Page 1 sur 1

Banque et fichage FICP

MessagePosté: Mer 28 Mar, 2007 à 07:50:39
par loletio
Bonjour, je cherche une banque qui accepte une personne ne fichée FICP ( surendettement-dossier BDF). Après plusieurs démarchages, il semble que les personnes fichées ne soient pas les bienvenues.....
Quelqu'un est-il dans mon cas ? Avez vous pu obtenir un carnet de chèques et une vraie CB ?
Merci d'avance
Laurent

MessagePosté: Mer 28 Mar, 2007 à 15:17:38
par feesteffie
je crois que si toutes les banques te refusent, la BDF doit en obliger une a t'accepter
je suis moi même en surendettement donc ficp, mon compte est domicilié a la poste et ils ne m'ont pas rejetté et j'ai gardé chéquier et CB a debit immédiat

MessagePosté: Mer 28 Mar, 2007 à 16:23:05
par Lili Papillon
Bonjour,

La Banque de France peut effectivement vous désigner un établissement bancaire qui sera tenu de vous ouvrir un compte.
Néanmoins, l'obtention d'un chéquier et d'une carte bancaire est à l'appréciation de la banque.
De plus, une banque ne peut pas délivrer de chéquier à une personne qui figure dans le fichier des personnes frappées d'une interdiction d'émettre des chèques à la Banque de France...

En bref: ouvrir un compte, oui :!: Obtenir une carte et un chéquier, cela dépend de votre situation... :roll:

MessagePosté: Mer 28 Mar, 2007 à 18:46:14
par Atomic1
Bonjour à tous!

Désolé lili mais le droit au compte oblige la banque ainsi designée a te fournir gratuitement:



- l'ouverture, la tenue et la clôture du compte ;
- un changement d'adresse par an ;
- la délivrance à la demande de relevés d'identité bancaire ;
- la domiciliation de virements bancaires ;
- l'envoi mensuel d'un relevé des opérations effectuées sur le compte ;
- la réalisation des opérations de caisse ;
- l'encaissement de chèques et de virements bancaires ;
- les dépôts et retraits d'espèces au guichet de l'organisme teneur de compte ;
- les paiements par prélèvement, titre interbancaire de paiement ou virement bancaire ;
- des moyens de consultation à distance du solde du compte ;
- une carte de paiement dont chaque utilisation est autorisée par l'établissement de crédit qui l'a émise ;
- deux formules de chèques de banque par mois ou moyens de paiement équivalents offrant les mêmes services.

Source: http://www.banque-france.fr/fr/instit/s ... page3b.htm

(Pour ma part je trouve plus intéressant financièrement d'etre interdit banquaire!! Ne voulant pas de découvert et ne souhaitant pas de credits ca ne me pose aucun probleme!!) Bon ok y a pas de chequier...mais 2 cheques de banque gratuits par mois!!

MessagePosté: Mer 28 Mar, 2007 à 20:44:02
par Lili Papillon
Désolé lili mais le droit au compte oblige la banque ainsi designée a te fournir gratuitement:


Bonjour Atomic, pas de problème, tu fais bien de me dire si je me suis trompée. J'ai revérifier et effectivement je trouve d'autres sources qui utilisent le même texte que toi...tu dois donc avoir raison!

J'essairai ultérieurement de remettre la main sur la page internet qui m'a servit de référence, peut être ai-je lu en diagonale et s'agit t-il d'un cas particulier?!

Donc pour résumer: pas de chèquier mais une carte bancaire :roll: :?: :!:

MessagePosté: Mer 28 Mar, 2007 à 22:19:11
par feesteffie
carte bancaire a debit immédiat et encore je crois que là aussi cela doit-être au bon vouloir de la banque :roll:

mais en fait je relis et là je comprend plus?
une carte de paiement dont chaque utilisation est autorisée par l'établissement de crédit qui l'a émise ;

etablissement de crédit? Quand on est inscrit au FICP et dossier BDF?

ça n'est pas obligation de fournir une carte de retrait plutôt?

MessagePosté: Ven 13 Avr, 2007 à 19:49:40
par Mallo
Il ne faut pas confondre FICP et IB ...

Je suis FICP (merci une certaine entreprise) mais pas IB ... En FICP on peut ouvrir un compte tout naturellement et avoir un chéquier et une CB ...

MessagePosté: Jeu 19 Avr, 2007 à 22:18:06
par Lyloo
Etre FICp, interdit le droit au découvert. Donc la carte possible est une carte à interrogation de tous les paiements souhaités. Pour la simple et bonne raison, que si débit il y a, la banque est responsable.