Page 1 sur 2

(censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Jeu 07 Juin, 2012 à 21:20:18
par pitou69
Bonjour,
je ne pensais pas venir un jour sur ce forum, mais ce qui m'est arrivé hier soir m'y invite...

Rentrant du restaurant avec ma compagne, nous allumons comme à l'habitude, nos lumières afin de nous préparer à aller au lit.
Après 2 minutes, plus d'éléctricité... Après les vérifications d'usages et soucieux de ne pas perdre nos denrées stockées au congélateur, je décide d'appeler ErDF pour nous dépanner. Etant donné que le problème est situé au niveau de mon boitier électrique, le dépannage n'est pas de leur ressort et m'invite donc à contacter un dépanneur électrique privé ( En effet, je vis dans un appartement situé dans une résidence à Lyon ).
Grâce à nos "Smartphones" trouver un numéro de dépanneur est chose aisée, le dépanneur arrive et fait tout ce qui sait faire le mieux : son travail.
Après moults manipulations, il ajoute un "inter differentiel" suite à une "perte de phase".
Vous comprendrez qu'à 23h30, sans connaissances en électricité, j'ai simplement laissé faire cette personne...chacun son job !
Verdict :
Déplacement offert
Main d'oeuvre : 80 Euros
Majoration soir : 100 % soit 80 euros
Differentiel 40A 30mA : 608,86 euros
Recherche de panne : 228 euros
Majoration soir : 100% soit 228 euros
Un total de 1300 euros environ...

Le technicien, très conciliateur, nous propose un paiement par CB différé ( paiement virtuel qui est censé être débité 30 jours plus tard... ), car étant agréé par notre assurance ( et beaucoup d'autres, pour ne pas dire toutes... ) il nous rassure en disant que toute l'intervention sera prise en charge par notre assurance et que nous n'aurons que 40 euros de franchise à payer....
Nous payons, il part ( après m'avoir demandé un verre d'eau que je lui ai bien évidement offert, après tout, il a réussi à rétablir l'életricité chez moi ! )
Verdict, aujourd'hui, avec un peu de recul et surtout un peu de repos, nous soupçonnons une bonne (modéré) de la part de cette entreprise. Ce qui étaient des soupçons sont devenus une réalité : aujourd'hui 1300 euros ont été débités du compte de ma compagne, et après appel à l'entreprise, aucune conciliation n'est possible, ceux-ci pretextant un souci "au niveau de la banque, nous on n"y peut rien"... le tout sur un ton "j'menfoutiste"...

Conscients de nous être bien fait avoir, je fais appel à vous, vos expériences, vos connaissances, votre solidarité afin de me (nous) sortir de ce pétrin ( vous comprendrez qu'avec un salaire de ministre, je n'aurai même pas sourcillé... ;) )

D'avance merci.

Julien

Edit : L'entreprise en question est "SARL ACACIAS" contactée par le biais de "LAFARGE ELECTRICITE" à Lyon, si d'autres personnes ont été victimes de ceux-ci, faites-le savoir que l'on fasse cesser ce fiasco !

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Ven 08 Juin, 2012 à 08:33:41
par JulesD
Bonjour,

Un Differentiel 40A 30mA vaut environ de 20 à 60 euros.....
De plus vous ne parlez pas du devis qui, obligatoire, aurait du être signé ..... ? Qu'en est-il sur ce point ?

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Ven 08 Juin, 2012 à 15:17:08
par pitou69
Bonjour,

merci de confirmer ce que j'ai vu par mes recherches, le prix réel d'un inter différentiel...

après les travaux, le technicien à rempli 4 feuilles :

2 devis et 2 factures, énumérés lors de mon post initial.

Les 4 feuilles ont été signées par ma compagne, qui, certainement pressée d'aller se coucher et ne connaissant pas ce genre de procédures n'a pas fait attention à l'importance de la phrase "Devis reçu avant exécution des travaux, bon pour accord". Il faut savoir que le technicien à bien répété à 5 ou 6 reprises que tout était pris en charge par l'assurance habitation, ma compagne l'ayant questionné plusieurs fois à ce sujet afin d'en être sûr. Bien évidement, il nous à également présenté un documents avec la liste et le prix de tous les matériels utilisés par celui-ci.

Il y a-t-il un abus de confiance?

Dans quelques minutes un électricien agréé par ma régie ( que j'ai déjà eu l'occasion de rencontrer ) va passer chez moi afin de vérifier si tout est aux normes etc....

Je vous tiendrai au courant de la situation.

Merci

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Ven 08 Juin, 2012 à 16:23:14
par borneo
Bonjour,

je vous donne une astuce qui vous servira la prochaine fois, ou qui servira aux gens qui lisent ce topic.

Dans tous les couloirs d'immeubles, il y a des prises de courant. Avec une simple rallonge, vous branchez votre congélateur, et vous attendez qu'il fasse jour, pour appeler un vrai dépanneur. S'il n'y en a pas, vous demandez à un voisin de vous dépanner, en branchant la rallonge chez lui.

Ceux qui vous dépannent la nuit (serruriers, plombiers, etc) vous (censuré) très souvent.

