un RIB, vous ont-ils expédié une autorisation de prélèvement en retour ? Car (en principe car la verification n'est pas systèmatique) sans ce document ils ne peuvent réaliser le prélèvement.

Vous pouvez bien entendu payer par n'importe quel moyen à votre convenance. Contractuellement, vous devez être tenu de regler par prélèvement, mais je suppose que vous devez pouvoir demander une modification de la date (le 10 à la place du 25).

Un accord amiable doit etre facile à mettre en place, surtout communiquez avec eux, car si vous restez silencieux vous risquez de mauvaises surprises.
Pour les deux mensualités impayées, voyez pour les re-échelonner.

MessagePosté: Jeu 15 Juin, 2006 à 18:54:47
par nadia_s
merci devotre reponse

a ce jour je ne leur pas d'argent j'ai epure ma dette depuis fevrier cependant ils m'ont laisse au fichier des prets a la conso impaye et je trouve cela inadmissible.

Deplus, ils m'imposent un reglement par prelevement a une date que je ne peux modifier. Je ne pense pas que cela soit normal de leur part.

Eclairez ma lanterne car je veux sortir de ceci car je ne peux accepter d'etre ficher sans rien devoir...

MessagePosté: Ven 16 Juin, 2006 à 09:30:45
par Ann Page
Bonjour,

Le maintien du fichage FICP après régularisation des échéances impayées est non seulement abusif mais également illégal (le fichier est mis à jour tous les mois). J'irais même plus loin ; sans mise en demeure préalable du créancier, le fichage est illégal ; l'article 3 du règlement 2004-01 du 6 septembre 2000 modifiant le règlement 90-05 du 11 avril 1990 relatif au fichier FICP est très clair sur ce point : constitue un incident de paiement caractérisé, dans votre cas, le défaut de paiement atteignant l'équivalent d'une échéance, lorsque ce montant demeure impayé pendant plus de 60 jours. L'article 4 de ce même règlement précise en outre que le fichage ne peut intervenir à moins de 30 jours après mise en demeure du débiteur par le créancier d'avoir à régulariser les échéances impayées.

Je fais court, mais le fichier FICP n'est pas laissé au libre arbitraire des créanciers et des banques ; d'ailleurs, la CNIL rappelle à l'ordre des banques chaque année.

Donc, un RAR de mise en demeure d'avoir à vous radier immédiatement s'impose, avec (censuré) de dénonciation à la CNIL (ou copie à la CNIL, ça leur fera les pieds..). Bien entendu, vous leur rapeller dans ce même courrier les circonstances de ce défaut de paiement par changement de vos coordonnées bancaires.

Enfin, aucun créancier ne peut imposer un moyen de paiement.

Cdt

Sacha