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Sam 09 Juin, 2012 à 13:48:51
par pitou69
Merci du conseil...

Mon électricien est passé :

Le travail effectué n'est pas top, il a au passage fait cramer 2 supports de fusibles ( sans nous en avertir bien évidement... ) et fait cramer le fusible situé dans un boitier situé dans les communs de notre résidence. La cerise sur la gâteau : le gros fusible des communs ( qui fait environ la taille d'un baton de colle que l'on a tous eu à l'école ), n'a pas été remplacé... il l'a enroulé dans du papier aluminium !

Donc, si il y a une surtension au niveau de mon tableau, je ne suis pas à l'abri d'avoir un incendie, et si ce problème se passe en amont de mon installation ( dans les communs ), je ne suis pas loin de faire brûler toute ma résidence !

Un avis ?

Merci encore.

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Sam 09 Juin, 2012 à 17:08:37
par esmonts
pitou69 a écrit: le gros fusible des communs ( qui fait environ la taille d'un baton de colle ), n'a pas été remplacé... il l'a enroulé dans du papier alu! si surtension niveau tableau, pas à l'abri d'avoir un incendie, si se passe en amont de mon instal ( dans les communs ), suis pas loin de faire brûler ma résidence !


Ca sent le moisi :( (pour pas dire le brulé) restez pas comme ça! APPELEZ le dépannage ERDF par sécurité !!

Vous jouez de malchance,déjà le coup de l""inter differentiel" suite à une "perte de phase" parait vaseux comme solution
m'enfin , ensuite j'ai bien peur que vu comme ça le fameux fusible "baton de colle"' soit celui d 'ERDF,un AD 60 qui, protège
le branchement au réseau ERDF :oops:
Franchement malsain le coup du papier d'alu ,car visiblement vous avez un problème sur votre install intérieure à la limite
du court circuit,c'est assez incroyable qu'un technicien de la résidence bidouille ce genre de truc ultime, car là il n'y a plus
de protection,vous pouvez foutre le feu au branchement...

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 09:07:49
par Clem Chou'
Vendredi soir pour ma part, la S.A.R.L. ACACIAS

Le même speach que vous, mais pour ma serrure. Je m'était retrouvé enfermé dehors après un malheureux courant d'air...

"L'assurance prend en charge... Votre verrou est maintenant mort, il faut le changer..."

139 € d'ouverture de porte
deplacement offert
main d'oeuvre 80 €
Verrou (installation quasi forcée) 321,05
Serrure JPM 474,09

Un joli total de 1 085,13 €, l'assurance prenant en charge les 139 d'ouvertures de porte.

Je me suis renseigné, nous sommes dans l'impasse, nous ne pouvons quasi rien faire, hormis cracher les sous...

Etant étudiant, je ne sais même pas comment sortir cette somme.

Il faut les stopper

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 12:18:56
par borneo
Clem Chou' a écrit:Vendredi soir pour ma part, la S.A.R.L. ACACIAS

Le même speach que vous, mais pour ma serrure. Je m'était retrouvé enfermé dehors après un malheureux courant d'air...

"L'assurance prend en charge... Votre verrou est maintenant mort, il faut le changer..."

139 € d'ouverture de porte
deplacement offert
main d'oeuvre 80 €
Verrou (installation quasi forcée) 321,05
Serrure JPM 474,09

Un joli total de 1 085,13 €, l'assurance prenant en charge les 139 d'ouvertures de porte.

Je me suis renseigné, nous sommes dans l'impasse, nous ne pouvons quasi rien faire, hormis cracher les sous...

Etant étudiant, je ne sais même pas comment sortir cette somme.

Il faut les stopper


Il n'y avait pas une 2e clé quelque part ? Je suis effarée de voir tous ces gens qui appellent un serrurier en urgence le soir ou le week-end, alors qu'il n'y a aucune urgence, et qu'il suffirait de récupérer le double laissé chez un voisin, un ami, les parents, au travail, sous le tapis de sol de sa voiture...

Quand on a une porte sans poignée, on se débrouille pour avoir un double !

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 12:52:21
par Clem Chou'
Au risque de vous décevoir, la clef était déjà chez une voisine, partie en vacances pour 2 semaines.

Nous ne sommes donc pas aussi con que vous osez le penser :)

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 18:23:04
par pitou69
Bonjour,

suite de l'affaire, j'ai rendez-vous demain avec UFC Que Choisir afin de faire remonter l'info sur cette entreprise.

Si je n'arrive pas à me faire rembourser, je peux encore les attaquer ( ce qui sera fait ) sur la qualité du travail tout le bordel qu'il a laissé...

Affaire à suivre, je vous tiens au courant...

Quant aux commentaires au sujet des clefs, ce n'est pas très sympa car quand on est dans cette situation ( pris au dépourvu, novice en dépannage et dans une situation financière qui ne permet pas de payer aisément ) on ne dors pas bien, on ne se sent pas bien, donc merci d'éviter ce genre de choses... Nous sommes ici pour nous soutenir, pas "essayer" de se rendre plus intelligents que les personnes qui viennent ici avec un besoin, qui est la plupart du temps, un réconfort. MERCI !

Bonne soirée à tous !

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 18:40:14
par borneo
L'idée n'était pas de jeter la pierre, mais d'inciter les gens à avoir une 2e clé quelque part. C'est simple et gratuit. Ou alors, il faut mettre une poignée sur la porte. Ces portes qui se claquent sont de vraies rentes pour les serruriers.
Les topics sont lus par de très nombreuses personnes, pas seulement celles qui ont subi l'(censuré). C'est avec des conseils tous simples qu'on évite aux suivants de se faire avoir.

Ma remarque concerne aussi la notion d'urgence. Si on a son bébé de 6 mois à l'intérieur, OK, c'est une urgence. Autrement, il faut éviter à tout prix d'appeler un dépanneur en dehors des heures normales. Parcourez le forum, vous verrez que les (censuré) de serrurerie, de plomberie ou d'électricité sont toujours faites sur des "urgences". A croire que les gens honnêtes n'assurent pas le service de nuit.

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 19:25:56
par pitou69
Merci pour cette réponse...

bonne soirée

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 19:59:03
par borneo
Ma réaction excessive vient sans doute du fait que j'ai deux enfants étudiants (comme Clem Chou). J'ai imaginé que l'un d'eux m'annonçait qu'il avait claqué sa porte et payé plus de 1000€ à un serrurier ri.poux... :roll:

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 22:06:22
par addyll
Bonjour,

Un petit reportage en 2 parties à visionner sur les (censuré) à éviter :
- http://www.youtube.com/watch?v=AcLOX740zrk
- http://www.youtube.com/watch?v=J-6G0XB_fS8

:roll:

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mar 12 Juin, 2012 à 22:18:45
par borneo
Merci :-)

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mer 13 Juin, 2012 à 09:06:55
par Clem Chou'
Veuillez m'excuser de m'être emporté, j'étais juste sur les nerfs après ce qu'il s'est passé...

@pitou69 :

J'ai envoyé une lettre (via l'aide des parents) à une avocate, avec copie à la DGSE, ne voudriez-vous pas faire de même, pour ainsi tenter en 1er lieu l'intimidation. Ainsi, cela peut peut-être leur faire prendre peur.

Qu'en pensez-vous ?

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mer 13 Juin, 2012 à 12:28:32
par pitou69
Bonjour,

alors pour ce qui est de la lettre envoyée, tu t'es trompé de service ( enfin je pense ) car la DGSE c'est la Direction Général des Services Extérieurs, pour te résumer la chose, c'est un petit peu les renseignement français à l'étranger, pour ne pas trop m'étaler...

De mon côté, je vais envoyer une LRAR à ACACIAS ( sur le conseil d'UFC Que choisir ) afin de leur expliquer mon mécontentement, la correction de la facture...

Si cette entreprise donne une réponse négative, UFC et moi-même allons commencer à prendre les choses en main de façon plus sérieuse.

Je donne des news prochainement...

Salut

EDIT : A la place de la DGSE, envoies plutôt une copie à la DDPP ( Direction Départementale de la Protection des Populations ), ou essaie de contacter la DGCCRF ( Direction Générale de la Concurrence, du Commerce et de la Répression des Fraudes ). Si ça peut t'aider...

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mer 13 Juin, 2012 à 13:13:26
par Clem Chou'
Re bonjour,

Ne serait-il pas utile que je me joigne à vous (deux valent mieux qu'un) dans votre démarche pour ainsi espérer un meilleur résultat ?

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mer 13 Juin, 2012 à 13:49:11
par pitou69
Bonjour,

le problème n'étant pas de même nature, je doute que ce soit judicieux de grouper nos communications. Cependant les divers services feront très probablement le rapprochement entre les faits, ayant été effectué par une même entreprise.

Contacte UFC Que choisir Rhône, ils sont de très bon conseil...

Bonne journée !

Re: (censuré) au dépannage éléctrique le soir

MessagePosté: Mer 27 Juin, 2012 à 21:32:46
par emmanuel_paris
Clem Chou' a écrit:Au risque de vous décevoir, la clef était déjà chez une voisine, partie en vacances pour 2 semaines.

Nous ne sommes donc pas aussi con que vous osez le penser :)


J'ai eu le même problème de porte claquée en laissant mon téléphone portable à l'intérieur. La personne chez qui j'avais confié un trousseau de clefs, était sur Liste Rouge.

Maintenant, j'ai écrit sur un carton tous les numéros des personnes qui possèdent un double de mes clefs, que j'ai mis au fond de ma boîte aux lettres.

J'ai contacté la DDPP de Paris, qui m'a transmis une lettre pour que ma banque bloque le paiement du chèque suite à une vente forcée à domicile. Ils ont transféré les fonds sur un compte séquestre en attendant la main levée judiciaire.

J'ai contacté l'UFC Que choisir de Paris - Victor Massé, qui m'a fait comprendre que je n'avais pas à signer le devis que l'artisan me tendait. Ils argüent que les textes de lois sur lesquels se base la DDPP sont illégaux.

Bon courage pour la suite de votre dossier